Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 août 2018

Boulevard des Airs : interview de Sylvain Duthu pour Je me dis que toi aussi

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

Sylvain Duthu et Florent Dasque (Photo : Cedrick Nöt)

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbesDès leur premier album, sorti en 2012, Paris-Buenos-Aires (certifié disque d’or), le groupe Boulevard des Airs, à l’époque considéré comme un groupe « festif » avec leurs cuivres mis en avant, a trouvé un large public. En 2013, avec leur deuxième album, Les apparences trompeuses, il était net qu’il se passait quelque chose autour d’eux. Une tournée de presque deux ans s’en est suivie ainsi que des critiques positives dans tous les médias.

Quand j’ai reçu le troisième album, Bruxelles, la claque ! J’ai compris que ce groupe était une perle et qu’il y avait une forte probabilité qu’il devienne un des nouveaux poids lourds de la scène française. Avec ce disque (vendu à plus de 200 000 exemplaires), ils affichaient clairement une volonté d’évoluer vers des sons plus modernes. Moins de cuivres et une touche d’électroboulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes sur des textes de plus en plus aboutis de Sylvain Duthu. Résultat, des tubes en  pagailles (« Emmène-moi », « Bruxelles », « Ce gamin-là » et « Demain de bon matin ») et des concerts complets partout.

Boulevard des Airs revient avec un disque encore plus ambitieux, écrit et enregistré entre Tarbes et Bruxelles. Avec les onze nouveaux titres de Je me dis que toi aussi, mixés par Lionel Capouillez (Stromae), BDA va plus loin encore dans l’exploration du son électro-pop d’aujourd’hui. C’est impressionnant.

Rencontre avec le chanteur et auteur du groupe, Sylvain Duthu, dans un bar devenu une institution, L’Europe, en plein centre de Tarbes, le 20 août dernier.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

Sylvain Duthu à L'Europe à Tarbes.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbesInterview :

Que ressent-on quand un nouvel album va être divulgué au public ?

Ce n’est pas une angoisse. Nous sommes simplement excités. Nous avons travaillé sans discontinuer pendant près de neuf mois. Je ne dirais pas jusqu’à épuisement, mais on a tout donné en tout cas. On a fait ce que l’on a voulu, ce que l’on aime et ce que l’on aurait aimé entendre dans le paysage musical. Est-ce que cela va correspondre à ce qu’attend le public ? C’est notre seule crainte. Nous nous sommes lancés, nous verrons bien.

Depuis l’album Bruxelles en 2015, le son de BDA est devenu très moderne. Mais alors, avec celui-là, vous franchissez une étape supplémentaire.

D’abord cela vient de nos influences. Pour ma part, je parlerais notamment d’Odezenne, de Vitalic, de Vald et de Damso. Très français modernes, donc. Les autres membres écoutent des choses différentes et m’ont fait découvrir des milliers d’artistes durant l’élaboration de cet album. Tout cela s’est mélangé et a donné un son d’aujourd’hui. Les trois compositeurs du groupe, Jean-Noël Dasque, Florent Dasque et Jérémie Planté, ont monté un groupe électro qui commence à tourner et qui s’appelle Trackead. Du coup, ils ont acquis un savoir-faire énorme sur les machines et sur la production. Ça se ressent sur notre nouvel album qui est donc plus léger, plus moderne.

Le serveur du bar où nous sommes nous interrompt. boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

-Excusez-moi, vous me dites quelque chose. Vous êtes chanteur, non ?

-Si.

-De Boulevard des Airs ?

-Oui, c’est ça.

-J’aime beaucoup ce que vous faites. Mais je peux encaisser tout de suite ?

Je reprends.

Tu aimes ça, être reconnu ?

Ce n’est pas que j’aime où que je n’aime pas, c’est comme ça. Je n’ai pas le choix. Mais c’est toujours gentil, simple et bienveillant. Les gens qui ne t’aiment pas te laissent tranquille.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

(Les  cinq autres membres du groupe, de gauche à droite : Jean-Noël Dasque (guitare-programmation), Jérémy Planté (piano-programmation), Laurent Garnier (basse), Jean-Baptiste Labe (trombone) et Ernst Caree (batterie).)  Photo : Cédrick Nöt

Au début de votre carrière, il y avait pas mal de cuivres. Là, plus du tout.

Deux membres du groupe sont partis, Manu et Mélissa, et comme ils jouaient respectivement de la trompette et du saxophone, nous nous sommes dirigés ailleurs musicalement et eux ont pris un autre chemin. Mais nous nous sommes quittés dans une très belle entente, je le précise.

Aucun album ne se ressemble, je trouve que vous prenez des risques de disque en disque.

