Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juin 2021

Massilia Sound System : interview de Moussu T et Gari Grèu pour Sale caractère

massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractère

(Photos : Marcel Tessier-Caune)

massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractèreVers la fin des années 80, Massilia Sound System implante à Marseille le sound system jamaïcain : des instrus de reggae, de grosses enceintes et des micros pour tchatcher. Le principe est simple : l’envie d’être ensemble, de passer un bon moment, de se regarder au miroir d’une musique qui unit minots et mamies, de jeter à la fois cris d’indignation et encouragements à la résistance. Des débuts du hip-hop et du reggae en France, en passant par la scène punk alternative et traditionnelle occitane, Massilia Sound System a tout essayé avec succès. La formation sort un 9e disque, Sale caractère.

Présentons les membres du groupe. Il y a Moussu T, Papet J et Gari Grèu aux micros, Janvié aux claviers, Blu à la guitare et DJ Kayalik aux platines.

C’est Moussu T et Gari Grèu (déjà mandorisé là avec Collectif 13) que j’ai rencontrés lors d’un rapide passage parisien, le 17 mai dernier chez un disquaire.

Leur site officiel.

Leur page Facebook officielle.

Pour écouter l'album Sale caractère.

Argumentaire de presse (en version raccourcie) :

Ils nous avaient tellement manqué que l'on n'osait plus vraiment y croire. Réentendrait-on le staccato têtu des rythmiques électroniques sous ces voix charnues et rocailleuses ? Retrouverait-on les textes tout sourire et poil à gratter de Papet J, Moussu T et Gari Grèu ? Eh bien oui. Ainsi que le plus long hiver n'empêchera jamais le printemps d’arriver, Massilia Sound System a fini par revenir en studio, sept ans après Massilia Oui, combatifs et souriants, engagés et déconneurs, c’est bien eux. On n’a pas souvent l'occasion de croiser des groupes comme Massilia Sound System, qui savent autant parler à l'intelligence que parler au cœur, convoquer l'imaginaire qui unit et le réel qui soude, faire danser les pieds et inviter les mains à fabriquer.

Année après année, album après album, tournée après tournée, ils ont donné à Marseille une part de sa légende – les concerts où l’on distribue le pastis, l’alliance du green-gold-red et du bleu ciel de l'OM, les extraits de chansons qu’on lance comme des proverbes au comptoir ou sur le trottoir… On les remercierait presque d’avoir tant tardé. Depuis le dernier album de Massilia Sound System, Papet J faisait vivre son raggamuffin vagabond, Moussu T tournait avec Lei Jovents, Gari Grèu circulait avec Oai Star et Collectif 13… Et cette liberté est la preuve en actes de l’idée fondatrice de la Linha Imaginot, cette confrérie informelle de groupes de la large Occitanie – les Fabulous Trobadors à Toulouse, Nux Vomica à Nice… Vivre et créer en français comme en occitan, s’emparer d’outils musicaux venus de partout pour mieux plonger dans la culture locale, accueillir l’autre pour être plus soi-même…

L’album :massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractère

L’album Sale caractère le confirme : rub a dub classique, accélérations drum and bass, effluves orientales, autotune de la musique urbaine contemporaine, c’est toujours Massilia Sound System, voisin du monde entier et fièrement enraciné… L’actualité est là, brutale et insupportable (« Drôles de poissons », chanson à pleurer de pitié et de colère au bord du grand cimetière de la Méditerranée), les artistes s’interrogent sainement sur leur rôle (« Vas-tu prendre la barre / Affronter la tempête (…) Avec dans l’oreillette / Un reggae du siècle dernier », se demande Moussu T) ou se questionnent sur la dilution des solidarités dans leur ville (« À la rue », cri d’alarme radical), partout ils galopent, dansent et enivrent leur reggae … À Saint-Germain-des-Prés, ils vous diront que ces Marseillais sont visités par les épiphanies foudroyantes de Raymond Queneau ou de Jacques Prévert (« La vie est cruelle / Elle a sûrement ses raisons », distique génial dans « Nine »). Et, la sono à fond, on apprendra le dernier vers de l’album, en occitan : « Vaquí lo grand ser, nos fau prendre lo vam ». En français, cela dit : « Voilà le grand soir, il faut prendre notre élan ». Allons-y...

massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractère

massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractèreInterview :

Ce nouveau disque existe grâce au Covid. Expliquez-moi pourquoi.

Moussu T : On a fait le disque parce que l’on s’ennuyait, voire on déprimait. Nous avons enregistré cet album par auto-solidarité et pour se remonter le moral.

Gari Grèu : Chacun avait enclenché ses projets solos. Pour bloquer quatre mois et tous se retrouver, sans le Covid, c’était compliqué. Ces quatre mois m’ont sauvé la mise psychologiquement. Quel plaisir de retrouver les copains et de rebosser ensemble.

Moussu T : Le manque provoque l’envie.

Gari Grèu : Paradoxalement, il y a deux ans, nous avions essayé de nous y mettre. Nous sommes allés au studio, mais nous n’y sommes pas arrivés.

Moussu T : Du coup, on s’est dit qu’il fallait une pandémie pour nous motiver (rires).

Sale caractère sonne votre entrée dans une cinquième décennie de création et de production. Quelle longévité !

Moussu T : On est un vieux groupe, alors à chaque fois que l’on fait un disque, c’est assez pesant parce qu’il y a tout le poids du passé sur nos épaules. On se dit toujours que l’on doit faire un disque meilleur que les précédents. C’est idiot, parce que se dire cela paralyse la création. Pour cet album, curieusement, on n’a pas eu trop de pressions de cette nature.

Gari Grèu : L’air de rien, le moment met en exergue la fonction de l’artiste. On a essayé de faire des chansons qui font du bien et qui peuvent accompagner ceux qui les écoute dans ce moment si particulier que nous vivons.

