Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 février 2020

Blankass... et un peu Marka : interview pour l'album C'est quoi ton nom?

blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandor

Johan et Guillaume Ledoux (photo : Stéphane Merveille).

blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandorEntre 1995 et 2003, Blankass était l'un des groupes rock phare en France. Originaires d'Issoudun (Indre), les frères Ledoux avaient déjà eu leur heure de gloire au collège avec leur premier groupe punk, Zéro de Conduite, avec lequel ils avaient joué en première partie de leurs héros, The Clash et Gun Club. Blankass et leur formule originale guitare accordéon a fait le bonheur des radios rock, réussi un vrai tube avec « La couleur des blés », composé pour Johnny (« Clémence »).

Ce sixième disque de Blankass arrive cinq ans après Je me souviens de tout, leur double-best of, et quatre ans après Balthazar Tête de bois, le petit garçon qui voulait réussir sa vie, un conte musical sous forme de livre disque narré par Sylvie Testud et interprété par 15 artistes, dont Pierre Perret, Michel Fugain, Cali, Alex Lutz, Hubert Mounier, Ben Mazué et Thomas Fersen.

blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandor

Blankass à l'Alhambra le 22 janvier 2020 (photo : Christian Pénin)

Pour cet album, C’est quoi ton nom ? (à mon avis, le meilleur de toute leur carrière, vraie usine à tubes) blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandorBlankass sort de tous les codes habituels du groupe pour proposer onze titres pop ultra efficaces. Mélangeant programmations, acoustique et électrique, cela donne des titres entêtants dont deux belles collaborations avec Matthew Caws de Nada Surf et avec le chanteur belge Marka.

Le 22 janvier dernier, Blankass s’est produit à l’Alhambra. Guillaume Ledoux, le chanteur, guitariste et auteur du groupe, m’a reçu dans sa loge… et il n’était pas tout seul. Marka, qui chante en duo avec lui dans l’album, était là lui aussi. Il était l’un des guests de la soirée…

Leur page Facebook officielle.

Leur site officiel.

Pour écouter l'album C'est quoi ton nom?

blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandor

blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandorInterview :

Ce disque m’épate. Une chanson, un tube !

Personne ne nous attendait, donc nous n’avions ni pression, ni deadline. Avec Johan, on n’a pas arrêté de faire des chansons et quand nous nous sommes décidés de nous lancer dans un nouveau disque, on a vraiment écrémé et choisi les 11 titres dont nous étions les plus sûrs. Ces 11 titres sont l’essence même du disque.

Deux nouveaux membres vous ont rejoint…

Tu fais bien de le préciser parce que les arrivées de Jérôme à la guitare et d’Alain à la basse m’ont donné l’impression de repartir à zéro. J’avais la sensation d’avoir de nouveau 15 ans et de monter un nouveau groupe dans le garage de mes parents. C’était hyper agréable de sentir cette fraîcheur. Je trouve que ça se sent sur l’album et sur scène.

Votre son est plus pop qu’avant… et d’une belle modernité.

Ce n’est pas une volonté. L’évolution du groupe, c’est de se servir de tout ce que l’on nous propose pour jouer. Les machines ont évolué, donc notre son aussi. Il ne faut jamais chercher à coller à une image, parce qu’on arrive toujours en retard. On a mis dans ces chansons, ce que l’on avait envie d’entendre au moment où on avait envie de l’entendre. Si je peux mettre un mot sur cet album, c’est sincérité absolu.

Clip de "C'est quoi ton nom?" réalisé par Emilie & Sarah Barbault.

Dans ce disque, on danse autant qu’on est ému.

Cette remarque me fait plaisir parce que c’est exactement ce que nous souhaitions. Je pense que la balance fonctionne pas mal. Pendant deux ans, avec Johan, on a travaillé cet équilibre-là.

Ton frère et toi, vous écrivez et composez de manière artisanale.

C’est de la pure composition sans projet. C’est spontané. Il n’y a aucun calcul. Nous sommes des artisans de la musique. Nous remettons toujours l’ouvrage sur le métier. A chaque album, on redémarre à zéro. Nous n’appliquons aucune recette. La chose principale, c’est qu’il faut que l’on se surprenne nous-même d’abord.

Clip de "Avec toi" (avec Corinne Masiero).

Pour annoncer le disque, vous aviez lancé une web-série pleine d’autodérision.