Pendant l’enregistrement de cet album, on a eu conscience de cela. On a fait vraiment ce qu’on aimait. C’est ainsi depuis le premier album, donc nous continuons sur cette voie. Parfois, on se disait qu’on allait peut-être un peu loin, mais à partir du moment où ça plaisait aux trois compositeurs et moi, on y allait quand même.

Clip de "Je me dis que toi aussi".

Vous travaillez un album dans la sérénité la plus totale ?

Oui, surtout sur celui-ci. On a de plus d’expériences et de savoir-faire… et on se connait de plus en plus.

Mais vous vous connaissez depuis le lycée !

Oui, mais on continue à apprendre de chacun. Nous nous sommes connus à 15 ans, aujourd’hui, nous en avons 30, nous sommes donc devenus adultes et par la même occasion, une véritable famille. On s’apprécie vraiment beaucoup et il y a un respect mutuel très fort. Aujourd’hui, on n’a plus peur de se dire les choses.

Et l’ego entre les membres du groupe ?

Déjà que nous n’en avions pas beaucoup, avec l’âge, on en a encore moins. Etre en groupe est une école sublime pour calmer son ego. Ce n’est pas ton projet personnel et tu n’as pas toujours raison. C’est l’intelligence du groupe qui a raison. BDA n’appartient à personne en particulier, c’est le bébé de sept personnes.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

Sylvain Duthu et Florent Dasque (Photos : Cédrick Nöt)

Pourquoi sur la pochette de Je me dis que toi aussi, il n’y a que Florent Dasque et toi. C’est la première fois que vous êtes isolés comme ça.

C’est uniquement pour être un peu plus identifiés. Quand on déplie l’album, il y a tout le groupe. Ça fait dix ans que l’on se produit, mais quand les gens nous demandent dans une discussion ce que l’on fait dans la vie, nous répondons que l’on joue de la musique au sein de Boulevard des Airs. Souvent les gens nous répondaient qu’ils ne voyaient pas qui était ce groupe. Quand on leur parlait de « Cielo Ciego », « Bruxelles » et « Emmène-moi », ils disaient qu’ils connaissaient très bien. On a donc décidé qu’on n’allait pas faire toute notre carrière sans être identifiable. On ne voulait pas que les chansons soient connues et pas du tout le groupe.

Je sais pourtant que Florent et toi n’aimez pas vous mettre en avant.

(Rires) Les autres, c’est pire. Ils sont extrêmement timides. Voir nos têtes en gros sur les affiches, Florent et moi, ça ne nous rend pas fous de joie, mais nous acceptons cela pour le bien de BDA. Quand le public entend les chansons de nos copains Jain et Vianney, direct, il voit leur visage. Il y a plus d’affect de la part du  public pour l’artiste quand il y met un physique.

Grand moment parmi bien d'autres, Boulevard des Airs aux Francofolies de la Rochelle en 2017 : "Bruxelles".

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbesPuisque tu évoques Vianney, parles-moi du duo avec lui sur cet album.

On l’aime beaucoup. On a fait des participations dans ses concerts et lui dans les nôtres. Même si on a quelques connaissances, on n’a pas beaucoup de vrais amis dans le métier. S’il y en a un, c’est lui. Il est simple et humble. On voulait absolument faire un duo avec Vianney. Nous sommes allés chez lui, on a écouté les six premiers morceaux de l’album et il a adoré. Sa préférée était « Allez reste ». On lui a proposé de la chanter avec nous, quitte à ce qu’il y mette sa patte perso. Il a accepté, on a fait quelques légères modifications, il a ajouté un gimmick avec sa guitare. C’est un vrai duo comme on les aime. Il n’est pas juste venu poser sa voix, on a vraiment fait le morceau ensemble.

Vous faites tout vous-mêmes et êtes très indépendants. C’est rare dans ce métier.

On a une liberté totale. Maison de disque, manager, tourneur… aucun ne nous embête parce que cela fonctionne comme cela depuis des années. Il y a juste Bertrand Louis, notre manager, qui ne lâche pas le morceau si quelque chose le gêne… et il a souvent raison.

Qui écoute en premier vos nouvelles chansons ?boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

Les autres membres du groupe. Leurs avis sont primordiaux. Dans un second temps, on fait écouter à nos amis et aux proches. Là, pour la première fois, on a d’excellents retours de la part de proches qui n’étaient pas particulièrement amateurs de notre musique. Ça nous a rassurés. Ensuite, on les fait écouter à Bertrand et au label… et là, on a plus d’angoisses. Ça ne s’est jamais aussi bien passé que pour ce disque. Tout le monde était ultra content, du coup, ça a boosté et surmotivé la maison de disque et créée une belle dynamique générale.

Tu es l’auteur de tous les textes. Sur votre musique énergique, ils sont un peu mélancoliques. Tu évoques beaucoup le temps qui passe par exemple.

J’ai l’impression de me répéter (rires).

