Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 décembre 2009

Bruno Solo joue du Simenon à Meaux...

Ce soir est diffusée "Jusqu'à l'enfer" sur France 2 (la critique de Télérama). Je vous en avais parlé il y a quelques mois, car j'ai assisté à quelques scènes tournées à Meaux.

Rediff, donc.

 

En tournage depuis le 25 mai jusqu’au 25 juin 2009, pour France 2 : "Jusqu’à l’enfer". Un téléfilm de 90 minutes, scénarisé par Jacques Santamaria.

 

1430.jpgD’après le roman de Georges Simenon « La mort de Belle ».

Ce livre sociétal noir et dur (qui a déjà été mis en images par Édouard Molinaro en 1961, sur un scénario de Jean Anouilh avec Jean Desailly dans le rôle principal), raconte comment un enseignant devient suspect numéro 1 dans l'affaire du meurtre d'une jeune fille.
Réalisé par Denis Malleval.

Et produit par Jean-Baptiste Neyrac, pour Neyrac Films.
Avec : 
Bruno Solo (Simon Andrieu)
Delphine Rollin (Christine Andrieu)
Jean-Louis Foulquier (Dr Paul Jussieux)
Cécile Rebboah (Patricia Mollier)
Yvon Back (Procureur Roche)la_mort_de_belle01.jpg
Jérémie Covillault (Renaud Ferbach)
Audrey Beaulieu (Madame Katz)
Jacques Spiesser (Capitaine Vallin)
Claire-Lise Lecerf (Belle Sherman)
Didier Cauchy (Lieutenant Nogalès)

 

(Coïncidence, mon ami (Hum !) Jean-Marc en parlait ce matin sur son petit blog que personne ne lit…)

 

Une partie de ce téléfilm se tourne à Meaux depuis hier jusqu’à vendredi.

Le service communication de la ville m’a convié aujourd'hui, avec 3 de mes collègues journalistes (de La Marne, du Parisien et de Meaux Le Journal) à :

 

-Assister à une partie du tournage.

 

- Déjeuner avec Bruno Solo, Denis Malleval (le réalisateur) et Jean-Baptiste Neyrac (le producteur).

 

-Interviewer Bruno Solo tranquillos dans sa loge…

 

 Voici un port folio de ces 2h30 avec l'équipe du film:

 

Le tournage:

P1000294.JPG
Bruno Solo et Denis Malleval...
Le comédien souriant.

 

 

P1000296.JPG
Pas souriant.
_B070098[1].JPG
(Crédit: ToutenPhoto)
_B070110[1].JPG
(Crédit: ToutenPhoto)
77N_Bruno_Solo_-17[1].JPG
(Crédit : Valentine Rousseau du Parisien Seine-et-Marne)
Avec Yvon Back, un comédien qui joue dans pléthore de films et téléfilms.
On le croise, on se dit, je le connais, mais d'où?
P1000298.JPG
Ici avec le producteur du téléfilm, Jean-Baptiste Neyrac.
Il n'est pas un débutant dans le métier.
(Notez une certaine modernité: mes notes sur le papier sont écrites à la main. Très classe et discret!)
Le déjeuner:
P1000307.JPG
Le réalisateur Denis Malleval, Bruno Solo, le producteur Jean-Baptiste Neyrac et Mandor, face aux journalistes de Meaux (j'en suis également, mais on m'a placé là. J'ai obtempéré, vous me connaissez, toujours ce sens du sacrifice...).
Au bout de la table, mon ami (sur Facebook et un peu en vrai) Jérôme Tisserand, conseiller municipal en charge des arts cinématographiques.
Un type qui m'épate. Il n'arrête pas une seconde, entre son vrai métier et ses responsabilités au sein de la mairie.
Contrairement aux apparences, nous n'étions pas en pleine bénédiction avant de nous sustenter...
P1000308.JPG
Denis Malleval, Bruno Solo et Jean-Baptiste Neyrac.
_B070240[1].JPG
(Crédit: ToutenPhoto)
_B070219[1].JPG
(Crédit:ToutenPhoto).
P1000317.JPG
Se manger la peau en public... pas bien!
L'interview de Bruno Solo dans sa loge meldoise:
P1000322.JPG
P1000327.JPG
P1000337.JPG
Merci à Lyse Hautecoeur (de la mairie de Meaux) et à Jérôme Tisserand, pour cette invitation.
Organisation sans failles.
J'avais peur de ne pas être libre de mes mouvements.
A tort.
Remerciements sincères (aussi) à l'équipe du téléfilm... et principalement à son régisseur qui a assuré l'accueil de manière chaleureuse.
Sur un tournage, je vous assure, c'est rare...
P1000344.JPG
Photos non créditées (et dangereux chauffeur): Valentin Marcinkowski.
EDIT le 29 mai 2009:
2) Sur son site, la mairie de Meaux propose un court reportage sur le tournage de ce téléfilm, incluant une partie de mon interview.

21 novembre 2007

Michel Berger... Tous pour la musique!

Tous pour la musique, c'est le titre d'une émission qui est proposée ce soir sur France 2.

Bande annonce.

Michel Berger, je l'ai interviewé une fois.

Dans des conditions qui n'étaient pas des plus tranquilles.

Je n'ai malheureusement pas pris de photos, les circonstances ne s'y prétaient pas.

Son attaché de presse n'était pas un rigolo (ce jour-là!)

Ne me reste plus qu'un pauvre cassette de cet entretien.

Pour être franc, je trouve que cette rencontre a été un rendez-vous manqué.

Parce que j'aime créer un lien avec l'autre.

Et trop d'interférences tuent le lien.

(Vous le savez, cela... hein?)

Juste avant ma rencontre avec lui (dans un bar de la rue Bayard, en face d'RTL), je suis allé le voir participer à une émission de cette radio (que j'ai beaucoup fréquenté dans ma vie...).

Voilà les seuls chichés que j'ai pu prendre.

Si j'avais su qu'un an plus tard...

ed2932fe61642823e5d7775698363ecf.jpg
605441996b47e6ef3838f7042c8f4216.jpg
af4042c041bdbf784be50e387e47bc2c.jpg
4328660bfd560979ae2ffe9bde950445.jpg
11e575906895d6e68650f46f4cc464b9.jpg
Et cette chanson, pour finir.