Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 février 2008

Pénélope Bagieu... une vie illustrée!

3d5bfa3aa38dc27a4750def9e4a6d681.png 

Demain c’est la Saint Valentin. Comme tous les hommes, je n’aime pas les jours de cadeaux obligés, des fleurs rapportées parce que…, des coutumes qui imposent des actes d’amour. Parce qu’évidemment, on n’a pas besoin d’un jour précis pour faire plaisir à sa compagne/ femme… et bla bla bla et bla, bla, bla….

Mais, le 14 février, malgré tout, je fais comme tous les gentils compagnons/maris…

J’offre un cadeau à ma dulcinée.

Donc, parmi les livres que j’ai reçus récemment, celui-ci m’est apparu propice à un petit cadeau supplémentaire à offrir (avec en sus, un somptueux bijou, parce qu’un livre à 9 euros 95, ça fait un chouia pingre, d'autant plus que celui-ci, je ne l'ai même pas acheté…).

Je publie cette note aujourd'hui, de manière à ce que vous ayez le temps de vous procurer cet ouvrage humoristico-coquin pour demain.

Chama Sutra.

4f656fac31b64a219e91b7bcb3e82a99.png

Un petit livre qui prouve que le Kama Sutra n’est pas réservé à l’espèce humaine. Les positions de l’amour pour les audacieux félins, je vous assure, ça vaut le coup d’œil.

Les textes sont signés Chat Malo (arf ! En vrai, c’est Frédéric Plotonque je connais un peu…) et les illustrations sont de Pénélope Bagieu.

 

Pénélope Bagieu est une illustratrice qui cartonne en ce moment. On la voit partout (je veux dire, ses illustrations), sur les murs des villes (dans des campagnes publicitaires) et dans les magazines (souvent féminins).

Mais Pénélope Bagieu est aussi connue pour son blog très drôle (et un peu visité :15.000 visiteurs uniques par jour, ce qui devrait calmer les ardeurs de bon nombre d’entre nous...) dans lequel elle diffuse chaque jour à 10 h 30 un nouveau dessin relatant des « petits » moments « fascinants » de sa vie.

791849e0ff404c58f8b22e5ffbdcd7f9.jpg

Pénélope Jolicoeur a un succès fort mérité.

(Et moi, il faut que je me calme avec les parenthèses.)
23e3169b54eaec5a71d8bb7d982a47b5.jpg
Photo: Benjamin Boccas (http://www.benjaminboccas.com/ )

J’ai donc demandé à l’un et à l’autre de me retrouver pour discuter de ce livre. Frédéric étant à une séance de dédicaces, j’ai été dans l’obligation de me retrouver seul avec Pénélope.

Oh ! Dommage…

Pour tout dire (pardon Fred, mais toi je te vois souvent et tu es un homme, alors …), ça m’arrangeait un peu, parce que ça m’a permis de parler de l’autre livre de la demoiselle, Ma vie est tout à fait fascinante. Un blog devenu livre, ce n’est pas un cas d’école, mais quand le talent est là, ça me fait toujours plaisir.

Hier, Pénélope me donne rendez-vous au Comptoir des Arts, un bar sympa et calme. Je ne la connais pas physiquement, donc, je mate sans vergogne toutes les filles qui pénètrent dans l’établissement. Ca fait un peu quarantenaire allumeur, j’ai honte. Je commande un Schweppes agrumes pour me donner une contenance.

La classe internationale !

 

Et puis, elle arrive enfin. Nous nous faisons un petit coucou timide, genre, on n’est pas tout à fait sûr que l’un soit l’autre. Non, parce qu’il faut que je vous avoue un truc. Elle ne me connaissait pas. Jamais entendu parler de Mandor. Jamais vu ma tronche, mon bouc, mes photos avec mes amis les stars, mes textes désopilants. Rien, nada !

Pfff… je ne comprends pas. Je pensais être une star de la blogosphère.

(A l’intention de certains, ceci est du second degré, je répète, ceci est du second degré. Merci !)

9c704fe237018d8e9f6d339f6e9ce183.jpgJe branche directement mon Sanyo (qui, contre toute attente, poursuit sa carrière à mes côtés) et je lui pose quelques questions assez convenues, je dois dire. Je n’arrive pas tout de suite à casser la situation de l’artiste interviewé par un journaliste. On commence par évoquer le Chama Sutra.

-C’est Frédéric Ploton qui m’a contacté pour ce projet, car il connaissait mon blog. J’ai trouvé l’idée amusante alors j’ai accepté cette collaboration. Maintenant que le livre est sorti, les éditeurs se marrent du concept parce qu’ils disent tous que la recette pour faire un succès, c’est d’écrire soit sur les animaux, soit sur le sexe. Là, nous réunissons les deux, avec humour en plus. Frédéric est un malin.

Ce que je sais pertinemment.