Les chanteurs parlent d’amour depuis la nuit des temps.

Moi, je veux faire de belles chansons. Il y a trois grands tiroirs : l’amour, la mort, donc le temps qui passe et la société. Depuis Homère qui a écrit l’Illiade et l’Odyssée, les deux premières œuvres de la littérature occidentale, ce sont toujours ces mêmes grands thèmes qui sont évoqués. Il faut juste ne pas trop se répéter. J’essaye toujours de trouver un angle d’attaque différent pour diversifier notre répertoire.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbesTu es quelqu’un de mélancolique ? 

Apparemment, c’est inné en moi. Je suis comme ça, je n’y peux rien. Dans les chansons de BDA, c’est toujours de la mélancolie joyeuse, car il y a toujours de l’espoir. Dans la chanson « Emmène-moi » qui est quand même très sombre, dans les trois dernières phrases la lueur est là. Je procède ainsi souvent.

Je te rencontre parfois, tu es toujours calme et posé. Dès que tu es sur scène, ce n’est plus le même Sylvain que je vois.

Avec le recul, je me rends bien compte que je rentre en transe. Je ne suis plus du tout le même homme. Un jour, je me suis cassé l’orteil d’un pied, je suis rentré sur scène, pendant une heure et demie et je n’ai strictement rien senti. J’ai eu extrêmement mal, de nouveau, après le concert. Quand on joue devant un public, on oublie tous ses maux.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

Les disques de Boulevard des Airs sont désormais vendus au Japon. Ils viennent d'y effectuer (avec succès) une mini tournée.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbesJean-Noël Dasque, Florent Dasque et Jérémie Planté ont leur projet de groupe techno, Trackhead, toi tu as ton spectacle pour enfant Quand j’étais petit, j’étais une limace. Ça fait du bien de sortir de sa zone de confort ?

Ça fait du bien de mener un projet avec une amie, en l’occurrence Fanny Violeau. Grâce au producteur de la pièce qui est Le Parvis, la scène nationale de Tarbes, on est parti d’une simple idée et elle s’est transformée en spectacle avec deux musiciens et une équipe technique. On a même fait les Francofolies de la Rochelle cet été. Et tu as raison, ça fait du bien de faire autre chose que ce je fais depuis 10 ans. Il est bon de se prouver qu’on est capable de sortir des chemins déjà battus.

La présentation de l’album se passera à Tarbes à La Plage de l’Arsenal le 1er septembre prochain, toute l’après-midi à partir de 16h,  jusqu’au soir. C’est symbolique ?

On est d’ici, la ville et les tarbais nous sont très fidèles, ça nous fait plaisir de présenter ça en avant-première ici. C’est vraiment la moindre des choses… Après, on fera la promo partout ailleurs, mais depuis notre premier album, c’est toujours Tarbes d’abord.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

Pendant l'interview, le 20 août 2018, à l'Europe à Tarbes.

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

Et enfin, les premières dates de concert prévues...

boulevard des airs,bda,sylvain duthu,interview,je me dis que toi aussi,tarbes

11 juin 2018

Pic d'Or 2018 : explications, bilan et photos!

29571093_1882857378413816_8643580181003665005_n.jpg

IMG_3153.JPG« Ces dernières années ce tremplin né à Tarbes il y a plus de trente ans, s’est fait un nom dans le paysage de la musique indépendante en général et de la chanson française en particulier. Le Pic d’Or fait découvrir aux professionnels et au public, des artistes s’exprimant en français sans distinction de genre (acoustique, électro, urbain ou amplifié). Il est aujourd’hui reconnu comme l’un des principaux tremplins francophones. Des professionnels venus d’horizons divers : presse nationale, programmateurs de festivals, de salles et de radios, s’y retrouvent en quête de nouveaux talents », explique le dossier de presse.

Depuis 2011, une nouvelle équipe a pris la direction du Pic d’Or, présidée par Corinne Labat. Pour l’édition 2018, près de 300 dossiers ont été reçus (100 de plus que l'année dernière) et 23 ont été retenus. Une fois de plus, la sélection révèlent des artistes éclectiques, originaux et modernes (que vous pouvez découvrir ici).

soundcloud-2018.jpg

Cette année le cru était exceptionnel (comment ça j'ai déjà dit ça l'année précédente?):

Alysce (mandorisée), Arash Sarkechik, Baptiste Braman, Benjamin Conte (mandorisé), Centaure, Claire Faravarjoo, Coloris, Esparto, Gervaise, (mandorisée), Lombre, Massy Inc, Nirman, (mandorisé), Thelma, Thibault Eskalt, Julien Estival, Lembe Lokk (mandorisée), Livia (mandorisée), Ravages, Romain Provence, Siau (mandorisé dans une autre vie musicale), Woondor,(mandorisée aussi dans une autre vie musicale, mais comme cette artiste fort talentueuse n'a pas dévoilé sa vraie identité, je respecte cet anonymat,...donc, pas de lien), Zoé Simpson (mandorisée) et The Rodeo (chanteuse qui s'est désistée au dernier moment). 

