Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Lucien Chéenne : interview pour Pied Tendre | Page d'accueil | Flor del Fango : interview de Marucha Castillo et Napo Romero pour Hekatombeando »

24 mai 2018

Sting et Shaggy : interview pour l'album 44/876

sting, shaggy, 44/876, interview, mandor, ragga, reggae

sting, shaggy, 44/876, interview, mandor, ragga, reggaeJ'avoue, interviewer deux stars mondiales en même temps, j'aime bien. Surtout quand on est fan de l'une depuis tout gosse (non, mais le chanteur de Police, quoi!). Pour un journal à très fort tirage, le 13 avril dernier, je me suis retrouvé dans un palace parisien pour rencontrer Sting et Shaggy. En effet, Sting renoue avec les sonorités reggae pop et caraïbéennes qui ont fait le succès de certains de ses tubes comme « So Lonely ». Ce nouvel opus, intitulé 44/876 (en référence aux indicatifs téléphoniques de l’Angleterre et de la Jamaïque) est donc un album collaboratif avec la star jamaïcaine Shaggy. L’album reflète l’amour partagé des deux chanteurs pour la Jamaïque, sa musique, l’âme de son peuple et le dynamisme de sa culture.

sting,shaggy,44876,interview,mandor,ragga,reggae

Interview :

Sting, vous jouiez déjà du reggae avec Police. Qu’aimez-vous dans ce genre musical ?

Sting : Le reggae est avec le rock, la musique la plus révolutionnaire. Il y a des messages d’espoir et des messages spirituels que n’ont pas le rock. Le rythme du reggae et le message véhiculé par lui me parle, me touche profondément. Le reggae est ancré en moi depuis toujours.

Shaggy, comme Sting, vous êtes fan de Bob Marley. Que représente-t-il pour vous ?

Shaggy : Pour moi, c’est la personne la plus importante de la culture jamaïcaine et de la musique mondiale. Il a influencé le monde avec ses messages de paix et il m’a influencé personnellement pour mes chansons.

Sting : C’est une icône pour moi aussi.

Clip de "Don't Make Me Wait".

Dans votre album, il y a beaucoup de messages de paix. Avez-vous essayez d’être à la hauteur de Bobsting,shaggy,44876,interview,mandor,ragga,reggae Marley ?

Sting : (rires) Ce serait prétentieux de dire que nous avons atteint son niveau. On a essayé, mais il est inégalable.

Peut-on dire que c’est un album de reggae ?

Sting : Non. La base musicale, c’est de la pop, mais le reggae est ce qui nous relie avec  Shaggy.  Si le reggae est présent, c’est dans différents genres. On l’a mélangé à la pop, au rock, au jazz…

Shaggy et Sting, que vous êtes-vous apporté mutuellement ?

Shaggy : Nous avions chacun notre style, notre univers. Nous avons échangé nos connaissances. Nous avons chacun une voix très particulière, mais nous avons remarqué que quand on chantait ensemble, ça donnait quelque chose de magique.

Sting : Nous avons collaboré de manière complètement naturelle. Si on a appris quelque chose l’un de l’autre, c’est inconscient. A partir du moment où un artiste respecte un autre artiste, il n’y a personne qui mène le jeu. On s’apporte des choses mutuellement.

 

Sting et Shaggy clôturent le Festival de Cannes de cette année.

sting,shaggy,44876,interview,mandor,ragga,reggaeY a-t-il eu de l’improvisation dans votre façon de travailler ?

Sting : Oui. Tout a été spontané. Nous nous sommes rencontrés, nous avons commencé à jouer et tout s’est passé comme si nous nous produisions ensemble depuis des années. Nous nous sommes très bien entendus. Ce n’était que de la joie pendant les 6 mois d’enregistrement. 

Vous avez-voulu vous épater mutuellement ?

Shaggy : S’il y a eu une compétition, elle a été très amicale. Bien sûr, nous ne voulions pas décevoir l’autre. C’est normal. Je ne le connaissais pas, j’étais juste fan de sa musique, de son son. C’est un artiste unique. J’ai l’impression d’avoir grandi en ayant travaillé avec Sting.

Sting : Je le répète, tout a été si naturel entre nous que je ne me suis jamais posé ce genre de question.

Pub (très second degré!)

Sting, vous avez cette volonté de ne jamais faire deux fois le même album. Pourquoi ?

Sting : Parce que les surprises, c’est ce qu’il y a de plus beau.

Vous avez hâte de savoir ce que le public va penser de votre disque en commun ?

Sting : Oui. On espère que ce sera une belle surprise pour ceux qui écouteront notre disque. Cette connexion avec Shaggy parait très curieuse pour tout le monde, alors on a hâte de savoir si le public va aimer cette association. 

sting,shaggy,44876,interview,mandor,ragga,reggae

Avec Sting et Shaggy, après l'interview le 13 avril 2018.

Écrire un commentaire