Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Laetitia Chazel : interview pour Drôle de genre | Page d'accueil | Clément Bénech : interview pour L'été slovène »

17 août 2013

Manitas de Plata : les dessous de son appel à l'aide.

587385_le-guitariste-manitas-de-plata-le-5-aout-2011-a-la-grande-motte-dans-le-sud-de-la-france.jpg

1076946_10151788830688674_1623340026_o.jpgJ’ai passé beaucoup de temps dans mon enfance, l’été, à La Grande-Motte. Et j’ai toujours entendu parler de Manitas de Plata. La star connue dans le monde entier (93 millions d'albums vendus) a choisi d’y élire domicile il y a 35 ans. Très souvent, je l’ai croisé, je l’ai même parfois interviewé (voir à gauche). Gamin, je me souviens l’avoir vu stationner dans sa Rolls près de la plage pour signer des autographes. J’avais de lui l’image d’un artiste toujours souriant, flambeur et entouré constamment de jeunes et jolies femmes. Manitas de Plata fait partie de mon enfance. Une madeleine de Proust, en quelque sorte.

Comme l’indique sa fiche Wikipédia, « Manitas de Plata est aujourd'hui considéré comme le plus grand guitariste flamenco au monde bien que controversé par les puristes traditionalistes de l'école académique espagnole, du fait de son analphabétisme et de son non-académisme. Manitas reste pourtant l'artiste du monde flamenco, toutes tendances confondues, qui aura le plus vendu d'albums dans le monde, artiste toujours respecté et aimé justement de par son art extraordinaire. Manitas de Plata a rencontré les personnes les plus influentes du monde artistique, économique, littéraire et politique, toutes subjuguées par l'art, la personnalité de l'artiste à la fois modeste, quelque peu narcissique, mais toujours si attachant, émouvant et authentique… Manitas de Plata est et restera l'un des plus grands artistes du XXe siècle. »

Et cet artiste aimerait finir sa vie dans son petit studio de La Grande-Motte.

Manitas de plata répond aux questions de Denise Glaser en improvisant les réponses avec sa guitare.

Peu avant de partir en vacances cette année de nouveau dans cette ville balnéaire, je découvre une interview de son ex-compagne, Nathalie Stickelbaut, dans le Midi-Libre

(Lire l’article ici, pour comprendre la suite de cette mandorisation un peu particulière).

Dans cet article, elle explique les soucis financiers de l’artiste et espère que son inquiétude suscitera un élan de solidarité de la part de ceux qui n’ont pas oublié qui est Manitas de Plata.

Elle en appelle à la mobilisation pour permettre au génial Gitan d'avoir une fin de vie décente.

Mais voilà, à la suite de la parution de cet article Nathalie Stickelbaut en a pris pour son grade. Beaucoup de personnes ne comprennent pas comment Manitas a pu en arriver là. Beaucoup aussi ne comprennent pas pourquoi, il faudrait l’aider lui et pas les autres. Beaucoup disent qu’il suffit de placer Manitas de Plata dans une maison de retraite. Allez hop l’artiste ! A la niche ! Certes, cela reviendrait beaucoup moins cher que d’employer des gens 24 heures sur 24 pour le garder à domicile, mais ce serait le tuer (excusez du détail !).

2384832307_409c3e0071_o.jpg

Manitas avec Pablo Picasso.

Non, il ne faut pas que Manitas de Plata finisse ce qui lui reste à vivre dans une maison de retraite.

Parce que sa santé est précaire. (Il n’est pas raisonnable. Pensez-vous, il continue de fumer un paquet de cigarettes par jour malgré les recommandations des médecins).

Parce que tous ses souvenirs glanés ici et là après des années de carrière sont amassés dans son studio. Que tous ses souvenirs, c’est sa vie. Il est inenvisageable de lui demander de s’en séparer.

Et surtout, parce que quelqu’un qui a fait rayonner la culture de son pays dans le monde entier à le droit, il me semble, à quelques égards. Un artiste, ça se chouchoute, ça se protège. C’est une pierre précieuse. Quand elle a brillé de toute sa splendeur, tout le monde était bien content de l’admirer, maintenant qu’elle perd ses éclats, il est injuste et ingrat de l’abandonner.

Manitas dans l'émission anglaise Top of the Pops en 1971.

Un artiste donne du plaisir, change la vie des gens, permet à tout le monde de s’évader du triste quotidien que nous vivons. Un artiste est fragile, parfois inconséquent, mais toujours généreux et provocateur de bonheur immédiat. Une douce lumière dans le chaos sombre de nos cerveaux et de nos petites existences.

manitas de plata,appel à l'aide,nathalie stickelbaut,la grande-motte,mandorJ’ai trop lu à la disparition d’une personnalité qu’elle est « décédée seule, malheureuse et abandonnée de tous ». Évitons cela à Manitas de Plata. Il est temps de le faire.

Bien sûr qu’il y a des combats plus importants à mener. Ce n’est pas à moi qu’il faut dire cela, j’en mène d’autres… mais, aider un artiste n’est pas un combat anodin. Les vendeurs de rêve sont des gens à part. Il faut les protéger quand ils ont besoin de nous. C’est la moindre des choses. Ils nous ont donné, donnons-leur en retour. Même un peu.