Voici les lauréats de cette année:

Pic d'Or : Lombre

Pic d'argent : SiAu

Prix du texte : Nirman

Prix de la Musique : Zoé Simpson

Prix d'interprétation et Magazine FrancoFans : Centaure

Prix du public et du Cartel Bigourdan : Gervaise

Prix de la créativité décerné par l'Académie Charles Cros : Lembe Lokk

Je suis membre du jury depuis 7 ans et chaque année, j'écris ma note sur le Pic d'Or (voir làlà, et .) Je vois passer sous mes yeux de formidables artistes, dont beaucoup pourraient devenir ceux qui compteront dans les années à venir tel Radio Elvis, Pic d’Or 2014 et vainqueurs aux Victoires de la Musique 2017 dans la catégorie "Album Révélation" et Caruso, Pic d’argent 2016 qui vient de signer chez Barclay et qui écrit des chansons pour de nombreux artistes comme Louane (dont il fait actuellement la première partie de la tournée des Zenith). Quant à Dani Terreur, Pic d’Argent 2017, il a rejoint le label AT(h)ome en mars 2018 et prépare la sortie son 1er album.

Mais bien d’autres artistes passés par le Pic d’Or ont largement le niveau pour en faire autant. Après, on  peut contester les choix des jurés, un tremplin ne sera jamais totalement juste et sera toujours sujet à controverse. Mais personne ne pourra contester l’intégrité de tous, de l’organisation au jury. Un seul but : choisir avec le cœur et en notre âme et conscience. 

Quelques jours avant le Pic d'Or  (en l'occurrence le 15 mai dernier), il y a la traditionnelle conférence de presse au Théâtre des Nouveautés en présence de l'équipe organisatrice et Gérard Trémège, maire de la ville, qui a salué un "événement qui grandit et qui participe à la notoriété nationale de Tarbes"

201805211559-full.jpg

De gauche à droite, Céline Boisseau-Deschouart, adjointe Culture et Musées, Marie Cruzel, Gérard Trémège, maire de Tarbes,  Corinne Labat, présidente du Pic d'or,  Corinne Daunez et Eric Kieser.

Cette année, l'évènement, c'est aussi le parrainage d'un grand monsieur de la chanson française, la bête de scène, Cali

Vendredi 25 mai 2018:

Une partie de l'équipe de Tarbes en scène, (de gauche à droite, Olivier, Jean-Marc, Laurent et Cyrille) qui fait chaque année un travail de dingue pour que la technique soit la plus irréprochable. Chapeau à eux!

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot158-web.jpg

(Photo : Nöt)

Toute la journée du vendredi, les membres du jury assistent aux auditions des candidats sélectionnés. A l’issue des auditions, il y a une première sélection pour la demi-finale du soir et ensuite pour la finale du lendemain soir.

A propos, petite présentation du jury 2018:

Le président Arnold Turboust (compositeur, auteur), Annie et Alain Navarro (Festival Pause Guitare), Dominique Janin (Fédération des festivals de chanson francophone), Patrice Demailly (Libération, RFI Musique), Caroline Guaine (Mégaphone Tour), Thierry Dupin (France Inter), Thierry Lecamp (Agent artistique), Stéphanie Berrebi (FrancoFans), Jean-Marc Vaudagne (Académie Charles Cros), Olivier Bas (Studio des Variétés), Isabelle Young (France Bleu Béarn) et bibi (Les chroniques de Mandor).

Les jurés... toujours en pleine réflexion dans le foyer Yvette Horner. Au fil des années, nous avons créé des amitiés très fortes et nous avons tous beaucoup de respect les uns envers les autres. Ce qui n'empêche pas quelques séances houleuses (bien vite oubliées), parce que nous sommes tous des passionnés... et les passionnés s'emportent pour ce qui leur importe. 

IMG_3200.JPG

Retour sur la scène du Théâtre des Nouveautés pour annoncer les demi-finalistes retenus pour les auditions du soir.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot148-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot149-web.jpg

(Photo: Nöt)

Petite photo souvenir du jury 2018 pour La Nouvelle République des Pyrénées. De gauche à droite : Isabelle Young, Annie Navarro, Jean-Marc Vaudagne, Caroline Guaine, Patrice Demailly, Stéphanie Berrebi, Arnold Turboust, Dominique Janin, Olivier Bas et Thierry Lecamp.

