Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Nirman : interview pour l'EP Animal | Page d'accueil | Tarbes Chante saison 04 »

20 juillet 2017

Hommage à Barbara Weldens

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cédrick Nöt)

On ne meurt pas à 35 ans.

Si, en fait.

Parfois bêtement.

Barbara Weldens.

Morte sur scène hier soir, à priori électrocutée, alors qu’elle donnait un concert dans l’église des cordonniers à Gourdon, dans le Lot, dans le cadre du Festival Léo Ferré.

Pourquoi j’ai eu une peine immense en apprenant la mort de Barbara Weldens ce matin.

Je ne la connaissais pas personnellement. Elle n’était pas une amie.

Juste son talent m’impressionnait. Juste, elle représentait la vie. Juste, elle me semblait puissante et invincible. Une chanteuse hors du temps au talent incommensurable. La seule femme qui racontait des histoires de femmes et qui me filait des frissons.

Uppercut dans le cœur et dans l'âme.

Toutes mes pensées vont vers ses proches, sa famille et Dany Lapointe, sa manageuse et grande amie. Je ne peux pas mesurer la souffrance qu'ils endurent aujourd'hui...

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitareBarbara Weldens avait sorti son premier album en février, Le grand H de l’homme, dont voici l’argumentaire signé Patrice Demailly. Ce dernier a su trouver les mots les plus justes pour la décrire :

« Une tornade, une énergie gargantuesque, une nature. C’est une guerrière du live, physique et généreuse, dont l’instinct l’a immédiatement fait trouver la synthèse parfaite entre attitude punk, chaleur fédératrice et instantanéité émotionnelle.

Il y a à la fois du lâcher prise et du contrôle, de la sauvagerie et de la sensualité.

Le grand H de l’homme – titre à l’ironie mordante – sonne comme une déclaration d’indépendance.

Barbara Weldens installe une fièvre qui n’appartient qu’à elle, jongle avec les extrêmes, glisse des humeurs bipolaires, joue les voltigeuses vocales.

Il est donc question de folie engendrée par la frustration de l’absence, d’amour jusqu’au-boutiste, de complexe plastique, de bilan sans concession, d’idéal possible, d’une découverte foudroyante, de pétage de plomb en roue libre…encore une facette vibrante d’une artiste qui n’a pas fini de jouir librement d’elle-même. »

Aujourd'hui, je ressors mes archives la concernant. J'ai envie de la revoir vivante, exaltée, belle, dans l'exercice de son métier où elle était éblouissante. 

J’ai découvert cette chanteuse à Albi au Tremplin « Découverte Chanson » de Pause Guitare en 2015.

Elle l’a remporté. Brillamment.

Voici quelques souvenirs de sa présence à ce tremplin.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Lilian Ginet)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Michel Gallas pour Hexagone)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Michel Gallas pour Hexagone)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Lilian Ginet)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

Barbara Weldens avec Denis K et la chanteuse K!

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

Dominique Janin, organisatrice de ce tremplin "découverte chanson" et Alain Navarro (le grand manitou de Pause Guitare) avec Barbara Weldens, Denis K. et K! lors de la proclamation des résultats.

Interview de Barbara Weldens (le samedi 11 juillet 2015, après l'annonce des lauréats):

Vous avez gagné le tremplin des découvertes Pause Guitare, alors que vous détestez ce genre de concours. Pourquoi êtes-vous venue alors ?

Parce que j’ai fait confiance à ma manageuse, Dany Lapointe. C’est une femme « entourante ». Cela fait plusieurs fois qu’elle me met sur la bonne voie. Ce tremplin me semble fait pour donner à chacun sa chance et pas pour casser les artistes. Chacun à ses talents et chacun repart avec sa dose de reconnaissance.

Vous avez rencontré K et je crois savoir que cela s’est bien passé.

Je trouve que ce qu’elle fait est énorme. Je suis contente qu’elle puisse revenir l’année prochaine ici en concert véritable, comme moi. Je ne sais pas encore ce qui nous relie, mais nous sommes reliées, c’est sûr.

Moi, je ne vous connaissais pas du tout, j’avoue que vous m’avez bluffé.

Je viens d’arriver sur le marché, donc c’est tout à fait normal (rires).

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

Pendant l'interview...

