Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Batlik : interview pour XI Lieux | Page d'accueil | Romain Didier : interview pour Dans ce piano noir »

03 décembre 2016

Donoré : interview pour L'amour en deux

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandor

(Photo: Jean-Marc Gourdon)

Jusqu’à présent, on connaissait Donoré dans une couleur plus acoustique… mais son deuxième album, L’Amour En Deux, est un album de chansons françaises plus pop avec des sonorités rock et electro. Je suis ravi de cette évolution musicale. J’apprécie beaucoup cet artiste que je suis depuis longtemps (voir sa première mandorisation en 2012). Le 18 octobre dernier, Pierre Donoré m’a rendu une nouvelle visite à l’agence.

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandorBiographie officielle :

Lauréat du Trophée Serge Gainsbourg en 2003, l’auteur, compositeur, interprète grenoblois Donoré enchaîne depuis les concerts et trace sa route. Ses passages remarqués au Festival International de Louisiane aux USA, à l’Olympia ou au Casino de Paris (1ères parties de Maxime Le Forestier, Michael Bolton, Ray Davies, Zucchero, etc.), lui ont permis d’affiner un univers singulier, teinté d’influences pop et folk.

« Ambitieux et téméraire » selon Télérama, Donoré est un optimiste chevronné qui n’hésite pas à dégainer sa guitare dès qu’il en a l’occasion, chez les gens (concerts à domicile) ou dans le TGV (tournée iDTGV), ou encore chez Francis Cabrel qui l’a récemment accueilli lors des Rencontres d’Astaffort, juste après avoir reçu le Prix Sacem / France Bleue Isère.

En cette rentrée 2016, Donoré publie « L’amour en deux », son 2ème album, faisant suite à l’EP Maintenant paru en 2014 et à son 1er album Je viens à toi, paru en 2010. Avant cela, un 1er EP éponyme était paru en 2007.

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandor

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandorLe nouvel album :

L’amour en deux est le fruit de 6 ans d’écriture et de composition. Ce disque s’inscrit dans la continuité des productions précédentes de Pierre Donoré. On y retrouve toujours des sonorités acoustiques qui lui sont chères depuis le début (« Regarde »), mais Donoré explore ici de nouvelles orientations pop rock (« Vivants », « Une promesse », « Chanter »), et électro (« Barcelone », « Qui me tiendra la main »). La co-réalisation du disque a été confiée à Christophe Battaglia (Maé, Noah, Garou, Miro)…

Des auteurs de renoms ont participé à ce disque, comme Claude Lemesle (« Debout »), Kerredine Soltani (« Mon pote »), ou encore Mad Mahé (« Le Mont Fuji » et « Vivants ») et Christophe Andréani (« Chanter »).

En guest star, le guitariste louisianais Sonny Landreth amène le son unique de sa slide guitar sur une chanson hommage à la guitare et aux premières émotions musicales de Donoré (« Une promesse »).

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandor

(Photo: Seb Pol)

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandorInterview :

Je t’ai vu à l’Européen le 5 octobre dernier. La salle était remplie et acquise à ta cause.

Ca fait des années que je fais des petits concerts et il y a un public qui me suit depuis un moment.

J’en ai même vu au premier rang qui connaissaient tes chansons par cœur, même les nouvelles.

J’ai dans mon public des personnes très fidèles et je trouve rassurant de les savoir près de moi pour mes grosses dates de concert. Je les respecte beaucoup.

A ton concert, j’ai vu Gérard Lenorman, François Bernheim et même Claude Lemesle… d’ailleurs, ce dernier a écrit « Debout » la chanson qui ouvre ton album.

Il organise des ateliers d’écriture qui s’appellent « Les ateliers de Claude Lemesle ». J’y ai participé pendant 3 ans. C’est dans ce cadre-là que j’ai rencontré pas mal d’auteurs avec qui j’ai co-écrit des chansons. Pour Claude, j’attendais d’avoir une mélodie qui me plaise beaucoup pour lui proposer de m’écrire un texte.

Je sais que tu es exigeant au niveau de tes textes.

S’il y a des mots et des images qui ne me conviennent pas, je ne vais pas laisser passer quoi que ce soit, parce qu’après, on vit avec cette chanson ad vitam aeternam. J’ai envie que chaque mot soit pesé. Il faut vraiment qu’il y ait une histoire d’amour avec chaque chanson pour qu’elle existe et qu’elle soit ensuite gravée sur un disque.

"Vivants" (clip à venir).

Il y a moins de chansons d’amour que dans ton précédent album.pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandor

C’est vrai. Mais j’ai l’impression que tout est amour. Dans n’importe quel sujet abordé, l’amour n’est jamais loin.

Après ton premier disque, tu as fait un EP. Pourquoi ?

Ce sont les gens du métier qui conseillent aux artistes désormais de faire un EP avant un album. Finalement, je ne l’ai pas défendu comme si c’était un album, le producteur de spectacles m’a moins suivi parce que ce n’était pas un album, les maisons de disques n’ont pas plus réagit… Aujourd’hui, je reviens avec un album et les choses semblent se débloquer.