IMG_3207.PNG

Voici en photos les demi-finalistes :

Coloris:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot005-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot006-web.jpg

(Photo : Nöt)

Massy Inc: 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot010-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot013-web.jpg

(Photo : Nöt)

Thelma :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot022-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot017-web.jpg

(Photo : Nöt)

Arash Sarkechik:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot025-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot028-web.jpg

(Photo : Nöt)

 Siau :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot031-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot033-web.jpg

(Photo : Nöt)

Thibault Eskalt:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot043-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot038-web.jpg

(Photo : Nöt)

Zoé Simpson :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot048-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot051-web.jpg

(Photo : Nöt)

Livia :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot062-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot059-web.jpg

(Photo : Nöt)

Pendant ce temps-là, alors que les demi-finalistes continuent à se produire, ceux-qui sont déjà passés méditent dans les loges. Comme  par exemple Zoé Simpson...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot004-web.jpg

(Photo : Nöt)

...ainsi que SiAu et Arash Sarkechik.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot003-web.jpg

(Photo : Nöt)

Ici, SiAu et le turbulent Axel Legrout, chanteur des For The Hackers (Pic d'or 2017).

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot053-web.jpg

(Photo : Nöt)

Les deux Thelma...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot141-web.jpg

A la sortie des loges, la présidente du Pic d'Or, Corinne Labat, et deux membres très actifs (et éminents) de l'association qui organise le tremplin, Eric Kieser et Marie Cruzel.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot052-web.jpg

(Photo : Nöt)

A la billetterie, deux bénévoles du Pic d'Or, les souriantes et efficaces Jackie Duflots et Marie-Christine Huin.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot176-web.jpg

En attendant son tour, Romain Provence (une voix tout à fait étonnante et un charisme qui n'a pas laissé grand monde insensible) pose pour le photographe officiel du Pic d'Or, Nöt (dont vous pouvez admirer le travail ici)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot196-web.jpg

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot197-web.jpg

Continuons avec les artistes en pleine audition...

Nirman:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot067-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot070-web.jpg

(Photo : Nöt)

Alysce:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot074-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot072-web.jpg

(Photo : Nöt)

Romain Provence :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot078-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot076-web.jpg

(Photo : Nöt)

Lembe Lokk:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot083-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot086-web.jpg

(Photo : Nöt)

Gervaise :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot090-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot095-web.jpg

(Photo : Nöt)

Claire Faravarjoo:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot102-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot107-web.jpg

(Photo : Nöt)

Lombre:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot110-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot113-web.jpg

(Photo : Nöt)

Centaure:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot124-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot127-web.jpg

(Photo : Nöt)

Les membres du jury sont allés délibérer une nouvelle fois, celle fois-ci pour décider qui ira en finale le lendemain. (Pas de photos).

Pendant ce temps-là, Centaure a considéré qu'après l'effort s'imposait le réconfort... avec deux For The Hackers (Pic d'or 2017).

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot155-web.jpg

(Photo : Nöt)

En attendant les résultats, Dani Terreur (Pic d'argent 2017) s'est produit pour faire patienter le public et présenter des nouveaux morceaux. Superbe prestation!

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot147-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot135-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot136-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot138-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot140-web.jpg

(Photo : Nöt)

Après délibérations, les 9 finalistes retenus sont : Coloris, SiAu, Zoé Simpson, Dimitri Nirman, Romain Provence, Lembe Lokk, Gervaise, Lombre et Centaure. Bravo aux autres candidats qui n'ont pas démérité. A l'issue de la soirée, petites discussions entre artistes et membres du jury. Ici, Lembe Lokk avec Arnold Turboust.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot160-web.jpg

(Photo : Nöt)

Alysce avec Alain Navarro (je crois).

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot161-web.jpg

(Photo : Nöt)

Benjamin Conte et moi.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot164-web.jpg

(Photo : Nöt)

Claire Faravarjoo et David Garnier (des For The Hackers).

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot133-web.jpg

Lombre "cerné" par Thierry Dupin et Patrice Demailly.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot166-web.jpg

(Photo : Nöt)

 Samedi 26 mai 2018:

Le deuxième jour est plus "tranquille". En attendant la finale du soir, l'organisation du Pic d'Or propose toutes sortes d'activités aux membres du jury, disons en clair qu'il y a un déjeuner qui n'a rien à voir avec le régime Dukan (ceci n'est pas un placement de produit). Nous voici donc cette année à Hautacam. 

Olivier Bas décide de tenter de marcher sur l'eau, tel Jésus devant la foule médusée. 

33848042_2022698344406963_5611100036050976768_n.jpg

Pas de doute, c'est criant de vérité. Bravo Olivier! Impressionnant vu du ciel.

IMG_3208.JPG

Tout le jury est là, sans exception.

