Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Pic d'Or 2014 : Les nouveautés de la 29e édition | Page d'accueil | La Recycling Party fait son show à La Cigale (5e édition) »

16 octobre 2013

Nicolas Bary : interview pour la sortie du film Au bonheur des ogres.

nicolas bary,daniel pennac,le magazine des espaces culturels leclerc,interview,mandor

nicolas bary,daniel pennac,le magazine des espaces culturels leclerc,interview,mandorL’adaptation cinématographique du livre culte de Daniel Pennac, Au bonheur des ogres, sort aujourd’hui. Le magazine des espaces  culturels Leclerc fête l’évènement dans son numéro daté d’octobre 2013. J’ai donc concocté deux pages sur cette sortie, dont une interview du réalisateur du film, Nicolas Bary.

Il y a en bonus dans cette chronique du jour 3 questions supplémentaires à Nicolas Bary, des vidéos du film et quelques archives de mes rencontres avec Daniel Pennac, un auteur que j’apprécie et rencontre depuis longtemps.

(J'ai évidemment vu le film en avant-première pour réaliser ce dossier. J'avais un peu peur d'être déçu par cette adaptation que je jugeais impossible. Miracle! Ça fonctionne à merveille. Le film est à la fois noir et drôle.)

Bande annonce d'Au bonheur des ogres.

img547.jpg

img548.jpg

img549.jpg

12032012-_3122015-modifier.jpg

Nicolas Bary et Daniel Pennac sur le plateau.

img550.jpg

Petit plus mandorien:

Parlons du comédien qui joue Benjamin Malaussène, Raphaël Personnaz. Pourquoi avoir choisi ce comédien ?

Je voulais quelqu’un qui soit doué, que l’on commence à voir dans pas mal de films, mais qui ne soit pas encore « marqué ». Je voulais quelqu’un qui apporte une certaine fraicheur. C’est un très beau garçon dans la vie, nous nous sommes amusés à le patiner. Nous souhaitions que son charme réside plus dans l’humanité qu’il a que dans son physique.

Il y a Bérénice Béjo dans le rôle de la journaliste Tante Julia.

Quand elle a accepté le projet, le film The Artist n’était pas encore sorti en France. Il avait juste été présenté à cannes avec le succès que l’on connait. Comme elle a eu le prix d’interprétation à Cannes cette année, c’est une bonne chose pour le film, il ne faut pas le cacher, mais c’est une heureuse coïncidence.

Toucher à un livre culte, c’est très culotté. Vous vous en rendez compte ?

L’insouciance m’a aidé et la volonté peut porter n’importe qui n’importe où. Je n’ai pas voulu être trop écrasé par la montagne.

DSC08439.JPG

Avec Nicolas Bary, le 13 septembre 2013 après l'entretien.

Au bonheur des ogres. Featurette "Nicolas Bary".

img551.jpg

img552.jpg

Bonus: quelques archives de rencontres avec Daniel Pennac.

Le 13 juin 1995 à la librairie Kleber de Strasbourg (pour la sortie de Monsieur Malaussène).

nicolas bary,daniel pennac,le magazine des espaces culturels leclerc,interview,mandor

nicolas bary,daniel pennac,le magazine des espaces culturels leclerc,interview,mandor

nicolas bary,daniel pennac,le magazine des espaces culturels leclerc,interview,mandor

Le 28 septembre 2004, dans son antre parisien (pour la sortie de Merci).

nicolas bary,daniel pennac,le magazine des espaces culturels leclerc,interview,mandor

nicolas bary,daniel pennac,le magazine des espaces culturels leclerc,interview,mandor

Les commentaires sont fermés.