9fe1783f04d7fc764c83c10e9898d15f.jpg

Elle m’explique ensuite qu’avoir un blog très lu mène vers une certaine confusion.

-Le problème du blog, c’est que plein de gens me proposent du boulot en pensant que je ne fais que ça, qu’ils feront plaisir à une petite blogueuse en lui proposant du boulot. Ils n’ont pas compris que c’était mon métier et qu’il fallait me rémunérer pour travailler avec eux. Je les envoie donc vers mon agent et on leur fait un devis. Ils s’étonnent de devoir mettre la main à la poche. Je les invite alors à aller voir mon site pro sur lequel, il y a mes clients.

6b7d77ae1e18ba49b83e666c5d4cb043.jpgEt, en effet, on constate que Pénélope n’est pas une débutante, ni une amatrice. Une vraie pro qui a maints projets sous sa besace. Alors, elle sourit un peu jaune que tout le monde s’évertue à ne lui parler que de son blog…

-D’autant plus qu’il  ne me prend que 20 minutes par jour. C’est juste ma plage cool entre mes différentes prestations professionnelles. En ce moment, d’ailleurs, je n’ai plus grand-chose à raconter dessus. Mon métier d’illustratrice devient l’essentiel de ma vie. Actuellement, je ne fais que travailler. Quand il m’arrive 2% de truc un peu perso dans la journée, je me jette dessus pour raconter.

Elle considère que son blog est une blague qui est allée plus loin que prévue. Je la sens avoir beaucoup de recul envers ce qui lui arrive. Un début de notoriété conséquent qui la laisse de marbre, semble-t-il.

-Je suis perplexe de ce qui m’arrive, en même temps, il faut relativiser. Je n’ai pas fait la Star Ac ’, personne ne s’arrête sur mon passage. Je bosse, ça marche. C’est tout. Ça durera le temps que ça durera !

Et son livre perso, Ma vie est tout à fait fascinante (aux éditions Jean-Claude Gawsewitch),, comment s’est-il concrétisé ?

94397d858a408911609556674823f182.jpg 

-Encore une fois, c’est un éditeur qui est tombé sur mon blog. Il m’a proposé d’en faire une bande dessinée. Comme il n’y a aucune prétention narrative dans mes dessins, je ne voyais pas l’utilité d’en faire un livre. Au fond, je ne fais que scénariser des évènements qui ne sont que des non-événements…Mais, aujourd’hui, l’ouvrage existe et j’en suis très fière. Depuis, d’autres éditeurs ont tapé à ma porte pour en faire d’autres qui ressemblent à celui-ci. Mais, c’est trop tard…

Je l’interroge sur son lectorat que je suppose plus féminin que masculin.

-C’est deux tiers, un tiers. J’évite de tomber dans les clichés. Chez moi, les mecs ne sont pas méchants et les filles romantiques. Le personnage du blog et donc du bouquin, c’est moi. Vraiment moi. Celui qui est calme, responsable et intelligent, c’est mon mec, moi, j’ai tous les travers des filles. Mes dessins prennent les hommes dans le sens du poil. Parfois, lorsque j’en croise en dédicaces, ils me laissent plein de messages de soutien pour mon homme. Ils me disent qu’« il faut qu’il tienne bon ! ».

e338595abb61eeec7047d85ecb1ca006.jpg

Le temps passe vite avec Pénélope Bagieu/Jolicoeur… je ne me résous pas à la libérer. Mais, quand même, je finis par stopper mon lecteur enregistreur, car, dans la conversation, elle me raconte sa journée.

-Ce matin, j’ai fini mes illustrations pour Enfant Magazine, j’ai 3 illustrations à finir pour Fémina sur le thème des recettes de grand-mères, je dois aussi bosser pour une grosse campagne d’affichage en Belgique, une campagne du ministère des Transports luxembourgeois… et je dois réfléchir sur des couvertures du guide de beautés pour First éditions et sur un autre livre que j’ai en projet avec Frédéric Ploton.

Et puis aussi, elle planche sur d’autres BD personnelles.

Bref, elle ne chôme pas.

Un peu Wonder Woman, la fille.

Je suis impressionné.

Pour clore cette note, je voulais aussi ajouter que le blog de Pénélope a tout juste un an aujourd’hui.

Pile-poil.

J’apprécie ce genre d’hasard.

Et de coïncidence…

Bon anniversaire !

Donc.

 

Bonus: Des interviews de l'artiste chez quelques confrères (et soeurs...).

Chez Niewbiemac, madmoiZelle, artistes-du-web, cinquième de couverture, paperblog, metro france ...etc.

Bref, on ne peut pas dire que je sois le premier à m'intéresser à elle.

Mieux vaut tard que jamais...

 

Et aussi, avoir son portrait dessiné par Joann Sfar, je trouve ça terrible.

Scotché, je suis.

6c5e6d87b2f1fdc7937d0d01541c757d.jpg