Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 mars 2013

Prix Landerneau Découvertes (et Prix Goncourt 2013 du premier roman) : Alexandre Postel pour Un homme effacé

alexandre-postel-homme-efface-720-720x420.jpg

Hier, je vous présentais Le Prix Landerneau Roman 2013, aujourd’hui, je vous propose de découvrir Le Prix Landerneau 2013 Découvertes. Alexandre Postel pour son livre L’homme effacé. «Le style glacial, imprégné d’un humour distant, évite toute compassion et tout sentimentalisme, restituant très efficacement la solitude effrayante du personnage», fait valoir Gallimard.

Né en 1982, Alexandre Postel enseigne la littérature française à Paris.

Il est venu à l’agence le 18 février dernier pour évoquer ce livre et ce prix. Pas encore habitué aux interviews, je l’ai trouvé un peu timide, mais très sympathique.

Et puis, avant-hier, la nouvelle tombe. Alexandre Postel devient également le lauréat du Prix Goncourt du premier roman 2013 (élu avec sept voix sur dix par l'Académie Goncourt). Nous n’en faisons pas référence dans cette interview publiée dans Le magazine des espaces culturels Leclerc (datée du mois de mars 2013), car nous ne le savions pas encore.

(C’est ballot).

LM44 - P17 - LIVRE 1.jpg

LM44 - P17 - LIVRE 2.jpg

LM44 - P17 - LIVRE 21.jpg

DSC06684.JPG

LM44 - P17 - LIVRE 211.jpg

DSC06687.JPG

Alexande Postel à l'agence le 18 février 2013, après l'interview.

Alexandre Postel - Un homme effacé from Librairie Mollat on Vimeo.

07 mars 2012

Prix Landerneau "Découverte" 2012 : Antoine Laurain pour Le chapeau de Mitterrand

DSC03204.JPG

Hier, je vous ai présenté Maylis de Kerangal , Prix Landerneau 2012, pour Tangente vers l’est. Cette année, les libraires des Espaces Culturels Leclerc ont décidé de créer un deuxième Prix : Le Prix Landerneau « découverte ». Le premier lauréat est Antoine Laurain pour Le chapeau de Mitterrand. Je suis très content, car je suis la carrière de cet auteur depuis un moment (1ere mandorisation (radiophonique) du monsieur ici).

Avant que l’auteur se rende à la soirée des remises de Prix, le 16 février dernier, il a fait un petit crochet par « mon » agence afin de répondre à quelques questions pour Le magazine des espaces culturels Leclerc (daté du mois de mars 2012).

LM34 - P19 - LIVRE 1.jpg

LM34 - P19 - LIVRE 2.jpg

LM34 - P19 - LIVRE 3.jpg

DSC03205.JPGPetit complément:

Aujourd’hui, vous portez vous aussi un chapeau. C’est un sujet qui vous touche plus qu’on pourrait l’imaginer…

Il y a quelques années de cela, j’ai oublié mon chapeau dans un café. Quand je suis revenu le lendemain, il n’y était plus. J’ai été très perturbé et intrigué. Au moment où je le cherchais, quelqu’un le portait certainement quelque part dans la ville. C’est peut-être le point de départ de ce livre… un chapeau, c’est vraiment très personnel et c’est une affaire à laquelle on tient.

Je ne prétends pas que ce livre est fou, mais enfin... êtes-vous déjà allé voir un psy, comme l’un de vos héros ?

Non, je ne préfère pas démonter l’horloge… je ne suis pas sûr de savoir la remonter après.

DSC03206.JPG