Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2011-11 | Page d'accueil | 2012-01 »

08 décembre 2011

Salon du Livre d'Ozoir-la-Ferrière 2011: bilan et photos

Tract Salon du Livre 2011_Page_1-1.jpg

IMG_6857.jpg

C'est la troisième fois que j'anime le salon du livre d'Ozoir-la-Ferrière. (Voir là en 2009 et ici en 2010). Toujours aussi fatigant, mais toujours aussi exaltant, dis-je chaque année. Plus de 40 interviews, un quizz littéraire et 1 table ronde (interview approfondie et participative). Cette année avait ceci de particulier que, pour la première fois, j’ai emmené ma femme avec moi. J’ai tendance à compartimenter mes vies (le boulot et la vie privée), alors ce fait est suffisamment rare pour que je le signale au passage. Pour la première fois, ils se sont scindés... pour la bonne cause. L’organisateur du salon, Luc-Michel Fouassier, nous a permis (grand merci à lui !) de faire connaître l’association Les P’tits Courageux (dont je suis le responsable communication) lors de cette journée littéraire. Ma femme, Hilda, a donc tenu le stand. Merci à elle (qui en a profité pour comprendre ce que fait son animateur de mari dans ce genre de contexte).

(Pour mémoire, J’explique ici pourquoi notre couple est concerné par cette association).

Comme chaque année, voici un port-folio de cette manifestation.

Pour commencer, l'invitée d'honneur du salon, le Prix Goncourt des Lycens 2011 (et finaliste du Prix Goncourt 2011), Carole Martinez.

1702 - 095 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder) 

Rencontre de Carole Martinez avec ses lecteurs...

1702 - 063 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Du monde sur le stand de Giulia Salvatori, la fille d'Annie Girardot venue présenter son livre sur sa mère, vendu au profit d'une association qui lutte contre la maladie d'Alzheimer.

1702 - 092 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Véronique Genest, membre du jury "Ozoir'Elles" (dont j'ai consacré une note récente ici) et fidèle du salon, est passée rendre une petite visite à Giulia Salvatori. (Devant Nathy Vivien).

1702 - 053 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Le stand des P'tits Courageux!

DSC02073.JPG

Hilda Alquier Capkan explique à Giulia Salvatori ce qu'est l'association Les P'tits Courageux.Toute l'association tient à remercier Giulia qui s'est empressée de faire un chèque "conséquent".

DSC02080.JPG

DSC02082.JPG

IMG_6819.jpg

Quand deux âmes généreuses posent ensemble... sous l'oeil mélancolique d'une troisième.

DSC02089.JPG

Elisabeth Robert Mozzanini derrière son stand des éditions Volpilière (sa maison à elle).

1702 - 145 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Une caméra nous surprend lors de l'interview...

1702 - 071 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Elisabeth n'est pas loin d'être ma meilleure amie... soit dit en passant.

lisa et moi.jpg

Du monde...

1702 - 150 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Isabelle Minière.

1702 - 068 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Interview de la délicieuse Isabelle Bary pour La Prophétie du Jaguar.

1702 - 178 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Gaëlle Pingault (à gauche) présente toute son oeuvre... deux magnifiques recueils de nouvelles.

1702 - 166 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Interview de Gaëlle Pingault pour Ce qui nous lie.

1702 - 170 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

IMG_6873.jpg

Eric Fouassier, pointe le doigt sur un extrait d'un article élogieux que Mandor avait écrit pour son roman Le Traducteur (je ne fournis pas la loupe).

DSC02083.JPG

Trois membres du Prix Ozoir'Elles. De gauche à droite, Simonetta Greggio (présidente), Macha Meryl et Véronique Genest.

1702 - 100 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Les mêmes avec en plus, à gauche Luc-Michel Fouassier, organisateur du salon et écrivain et Astrid Eliard (membre du jury du Prix Ozoir'Elles) et à droite Michel Lambert, le lauréat 2011  pour Dieu s'amuse et Jean-François Oneto, maire d'Ozoir-La-Ferrière.

1702 - 124 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

Interview de Véronique Genest...

1702 - 142 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

IMG_6866.jpg

DSC02097.JPG

Hilda Alquier Capkan expliquant l'association Les P'tits Courageux au maire de la ville, Jean-François Oneto.

DSC02103.JPG

Interview de Simonetta Greggio.

DSC02099.JPG

Interview de Gisèle Meunier.

1702 - 167 - 19.11.2011.JPG

(photo: Philippe Schroeder)

La table ronde de la journée avec le caustique et drôle Franz Bartelt, Prix Goncourt de la nouvelle en 2006 et président du jury du concours de nouvelles 2011 d'Ozoir-la-Ferrière.

DSC02107.JPG

DSC02106.JPG

Ma femme Hilda, Elisabeth Robert Mozzanini et son mari Franck.

DSC02108.JPG

Tract Salon du Livre 2011_Page_2.jpg

05 décembre 2011

Laurent Voulzy: interview pour Lys and Love et tournage du clip de "Jeanne"

vou.jpg

Le 27 octobre dernier, je me suis rendu chez Sony afin de prendre un van en compagniede quelques journalistes triés sur le volet (ce qui n’est pas pratique, je le conçois). Direction, le studio d’enregistrement de Laurent Voulzy, situé à Joinville-le-Pont. Le but : écouter son nouvel album Lys and Love, à l’époque, pas encore tout à fait terminé.

Divinement accueilli par l’hôte du lieu, il nous installe dans son salon pour écouter une bonne dizaine de titres de manière la plus confortable qui soit. Moi, je suis plutôt amateur du monsieur, donc, je craignais d’être déçu. Je ne sais pas faire semblant si je n’aime pas. Je ne dis pas que je n’aime pas, mais je suis tout à fait évasif quand je suis obligé de donner mon opinion. Ou je fuis. Et dans cette circonstance, fuir était impossible.

