Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Jacques et Jacques (Vincha et Laurent Lamarca) : interview pour Le sens de la vie | Page d'accueil | Christian Olivier : interview pour l'album After, avant »

24 juin 2018

Journée Portes ouvertes à Radio Air Show avec André Torrent

air show, andré torrent, mandor, interview

air show, andré torrent, mandor, interview Aujourd'hui, dimanche 24 juin 2018, de 12h à 20h, s’est tenue la journée « Radio Air Show portes Ouvertes ». En direct se sont succédés beaucoup d’artistes et d’animateurs. Pour ma part, j’ai été reçu trois fois par cette web radio (pour parler de mon livre sur Louane, de mon beau-livre sur Starmania et pour poser des questions à la comédienne Sophie Barjac dont j’étais fan étant jeune), il était normal que j'accepte de venir faire un coucou. J’ai juste demandé à Arno Koby, le président de la station et co-animateur de cette très longue émission, de m’intégrer dans cette journée en même temps que l’animateur André Torrent. Je voulais lui poser quelques questions puisqu’il a été l’un des animateurs qui m’a incité à le devenir moi aussi.

Arno Koby a accepté.

Voici quelques photos… ensuite, nous reviendrons sur son parcours. 

air show, andré torrent, mandor, interview

air show, andré torrent, mandor, interview

air show, andré torrent, mandor, interview

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

air show, andré torrent, mandor, interview

air show, andré torrent, mandor, interview

air show, andré torrent, mandor, interview

air show, andré torrent, mandor, interview

Voici le podcast de l’émission en intégralité (mais André Torrent et moi sommes dans la première heure).

A présent, le parcours en images d’André  Torrent (source du texte : Le Monde du 3 juillet 2015)

air show,andré torrent,mandor,interview

Il fut le premier à faire gagner la fameuse Valise RTL en août 1974. Mais André Torrent a surtout marqué la génération 70-80 en présentant des émissions musicales mythiques comme Le Hit-Parade, Studio 22 ou Stop ou Encore. L'animateur vedette a passé 44 ans à RTL.

Résumer André Torrent à la présentation du seul Hit-Parade serait réducteur. Certes, pour toute une génération, son nom est irrémédiablement associé à ce classement pas très scientifique qui faisait la part belle aux grandes vedettes de la variété française de l’époque : Sheila, Mike Brant, Johnny, Sylvie et Claude François bien sûr.

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

Claude François devient très vite un ami de l’animateur au point qu’il fut le témoin de son mariage.

air show,andré torrent,mandor,interview

Claude François au mariage d'André Torrent.

air show,andré torrent,mandor,interview

Quelques photos avec son ami Cloclo.

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interview

André Torrent, né Tollebeeck, est avant tout un passionné qui, dès l’âge de 11 ans, voulait faire de la radio. Sa « chance » viendra de l’incendie du grand magasin bruxellois, l’Innovation, qui fit 323 victimes en mai 1967. Magnéto en poche, le jeune André, alors journaliste pour Télé 7 jours, franchit de façon intrépide les cordons de police. Grâce à quoi il est le premier à recueillir des témoignages qu’Europe 1 diffuse. Cet exploit lui permet de décrocher un stage dans la station.

air show,andré torrent,mandor,interview

André Torrent avec les Rubettes, Frédéric François...

Mais, finalement, c’est à RTL qu’André Torrent va faire ses armes. Anonymement, pour un test tout d’abord, pendant qu’il pige à Europe 1 comme correspondant à Bruxelles. Or, au moment où il passe son essai, un terrible accident de camion survient près de la frontière. Comme il ne peut s’y rendre, Europe 1 le lâche et RTL l’embauche pour animer la Disco de papa. L’émission ne durera qu’un an, car il faut faire de la place pour Philippe Bouvard. André Torrent atterrit à RMC, où il reste trois ans. En 1970, il fait la tournée de la station, de la frontière italienne à la frontière espagnole, au volant d’une Porsche avec son nom écrit sur la portière.

air show,andré torrent,mandor,interview

André Torrent période RMC.

Il cumule les piges et, finalement, RTL lui propose en 1972 la présentation du Hit-Parade. Le principe est simple : les premiers du classement sont opposés aux derniers et ce sont les auditeurs qui les départagent. Très vite, Monique Le Marcis, la directrice de la programmation de l’époque, invente « un coefficient de pondération » appliqué aux votes, après avoir compris que certaines maisons de disques engageaient des étudiants pour soutenir leurs poulains. Nous étions là en plein âge d’or de la variété française. Les succès s’enchaînent.

air show,andré torrent,mandor,interview

Après le Hit-Parade, c’est l’émission Challenger. Puis Stop ou Encore. C’est aussi André Torrent qui fait gagner la première valise de RTL, en 1974.

air show,andré torrent,mandor,interview

air show,andré torrent,mandor,interviewAndré Torrent décline aussi ses émissions à la télévision, sur RTL TV, notamment. Et sur TF1 dans les années 80.

Mais à la radio, dans les années 1980, les choses changent. L’arrivée des radios libres et d’une nouvelle génération de chanteurs, auteurs et compositeurs qui refusent le star-système bouscule la donne. Après les années Hit-Parade, André Torrent est propulsé au Club RTL », où il reçoit les auteurs republiés par France Loisirs.

Il fait ensuite le petit matin en semaine puis le week-end. Après 44 ans d’antenne rue Bayard, André Torrent quitte "sa" maison ce mois en juillet 2015.

Écrire un commentaire