(Vous pouvez voir l'intégralité de la web-série réalisée par les sœurs Barbault, ici)

On a voulu sortir un single, « C’est quoi ton nom ? » pour dire juste « coucou, nous revoilà ! ». On a cherché une idée originale pour présenter la chanson. On a décidé de faire deux ou trois sketchs avec des gens que l’on connaissait, comme François Morel, Professeur Rollin ou Gauvain Sers… et on s’est pris au jeu. Il en existe au total 18. Nous nous sommes marrés parce qu’on a joué les loosers. Avec l’autodérision, on voulait aussi préciser que nous ne jouions pas nos vies sur un retour de Blankass. On a juste envie de s’éclater !

La passion est toujours là chez vous, ça se sent !

Quand elle ne sera plus là, je te jure, on ne fera plus d’album. Avec mon frère, on a la chance d’avoir encore envie de faire des chansons tous les deux et de les chanter sur scène. Pourquoi ne pas en profiter ?

Il y a des duos dans cet album. Le premier avec le leader de Nada Surf, Matthew Caws, dans la chanson, « Regarde-moi tomber ».

Avec Nada Surf, nous nous sommes rencontrés en 2003. Matthew est extrêmement charmant, extrêmement cultivé. Sa maman était professeur de littérature française à New York. Il connait donc très bien la France et la langue française. Nous lui avions déjà demandé de participé à notre conte musical pour enfant, Balthazar Tête de bois, mais cette fois-ci, nous souhaitions qu’il participe à une chanson pour les grands.

blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandor

Marka et Guillaume Ledoux, à l'Alhambra le 22 janvier 2020 (photo : Jehanne Saccas)

Marka chante avec toi « Skin ». Ça s’est passé comment ?

Dans ma vie, Marka est le symbole d’une époque bénie pleine de joie et de douceur. C’est Jean-Louis Foulquier, à qui Blankass doit beaucoup, qui nous a présenté. Notre rencontre s’est immédiatement passée sous le signe de l’humour. Récemment, je l’ai eu au téléphone et nous avons constaté que cela faisait 30 ans que nous nous connaissions. Nous en avons conclu qu’il était temps de faire quelque chose ensemble pendant que nous étions encore présentables (rires).

Marka, que représente Blankass pour vous ? blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandor

Marka : C’est pour moi un groupe très bon avec lequel tout se passe toujours parfaitement bien. Je retiens aussi l’extrême gentillesse de Guillaume. C’est la crème des crèmes ce mec-là. Son frère aussi, mais il est plus piquant. Surtout, nous avons un vrai point commun: notre amour pour The Clash. A l’époque de Zéro de Conduite, eux ont joué avec The Clash. C’est dingue ! Moi, si je fais de la musique aujourd’hui, c’est grâce à Joe Strummer. Avant de nous connaitre, nous avions donc déjà ce lien indéfectible.

En studio, j’imagine que vous vous êtes régalés…

Marka : On a vécu de chouettes moments, en effet. On a senti une vraie légitimité à faire ce duo. Il n’y a aucune opportunité dans cette démarche. Cette chanson « Skin » colle autant aux Blankass qu’à moi.

Guillaume : Je ne l’aurais sans doute pas interprété seul. Mais, il y a un truc que je n’aime pas, ce sont les duos arrangés entre artistes qui ne se connaissent pas. Pour moi, il faut qu’il y ait un sens humain et amical.

Marka : Avec cette chanson, je suis sorti de ce que j’avais l’habitude de faire. Ça m’a fait un bien fou. Je suis ravi de laisser cette trace là sur un disque qui ne m’appartient pas. J’ajoute aussi que je suis très flatté qu’ils aient pensé à moi pour ce titre.

Vous vous êtes retrouvés 30 ans après pour faire un featuring.

Marka : Vous avez raison, je fais des featuring, ça veut dire que je ne suis pas encore vieux (rires). J’en ai fait un autre avec les Négresses Vertes. Une nouvelle version de mon seul tube connu en France, « Accouplés » (que vous pouvez voir ).

Précision : Marka est le père d'Angèle et de Roméo Elvis… voici une mini interview sur la question.

blankass,guillaume ledoux,guillaume blankass,marka,c'est quoi ton nom?,inteview,mandor

Après l'interview, le 22 janvier 2020, avec Guillaume Ledoux et Marka.