Mais, de toute façon, tel ne fut pas le cas.

Entre les chansons, Laurent Voulzy venait nous expliquer les tenants et les aboutissants du pourquoi du comment. C’était passionnant. Et ces chansons m’ont laissé baba. Meilleur album de Voulzy depuis au moins la nuit des temps.

Voici quelques clichés de cette matinée. (À ce moment-là de cette note, vous vous dites : « Bon sang ! En plus, il fait des photos magistrales ! Merci.)

DSC01924.JPG

DSC01928.JPG

DSC01929.JPG

laurent voulzy,lys and love,interview,cd'aujourdhui,clip,jeanne

Quelques jours plus tard, le 15 novembre, pour CD’Aujourd’hui, je suis allé avec un cameraman au Château d'Aunoy à Champeaux (77). Ci-dessus.

DSC02047.JPG

 L’idée de base était de filmer des images de Laurent Voulzy en plein tournage de son clip de « Jeanne » puis de l’interviewer à l’issue. C’est ce que nous avons fait, sous un froid de canard (mais dans une ambiance chaleureuse, ce qui n’a pas rendu l’ambiance tiède pour autant…).

(Hum ! Non, je n’ai mangé aucun clown aujourd’hui).

Pour visionner l’émission, c’est ici!

Après l'interview et avant qu'il ne poursuive le tournage du clip...

DSC02054.JPG

Et finalement le clip de "Jeanne" terminé (qui vient tout juste d'être mis en ligne).

Heureuse coïncidence, Le magazine des Espaces Culturels Leclerc daté du mois de décembre-janvier 2012 a consacré sa Une et deux pages au chanteur. Étant donné que c’est bibi qui s’occupe des pages « Musique » de ce journal, je vous propose la version écrite de l’interview.

Scan10014.JPG

Scan10023.JPG

Scan10024.JPG

Scan10022.JPG

Scan10026.JPG

04 décembre 2011

CD'Aujourd'hui: Amel Bent

cd.jpg

Ma vie professionnelle consiste à explorer tous les champs musicaux pour différents médias en suivant l'actualité mois après mois. Donc, encore une fois, je vous propose aujourd’hui un focus sur une artiste que je n’écoute pas de mon propre chef, mais dont je suis loin d’être insensible à la voix. D’ailleurs, elle est déjà passée par ici par deux fois ( et ).

Le 16 novembre dernier, nous avions rendez-vous dans un petit café parisien pour CD’Aujourd’hui.

Pour voir l'émission qui a été diffusée le 2 décembre dernier, cliquez ici!

Quelques photos prises lors de l’entretien…

DSC02064.JPG

DSC02066.JPG

"You talking to me, you talking to me?"

DSC02067.JPG

After...

DSC02069.JPG

Pour en savoir un chouia plus sur cet album (et pour clore cette note sur Amel Bent), voici la chronique que je lui ai consacrée dans Le magazine de Espaces Culturels Leclerc qui vient de sortir, daté des mois de Décembre-Janvier 2012.

 

Scan10014.JPG

03 décembre 2011

Corneille: interview et chronique pour Les inséparables

corn.jpgCorneille, ces dernières années, j’avais un peu laissé de côté. Un peu trop répétitif, sombre, pesant, limite anxiogène… Mais, bon, le personnage en lui-même continuait à m’intéresser. Dans la vie, l’homme est « sympathique » et attachant, alors j’ai persévéré à écouter avec indulgence ces nouveaux disques. Le nouveau, Les Inséparables, m’a réconcilié musicalement avec lui. Attendez, je ne suis pas en train de dire que c’est mon style musical à moi, je veux simplement dire que, dans le genre, cet album est une parfaite réussite. Voilà ce que j’en ai dit dans Le Magazine des Espaces Culturels Leclerc daté du mois d’octobre 2011.  


 

Scan10029.JPG

J’ai voulu en savoir un peu plus sur ce que devenait Corneille et surtout, connaître son état d’esprit du moment après l’échec de son dernier album. Coup de chance, je connais bien son attaché de presse (salut Pierre-Henri !) et, du coup, il l’a amené dans les locaux de MusiqueMag, le 2 octobre dernier. Merci à lui parce que cette visite n’a pas été évidente à organiser, tant le chanteur est demandé actuellement.

Voilà donc le fruit de notre longue conversation. L’idée était de ne pas trop parler musique…

(Les questions que vous voyez sur les images sont évidemment simplifiées au maximum. Elles ne sont pas posées de la même manière « en vrai ».)

Et, "the" souvenir de la rencontre...

DSC01981.JPG

01 décembre 2011

CD'Aujourd'hui: Patrick Sébastien

1718260833.jpg

patrick-sebastien-faut-quon-slash.jpgLe 21 novembre dernier, je me suis rendu chez Magic TV, la boite de production de Patrick Sébastien. Il s’agissait pour moi d’interviewer l’amuseur/saltimbanque/animateur/imitateur/présentateur/écrivain pour  CD’Aujourd’hui.  Avec deux cameramen, nous l’avons filmé en régie. L’homme est tout à fait sympathique et même avenant. Ce n’était pas notre première rencontre. Pour être sincère, je ne regarde pas ses émissions et  son côté démagogique peut parfois m’agacer, mais il n’en reste pas moins un brillant faiseur d’émissions de télévision populaire et un showman incontestable. Dire le contraire serait parfaitement de mauvaise foi.

Pour voir l’émission diffusé hier, le 30 octobre 2011.

Et une photo pendant le tournage...

DSC02112.JPG

Entre deux prises...

DSC02113.JPG