La question idiote : vous êtes heureuse d’avoir gagné ce tremplin ?     

Ce n’est pas d’être la préférée qui fait plaisir, c’est la reconnaissance. Aujourd’hui, je me dis que mon travail a été reconnu. Ça ne m’est jamais arrivé officiellement.

Que pensez-vous de l’accueil de Pause Guitare ?

Nous sommes reçus comme des stars. Je n’ai pas l’habitude de ça et j’avoue que ça me touche au plus haut point. Tout est prévu pour que l’on se sente bien. Tout est très bien organisé. Les régisseurs sont juste des petits génies.

Vous n’avez pas encore de disque, je crois.

J’ai juste un EP. Pour le moment, on peaufine ce que l’on veut donner sur scène. L’enregistrement est prévu pour l’année prochaine.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

Après l'interview, en compagnie de la chanteuse K! Une forte amitié est née entre elles ce jour-là.

Je l’ai revu l’année suivante puisqu’elle a participé au Pic d’Or. Elle en fut la lauréate. A l’unanimité, le jury de ce tremplin a décidé de faire de ce joyau de la chanson le Pic d’Or 2016. Mais, ce même soir du 21 mai, elle a tout raflé. C’est elle qui a remporté le prix du public, le prix du Magazine FrancoFans et le prix de la créativité de l'Académie Charles Cros.

Voici quelques photos…

Sur scène:

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

Lors des différentes remises de prix: 

Le prix de la créativité de l'Académie Charles Cros remis par Jean-Marc Vaudagne.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

Le prix du public, décerné par le maire de Tarbes, Gérard Trémège et la présidente du Pic d'Or, Corinne Labat.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

Le prix du Magazine FrancoFans, remis par Stéphanie Berrebi.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

Enfin, le président du jury du Pic d'Or, Arnold Turboust annonce, le Pic d'Or 2016.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

Après la remise des prix, le photographe officiel du Pic d'Or, Cedrick Nöt, a "shooté" Barbara devant le Théâtre des Nouveautés.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photos : Cedrick Nöt)

(Cette photo deviendra d'ailleurs la pochette de son unique album.)

Un souvenir avec Olivier Bas, au pot de fin du Pic d'Or 2016.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Manuel Tondon)

Cette même année, Thierry Cadet, l'un des membres du Pic d'Or et éminent journaliste musical, l'a interviewé à la fin de ce week-end musical pour son site Horscène.

Elle est revenue à Tarbes le 20 mai 2017 pour chanter au Pic d’Or, lors des délibérations du jury (comme il est de coutume de la part du lauréat de l'année précédente). Toujours aussi magnifique, talentueuse, disponible et sympathique.

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Cedrick Nöt)

Voici quelques derniers clichés.

Le 24 Novembre 2016, j’ai assisté à la proclamation des Grands Prix 2016 de l’Académie Charles Cros à la Maison de la Radio. Elle avait reçu le prix « Révélation Scène »…

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Jean-Marc Vaudagne)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Pierre Majek)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Caroline Paux)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Caroline Paux)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Pierre Majek)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Pierre Majek)

Barbara Hammadi (pianiste), Barbara Weldens et Marc Pfeiffer (président de la Fédération des Festivals de chanson francophone) 

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

(Photo : Caroline Paux)

barbara weldens,mort,inteerview,hommage,pic d'or,pause guitare

Après la cérémonie avec à droite, Dany Lapointe, sa manageuse, et Corinne Labat, présidente du Pic d'Or, venue la féliciter. 

Barbara Weldens, tu es morte sur scène. J'entends/je lis : "quelle est la meilleure  mort pour une artiste?"

Aucune. Il n'y a pas de belle mort. C'est nul. C'est trop tôt. Tu avais la vie devant toi pour tout défoncer.

Tous ceux qui t'ont croisé (de près, de loin) sont tous effondrés. 

Alors, ta mort, elle nous incitera à vouloir vivre encore plus vite, encore plus fort. En ton hommage.

On ne t’oubliera pas. 

"Je ne veux pas de ton amour", extrait de l'album "le grand H de l'homme".
Avec Barbara Weldens, Barbara Hammadi et Marion Diaques
Captation réalisé au Théâtre de Pierre (34).