Tu n’es pas lassé de ne pas être reconnu à ta juste valeur ?

Je ne peux pas te dire que je trouve agréable le fait qu’aucune maison de disque ne remarque que, même seul, j’arrive à remplir une salle de 350 places à Paris, en semaine, que j’ai un public conséquent dans toute la France et que mes chansons pourraient passer à la radio. J’ai quelques diffusions dans des radios locales. Ça me fait enrager parfois d’entendre certains artistes qui sont signés et qui ne font rien d’original... mais qui ont la chance d'être diffusés et donc portés aux oreilles des auditeurs. 

Tu penses à qui par exemple ?

M Pokora qui reprend Claude François, je ne peux pas te dire que j’apprécie la chose. Les gens nouveaux et les nouveautés mériteraient d’être plus défendus.

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandor

(Photo : Seb Pol)

Je suis persuadé que si un label important te soutenait, tu ferais un carton monumental.

Mais comme ça ne vient pas, j’ai pris une voie parallèle qui me permet d’exister.

Et puis tu fais partie des Garçons, un groupe vocal composé de 8 chanteurs.

Il y a deux ans, un copain m’a proposé de faire partie de ce groupe. On a fait « La France a un incroyable talent » et nous sommes arrivés en demi-finale.

Tu n’as jamais songé à faire de la comédie musicale ? Tu as la voix et le physique pour.

Je n’ai jamais cherché à faire quoi que ce soit dans ce sens. Je n’ai passé aucun casting. Je suis issue de la chanson et je ne connais que ce réseau-là.

Donoré à l'Européen en 2016 (en une minute).

A L’Européen, j’ai constaté que tu maîtrisais parfaitement la scène et que tu arrivais facilement à te mettre le public dans la poche.

J’ai déjà chanté à l’Olympia, au Casino de Paris et sur d’autres grandes scènes comme en Louisiane, mais j’ai plus l’habitude des petites salles de 150 personnes. J’adore cette proximité, du coup, je joue avec le public. La musique, c’est un échange et un partage.

Tu chantes souvent avec le sourire, du coup, même si ce que tu racontes est grave, ce n’est pas plombant. Je pense à la chanson « Mon pote » par exemple.

Cette chanson parle d’une amitié qui s’est arrêtée parce que le pote en question n’est jamais là quand tu en as besoin, alors que tu as toujours été là pour lui.

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandor

Pendant l'interview...

Autre chanson dont le thème est fort et très touchant, c’est celle qui donne son nom à l’album, « L’amour en deux », écrit par Gilles Roucaute.

Ça parle d’un enfant qui est balloté entre deux maisons avec des parents qui ont donc coupé l’amour en deux.

Tu chantes aussi une chanson sur ton métier, « Une promesse ».

C’est amusant, parce que, dans le livret, à la page de ce titre, il y a une photo qui a une histoire. Cette photo a été prise par mon frère et la pellicule est restée 8 ans sur l’armoire de la cuisine. Un jour ma mère la trouve et se demande ce qu’il y a dessus. Elle fait développer et il y a cette photo de moi à 13 ans, le jour où on m’a offert ma première guitare. Sur mes trois disques, il y a des chansons sur ce thème : aller au bout de ses rêves.

Teaser pour le concert du 28 janvier 2016 au Zèbre de Belleville.

Tu ne racontes pas beaucoup d’histoire personnelle dans ce nouveau disque.

Je me suis détaché un peu de moi. J’ai plus ouvert mon regard sur le monde qui m’entoure. « Vivants » est une chanson en réaction aux attentats par exemple. Je voulais sortir des histoires d’amour qui finissent mal pour aborder des thèmes plus universels. Il y a de quoi faire. Il y a une citation de Goldman que j’aime bien : « les chansons, on accroche avec une mélodies et on revient pour le texte ».

Tu es d’ailleurs un formidable mélodiste, je trouve.

Merci. J’adore la chanson française dans ce qu’elle a de plus noble. Les mélodies populaires que tu gardes en toi longtemps, ça me plait vraiment.

Je sais que tu cherches un tourneur.

Oui, je pourrais tourner dans des salles de 300 places sans problème.

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandor

Après l'interview, le 18 octobre 2016.

pierre donoré,l'amour en deux,intterview,mandor

Commentaires

Merci et bravo pour cet excellent article qui détaille bien la carrière, les goûts, les chansons de Donoré. Voilà un sujet abordé avec professionnalisme qui nous offre un topo complet et exhaustif. Cela méritait d'être souligné.
Je suis une fidèle de Pierre Donoré, je crois en lui depuis longtemps et je suis sûre qu'un jour prochain, très bientôt, son talent sera connu et reconnu par le plus grand nombre.
RV au Zèbre !!

Écrit par : Catherine Bruel | 05 décembre 2016

Très joli article. OUI suivant Pierre depuis 2ans (MERCI Catherine ET William de me l'avoir fait connaître) je confirme son grand talent qui je l'espère sera très très vite reconnu et qu'il aura enfin le succès qu'il mérite. UN artiste à suivre de près. MICHÈLE Geneve

Écrit par : MICHÈLE | 05 décembre 2016

Écrire un commentaire