IMG_3256.JPG

IMG_3257.JPG

Enfin l'heure des agapes (qui n'avaient pas grand chose de religieux, je le confesse). Il paraîtrait que certains jurés, de très bons professionnels, seraient aussi de bons vivants (il paraîtrait).... Olivier Bas (après avoir marché sur l'eau, je le rappelle,) sert la garbure, ce qui n'a rien à voir.

IMG_3211.JPG

La garbure, késako? C'est une soupe typique des Pyrénées à base de choux et de pommes de terre, dans laquelle on pourra trouver aussi du confit de canard ou du jarret de porc séché. C’était le repas du pauvre et bien souvent son plat unique. La garbure était l’aliment quotidien des paysans. Elle variait d’une maison à l’autre et suivant le rythme des saisons, avec les ressources du potager et du saloir. Le principe de sa recette consiste à faire cuire longuement un assortiment de légumes et de viandes en général confites. Le secret de la garbure réside en partie dans sa cuisson. En effet, plus la garbure mijote, parfois jusqu’à plusieurs jours, meilleure elle est. Servie en potage ou en plat de résistance, la garbure peut être adaptée aux besoins de chacun. Voilà, il me semblait important de vous informer sur ce plat régional dans une chronique concernant un tremplin de chanson française. De rien.

IMG_3212.JPG

A vos marques, prêt, feu!

IMG_3255.JPG

Après le repas, Olivier Bas et moi regardons l'horizon, tout à nos réflexions philosophiques sur le sens de la vie. Evidemment.

IMG_3213.JPG

On prend l'air/on digère/on papote.

IMG_3216.JPG

On s'amuse aussi. Mais que font Annie et Alain Navarro sous l'œil hilare (l'œil hilare?) d'Olivier Bas? Pourquoi Patrice Demailly se cache-t-il derrière la porte des toilettes? Autant de questions auxquelles je n'apporterai aucune réponse ici. Tout ce qu'il se passe à Hautacam reste à Hautacam.

IMG_3225.JPG

Bon, c'est pas le tout, mais il faudrait repartir à Tarbes, il y a une finale ce soir...

IMG_3227.JPG

IMG_3228.JPG

Sur la route du retour, quelques poses pour la postérité (qui n'en demande pas tant). Jean-Marc Vaudagne, Arnold Turboust, Stéphanie Berrebi et moi sans paysage, mais avec brouillard insensé. 

IMG_3230.JPG

Les mêmes avec paysage. 

IMG_3241.JPG

Oui, Stéphanie Berrebi, c'est le paysage, on avait compris.. Merci. 

IMG_3235.JPG

Samedi 16h30. Le parrain du Pic d'Or 2018, Cali, arrive enfin à Tarbes (la veille, il était en concert en Suisse). Il commence directement avec une séance de dédicaces de son livre Seuls les enfants savent aimer à l'espace culturel Leclerc de Tarbes (partenaire du Pic d'or). 

IMG_3394.JPG

Pratiquement deux heures de signatures, avec un Cali gentil et généreux, passant pas mal de temps avec chaque personne...

IMG_3395.JPG

33778954_1828199147481862_5182814409919037440_n.jpg

33566836_1946778128688407_682928202682728448_n.jpg

Une foule patiente et heureuse de voir le chanteur si abordable. 

33676153_1946778188688401_4303745960044920832_n.jpg

IMG_3396.JPG

Pendant ce temps là, au Théâtre des Nouveautés, répétitions générales. Ici, Corinne Daunay dirigeant Corinne Labat et Patrice Demailly qui rendront hommage à la gagnante du Pic d'Or de 2016, Barbara Weldens, cruellement disparue sur scène l'été dernier. 

IMG_3261.JPG

IMG_3265.JPG

A 19h00, un cocktail est organisé pour les partenaires du Pic d'Or au restaurant de la boutique de disques Discobuzz.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot174-web.jpg

(Photo : Nöt)

Cali discutant avec la présidente du Pic d'Or, Corinne Labat.

IMG_3278.JPG

Le chanteur de Boulevard des Airs, Sylvain Duthu, est venu faire un petit coucou. 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot172-web.jpg

(Photo : Nöt)

Le maire de Tarbes, Gérard Trémège, en pleine discussion avec Cali

33902970_1828199107481866_6852049833146974208_n.jpg

(Photo : mairie de Tarbes)

IMG_3289.JPG

Clic clac Kodak! (Comment ça, ça ne se dit plus?)

IMG_3295.JPG

20h30: juste avant la finale. Deux For The Hackers parlent avec un Cali

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot175-web.jpg

Top départ! La finale peut commencer. Tout le monde est en place.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot009-web.jpg

(Photo : Nöt)

La soirée commence donc avec l'hommage à Barbara Weldens par Corinne Labat...