"A mes flancs" extrait de l'album "le grand H de l'homme".
Avec Barbara Weldens, Barbara Hammadi et Marion Diaques
Captation réalisée au Théâtre de Pierre (34).

Filmé pendant les balances du Printival Boby Lapointe à Pézenas (34), le 15/04/15 (Foyer des Campagnes). Extrait de l'album "Le Grand H de l'homme".

Commentaires

Superbe !

Écrit par : Régis Deltour | 21 juillet 2017

Magnifique hommage, très touchant.
Quelle perte :( ....

Écrit par : Isabelle F. | 21 juillet 2017

Un très bel hommage. Des photos qui parlent d'elles-même...
Merci

Écrit par : Clement - Urban Mishmash | 21 juillet 2017

Tant de passion foudroyée, tant de beauté envolée, tant de dangers humainement encourus, pour une dernière pirouette, un ultime éclair, une idiote délivrance de tous les tourments et de tous les bonheurs. Gardez tout ce que vous pouvez de cette lumière. Merci Barbara !

Écrit par : benezet | 21 juillet 2017

Merci pour cet hommage, on reconnait bien là Barbara ! Fulgurante, une énergie débordante, sur scène comme dans la vie.
Il nous reste des images, des vidéos, que l'ont peut se passer en boucle, pour garder l'impression qu'elle est toujours là, qu'on ne l'a pas perdue aussi bêtement, mais le sentiment d'injustice est fort, tu continueras de briller mais tu nous manques fort Barbara.

Écrit par : Cécile Dohen | 21 juillet 2017

Beauté fulgurante, don de la vie, injuste mort.
Notre tristesse à nous , femmes . .

Écrit par : Kuniecow | 21 juillet 2017

Je la connaissais bien, elle était de mon village. En même temps, j'étais juste un voisin pour elle.
Pour moi c'était juste une diva. Le jour ou je suis allé la voir au théâtre de Pierre il y a 5 ans, j'étais sans voix tellement elle était grandiose. J'étais heureux pour elle quand elle remportait un prix. j'étais persuadé de son ascension.

Je suis de tout cœur avec sa famille et ses ami(e)s


PS Merci pour ce belle hommage que vous lui faite.

Écrit par : Coquelet Dominique | 21 juillet 2017

magnifique découverte à l'atelier du poète à Millau...
.tant de talent pour nous emporter dans tes mots , puissance de la Femme forte et fragile, pudeurs et mise à nue , présence généreuse et vraie , ta Voix! Cri de Vie

Espérer te voir, t'entendre , t'écouter , te partager...... de plus en plus

je suis atterrée


A tout ceux que tu as aimé qui ont eu la chance de t'aimer profonde sympathie

Écrit par : maryvonne | 22 juillet 2017

Mille merci pour toutes vos paroles et belles photos. Ceci 'oid permet d'être avec elle pour toujours.

Écrit par : Goossens martine | 22 juillet 2017

Je ne connaissais pas Barbara Weldens , mais l'annonce de son décès pendant son concert dans des circonstances mal définies , a été pour moi très violent comme quequechose qui ne sera plus jamais comme avant quand elle vivait sa vie dans son monde que j'ignorai.Je m'associe au chagrin de sa famille, de ses amis , et je leur envoie mes plus chaleureuses pensées merci pour cette initiative d'hommage pour quelqu'un en devenir fauché par l'ironie du sort mais qui avait déjà beaucoup semé de l'intérêt au regard des témoignages qui arrivent de toutes parts .
R.I.P. Barbara .....Let it be!

Écrit par : GARCIA Christian | 22 juillet 2017

J'ai appris l'existence de Barbara en apprenant sa mort sur le journal de france 3. Je suis allé sur Internet pour la découvrir. Je ne trouve pas les mots pour dire l'émotion que j'ai éprouvée en la voyant chanter. J'ai l'impression d'avoir perdu une amie. J'ai écris une chanson pour essayer d'exprimer tout ça. J'embrasse toutes celles et tous ceux qui ont eu le bonheur de la connaître et la douleur de la perdre. Le Glou.

Écrit par : Éric Hémon (Le Glou ) | 04 août 2017

Barbara...Bientôt un mois et demi...Tu avais la vie devant toi...On ne peut pas t'oublier...

Écrit par : henri rabilloud | 30 août 2017

Écrire un commentaire