C’est vrai que c’est un album qui donne la pèche.

Gari Grèu : Oui, et il nous a fait du bien aussi. Il y a les deux variables et l’une ne va pas sans l’autre.

Moussu T : Ce n’est pas un disque plombant. On ne dit pas : « Hou là là, la situation est catastrophique ! » Au contraire, on était en plein lâchage. On a fait un retour aux sources de Massilia, un retour au sound system avec une musique simple et efficace : les riddims électroniques avec du reggae des années 90, un peu remis au goût du jour. Les textes sont tartinés sur la musique. 

Gari Grèu : Instantanéité, immédiateté du propos, simplicité de la base musicale. C’est ce que fait Massilia depuis toujours.

massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractère

(Photo : Manivette)

Les quatre précédents disques étaient plus « musicaux ».

Moussu T : Tu as raison. Ils étaient plus arrangés et plus « chansons ». En 40 ans de carrière, on a essayé des tas de musiques et au final, parce qu’on a fait une croix sur notre passé, on revient à nos débuts.

Ce qui est bien, c’est que vous êtes indépendants, donc complètement libres de faire ce que bon vous semble.

Moussu T : C’est vrai que personne ne nous dit quoi faire. Si on a quelque chose à prouver, c’est à nous-mêmes.

Gari Grèu : On n’est pas dans le « game », mais on existe et on ne se porte pas trop mal. On ne court après rien du tout. On reste dans un rapport folklorique de notre fonction de musicien et de chanteur.

Moussu T : Quand tu es à Marseille, tu es loin des modes. Tu ne te sens pas obligé de suivre le mouvement des autres.

Vous êtes toujours dans la lutte ?

Moussu T : Oui. Le fait de lutter te nourrit. La lutte te rend plein et entier. Bien sûr le monde n’est pas cool, mais tentons de changer cela en étant solidaire et joyeux.

Quand vos chansons sont graves, la musique ne l’est pas, alors vos messages passent parfaitement.

Moussu T : C’est notre procédé depuis que l’on fait de la musique.

Clip de "Sale caractère".

Je pose rarement la question sur le pourquoi du comment d’un titre, mais là, Sale caractère, ça m’interpelle.

Moussu T : Il ne faut pas prendre ce titre au pied de la lettre. C’est en réaction au pouvoir qui parle des français comme des gueulards, comme des gaulois réfractaires… Eh bien, oui ! La vie c’est aussi d’ouvrir sa gueule, de parler fort, de réagir, de ne pas se laisser faire quand on n’est pas content. Nous les Massilia, comme les français, nous sommes entiers parce qu’on veut être libre.

Gari Grèu : Sale caractère, ça rime avec liberté. Ça rime avec volonté de s’en sortir soi-même, avec tes propres moyens, avec ta communauté, sans attendre que cela vienne d’en haut. C’est la fonction que l’on octroie avec Massilia depuis le début. On n’a jamais fait un truc larmoyant. On est toujours allés vers le côté positif et rassembleur de la chose.

C’est un album qui s’est fait dans la joie ?

Gari Grèu : On se met toujours dans de bonnes conditions pour travailler. Quand on est en studio, on dirait un atelier de maçonnerie. C’est très artisanal et tout le monde est à sa place. On se connait par cœur.

Moussu T : On connait nos limites et celles des autres, donc, chacun sait ce qu’il a à faire. Nous créons nos textes en « ping-pong ». L’un commence une phrase, l’autre l’arrange ou la finit… on se tire vers le haut. A tel ou tel moment du disque, il y a un chef de file différent.  

Et vous vous engueulez parfois ?

Gari Grèu : Evidemment. On est différents et on a avancé dans le débat. Entre nous, il n’y a jamais eu de consensus mou. On est tous des soldats de Massilia. On avance ensemble pour le meilleur du groupe.

massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractère

Pendant l'interview...

Au bout de neuf albums, est-ce que l’on se demande ce que l’on va bien pouvoir raconter ?

Gari Grèu : Notre genre musical et notre fonction de MC nous sort de ce truc-là. Comme disait Public Enemy, le MC, c’est le CNN du quartier, l’amplificateur de murmures…

Moussu T : On façonne nos chansons en pensant à l’utilité qu’elles peuvent avoir.

Est-ce que l’on peut comparer la création d’une chanson à une recette de cuisine ?

Moussu T : Oui, parce que quand on fait notre cuisine, il faut trouver l’équilibre des ingrédients. Cela dit, nos albums, nous avons tendance à plus les comparer à des films. Chaque album, un nouveau film.

massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractèreVous êtes considérés aujourd’hui comme un groupe culte. Ça vous gêne comme appellation ?

Moussu T : Ce n’est pas culte, c’est juste une sorte de référence. Culte, ça sent trop l’église. Quand on tient une ligne aussi longtemps que nous, les gens nous repèrent. Nous sommes devenus intergénérationnels. On a remarqué que dans les familles, nous sommes les seuls disques traits d’union entre tous les membres.  

Il y a un livre sur vous réédité et augmenté, Massilia Sound System, la façon de Marseille.

Moussu T : La première version date de 2014. Le journaliste nous a interviewé pour évoquer les années qui manquent. C’est bien de laisser une trace par le biais de quelqu’un d’extérieur au groupe. Camille Martel a 35 ans, il est musicien et engagé dans l’Occitanie. Parfois, je me replonge dans le livre pour me rappeler un évènement, une date, un lieu. Il a tout référencé. Son regard sur nous et notre parcours était intéressant parce qu’il fait parti de la génération Massilia.

massilia sound system,moussu t,gari grèu,sale caractère

Le 17 mai 2021, après l'interview.