IMG_3296.JPG

IMG_3305.JPG

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot178-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot179-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot180-web.jpg

(Photo : Nöt)

... puis suite de l'hommage par Patrice Demailly (qui a écrit la biographie du disque de Barbara Weldens). Il a fait chialer tout le monde.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot181-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot182-web.jpg

(Photo : Nöt)

Puis une minute d'applaudissement pour la formidable interprète qu'était Barbara Weldens.

IMG_3329.JPG

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot184-web.jpg

(Photo : Nöt)

Après l'émotion, gorges serrées et larmes versées, la soirée peut commencer. Eric Bentahar, l'animateur du Pic d'Or  interroge le parrain, Cali

IMG_3331.JPG

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot185-web.jpg

(Photo : Nöt)

Cali explique tout le bien qu'il pense de ce tremplin dont il a entendu parler depuis quelques années en des termes élogieux. Il est ravi de constater sur place et de juger sur pièce. 

IMG_3335.JPG

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot186-web.jpg

(Photo : Nöt)

IMG_3351.JPG

Place aux finalistes. La soirée débute avec Centaure.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot189-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot192-web.jpg

(Photo : Nöt)

Nirman:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot200-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot202-web.jpg

(Photo : Nöt)

Lembe Lokk:

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot204-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot206-web.jpg

(Photo : Nöt)

Gervaise :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot216-web.jpg

Gervaise a pour habitude de "titiller" une personne choisie au hasard dans la salle. Sans le savoir, sa "victime" est le maire de Tarbes. Gérard Trémège s'en est bien amusé (à sa gauche, Michel Garnier, son directeur de cabinet, aussi). 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot212-web.jpg

(Photo : Nöt)

IMG_3361.JPG

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot214-web.jpg

(Photo : Nöt)

Dans le public, Cali et certains membres du jury sont très attentifs à ce qu'il se passe sur scène. 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot213-web.jpg

(Photo : Nöt)

Hop! Encore un peu les coulisses. Axel Legrout (chanteur des For The Hackers) embrasse chaleureusement Romain Provence (pour l'encourager avant sa prestation).

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot241-web.jpg

Zoé Simpson et sa team, Malcolm Crespin et Hipsta.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot210-web.jpg

Gervaise parle à... Mystère.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot226-web.jpg

Retour sur scène: Romain Provence.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot220-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot224-web.jpg

(Photo : Nöt)

Lombre :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot227-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot235-web.jpg

(Photo : Nöt)

Coloris :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot245-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot247-web.jpg

(Photo : Nöt)

Zoé Simpson :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot252-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot050-web.jpg

(Photo : Nöt)

Big up à Sandra à la lumière! Elle a fourni un sacré travail. Là, elle éclaire Siau.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot258-web.jpg

SiAu :

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot255-web.jpg

Les prestations sont terminées. Pendant que le jury délibère, les gagnants du Pic d'Or de l'année dernière, les For The Hackers, livre un show qui a fait l'unanimité. 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot279-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot283-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot288-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot289-web.jpg

Un bol d'air avant d'aller délibérer une ultime fois.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot261-web.jpg

(Photo : Nöt)

C'est parti pour 45 minutes de discussions en présence de Cali qui ne s'est pas privé pour argumenter et défendre ses choix... 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot265-web.jpg

(Photo : Nöt)

Nous nous écoutons les uns après les autres....

IMG_3367.JPG

... puis, il y a débat. Et c'est là que cela devient intéressant. 

IMG_3368.JPG

Jean-Marc Vaudagne tente de convaincre Cali et Patrice Demailly en fait autant avec moi (ou vice-versa).

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot266-web.jpg

(Photo : Nöt)

Cali s'investit totalement.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot269-web.jpg

(Photo : Nöt)

Isabelle Young, Arnold Turboust et Olivier Bas, attentifs.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot270-web.jpg

(Photo : Nöt)

Jean-Marc Vaudagne.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot274-web.jpg

(Photo : Nöt)

Thierry Lecamp, Caroline Guaine et Alain Navarro.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot276-web.jpg

(Photo : Nöt)

Patrice Demailly (dit le bogosse).

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot277-web.jpg

(Photo : Nöt)

Cali.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot278-web.jpg

(Photo : Nöt)

Enfin, les prix sont décernés. Le président du jury, Arnold Turboust, vient féliciter les artistes.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot291-web.jpg

(Photo : Nöt)

Première récompense, celle décernée par Marc Toujas de l'association du Cartel Bigourdan. Cette association a pour but de promouvoir les musiques actuelles en organisant plusieurs concerts à l'Alamzic et sur le territoire de Bagnères-de-Bigorre ainsi que le Big Bag Festival le 3ème week-end du mois de septembre. En l'occurrence cette année les 22 et 23 septembre prochain. Et cette année, c'est Gervaise qui se produira au Big Bag Festival.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot293-web.jpg

(Photo : Nöt)

Stéphanie Berrebi (du magazine FrancoFans) a décerné le Prix FrancoFans (ça tombe bien!) à Centaure. Ce qui signifie que ce groupe aura le droit à une interview dans le magazine. 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot295-web.jpg

(Photo : Nöt)

Jean-Marc Dauvagne, de l'Académie Charles Cros, à attribué le prix de la création à la chanteuse Estonienne, Lembe Lokk.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot296-web.jpg

(Photo : Nöt)

Patrice Demailly et Olivier Bas remettent le prix d'interprétation à...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot297-web.jpg

(Photo : Nöt)

Suspense!

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot298-web.jpg

(Photo : Nöt)

A Centaure, remarquable interprète en effet (et sacrée personnalité. Je suis fan.)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot299-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot303-web.jpg

(Photo : Nöt)

Dominique Janin et moi remettons le prix du texte à...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot306-web.jpg

(Photo : Nöt)

Nirman.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot307-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot308-web.jpg

(Photo : Nöt)

Caroline Guaine et Thierry Lecamp décernent le prix de la musique à...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot309-web.jpg

(Photo : Nöt)

... Zoé Simpson.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot312-web.jpg

(Photo : Nöt)

Zoé Simpson et Malcolm Crespin, heureux!

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot314-web.jpg

(Photo : Nöt)

Isabelle Young (formidable animatrice de France Bleu Béarn) et le maire de Tarbes, Gérard Trémège, remettent le prix du public à...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot315-web.jpg

(Photo : Nöt)

Le résultat a l'air d'amuser tout le monde.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot317-web.jpg

(Photo : Nöt)

Parce que c'est, justement, celle qui s'est amusée avec le maire pendant le spectacle, Gervaise qui remporte le prix. Le public ne s'y est pas trompé.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot318-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot320-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot324-web.jpg

(Photo : Nöt)

Alain Navarro et Thierry Dupin ont attribué le Pic d'argent à...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot326-web.jpg

(Photo : Nöt)

SiAu. Bravo à lui parce que ce qu'il a proposé était audacieux et magistral. 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot328-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot329-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot331-web.jpg

(Photo : Nöt)

Enfin Cali et Arnold Turboust ont annoncé le nom du Pic d'Or 2018...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot335-web.jpg

(Photo : Nöt)

...qui n'est autre que...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot336-web.jpg

(Photo : Nöt)

...l'homme que l'on applaudit à tout rompre...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot338-web.jpg

(Photo : Nöt)

...le rappeur/slameur/chanteur, Lombre. 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot339-web.jpg

(Photo : Nöt)

Son émotion était palpable (et très largement communicatif).

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot340-web.jpg

(Photo : Nöt)

Le parrain et le président félicitant/consolant le lauréat. 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot341-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot342-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot345-web.jpg

(Photo : Nöt)

La présidente du Pic d'Or, Corinne Labat, félicitant Lombre

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot346-web.jpg

(Photo : Nöt)

Nirman et Siau, bons camarades, en faisant autant. Le bonheur fait plaisir à voir.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot347-web.jpg

(Photo : Nöt)

Cali, conquit par cette édition du Pic d'Or, donne le mot de la fin.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot350-web.jpg

(Photo : Nöt)

La photo finale avec artistes, jurés, organisateurs et les essentiels bénévoles. 

IMG_3393.JPG

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot351-web.jpg

Après le spectacle,  dernières félicitations... Cali avec SiAu. Je ne vous cache pas que le parrain de ce Pic d'Or a été très impressionné par sa prestation.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot354-web.jpg

(Photo : Nöt)

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot356-web.jpg

(Photo : Nöt)

La présidente, des jurés, un parrain...

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot360-web.jpg

(Photo : Nöt)

Lombre dans les bras de la nounou (très appréciée) des candidats, Florence Cortès.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot359-web.jpg

Lombre avec Mathieu, son agent.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot357-web.jpg

(Photo : Nöt)

Ultime prestation de Lombre pour finir la soirée en beauté.

IMG_3392.JPG

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot361-web.jpg

(Photo : Nöt)

Enfin, Lombre dans les bras de son père devant sa maman, très émue. 

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot363-web.jpg

(Photo : Nöt)

Fierté des parents et fierté de l'enfant. Très touchant.

pic-d'or-2018-tarbes-c-pixbynot364-web.jpg

Fin de ce bilan. Encore une fois, merci pour tout à l'équipe organisatrice du Pic d'Or et à ses bénévoles. Un sans faute... comme d'habitude.