J’ai pris contact avec Nathalie Stickelbaut. Je lui ai expliqué qui j’étais et ce que je souhaitais faire pour l’artiste. Très vite, elle a accepté de me recevoir chez Manitas. En sa présence, évidemment. La rencontre s’est donc tenue le 31 juillet dernier. (Quelques jours après le passage de France 3).

(Je tiens à dire que la démarche de Nathalie est complètement désintéressée. Je l’ai vue s’occuper de l’artiste devant moi, j’ai lu dans les yeux de l’un et de l’autre la tendresse qui les unit. Je précise cela, car nous sommes dans une époque où la suspicion est presque une règle de vie. « Pourquoi fait-elle tout ça ? » Parce qu’ils se sont aimés réellement et qu’elle ne supporte pas de le voir finir sa vie ainsi. C’est tout. Elle n’a aucun intérêt à entreprendre toutes ses démarches. Ça ne lui apporte, pour le moment, que des soucis…)

manitas de plata,appel à l'aide,nathalie stickelbaut,la grande-motte,mandorInterview:

Nathalie, pourquoi cet appel ?

Quand on n’a pas trop de relations, c’est difficile de joindre ceux qui peuvent aider. Et les personnes du métier que je réussissais à joindre ne pouvaient rien faire pour lui. Je manque de contacts et de réseau. C’était un peu difficile pour moi, en étant seule à la Grande-Motte de trouver les ressources nécessaires pour aider Manitas à vivre chez lui.

Du coup, vous avez contacté le Midi-Libre. Vous avez dit des choses qui ont choqué certaines personnes… D’ailleurs, après cet article, vous n’avez pas été épargnée.

De façon un peu naïve, j’ai donné le montant de sa retraite. Pas mal de personnes ont perçu moyennement la chose. Ils ont dit qu’avec cette somme-là, on pouvait vivre décemment. Effectivement, on peut vivre correctement, si on est en bonne santé. Vivre chez soi, quand on perd son autonomie et qu’on a besoin de quelqu’un 24 h sur 24, ca coûte très très cher. Il faut employer 3 personnes pour qu’elles puissent se relayer.

069.JPG

Sur les murs de Manitas.

Puisqu’il n’a pas les moyens de rester à domicile, on vous reproche de ne pas le placer dans une maison de retraite, vous répondez quoi ?

D’abord que moi, je ne décide rien. Je l’aide, c’est tout. Manitas vit dans son tout petit studio à la Grande-Motte depuis 35 ans. Il a accumulé ici, au fil des années, tous ses souvenirs : affiches, photos, médailles que lui ont été remises par des municipalités. Toute sa vie est là. Ici, c’est comme un petit musée Manitas de Plata. L’enlever d’ici, ce serait le tuer.

Nathalie, vous comprenez que des gens qui ont les mêmes soucis que Manitas soient choqués qu’on le favorise lui et pas eux.Manitas-Marlon.JPG

Je le comprends parfaitement. Mais Manitas est une figure de la musique. Il a fait beaucoup pour le rayonnement de la France. Il a marqué la musique dès les années 60 et 70 en apportant quelque chose de nouveau.  Il a été adulé par des millions de personnes. Je pense qu’il mérite de finir sa vie, tranquillement, chez lui. Il a été l’ami de Chaplin, Picasso, Brando… il a côtoyé la Terre entière…

Il y a eu d’autres mauvaises réactions ?

On me reproche de faire appel au Conseil Général ou aux mairies. Pourquoi pour lui, alors qu’il y a plein d’autres personnes à aider ? J’ai entendu ça des dizaines de fois.

Vous craignez que l’on vous reproche de demander un passe-droit ?

Un peu. Moi, je pense simplement que le fait de rendre publique une situation peut parfois accélérer les choses ou permettre de bénéficier des droits normaux dus à toute personne… Alors que la célébrité peut avoir l’effet contraire.

071.JPG

Sur les murs de Manitas.

Combien il faudrait par mois, pour que Manitas puisse rester chez lui.

Il a déjà sa retraite. Il faudrait environ 5000 euros par mois en plus pour lui permettre d’avoir quelqu’un avec lui 24 heures sur 24.

C’est beaucoup. Je pense qu’il faut être clair, vous souhaiteriez quoi de la part des gens qui liront cette interview ?

En priorité, trouver de l’argent. Que d’autres artistes se mobilisent. Que des associations d’aide aux artistes se mobilisent. Au début, j’ai fait appel aux fans et ça a choqué… avec une association, j’espère leur proposer par exemple des loteries. Certains artistes se sont manifestés pour proposer des photos qu’ils avaient faites de Manitas. Un artiste a proposé de faire une lithographie originale que l’on pourrait vendre au bénéfice de Manitas. À propos d’action, une association de Montpellier organise une soirée le 7 septembre prochainau château de Grammont à partir de 19h00. Les bénéfices de cette soirée lui seront reversés. (Pour en savoir plus, cliquez ici !)

manitas de plata,appel à l'aide,nathalie stickelbaut,la grande-motte,mandor

Le 31 juillet 2013, Manitas de Plata, très fatigué, mais tenant à participé à l'interview...

Manitas dans un programme TV des années 1975 avec les siens et son improvisation d'une rumba magique et orientale.

Il y a des personnes qui se sont proposées pour s’occuper bénévolement de Manitas.

Oui, c’est très touchant. C’est une grande aide, mais ce n’est pas une situation viable à long terme. C’est beaucoup trop instable et précaire.

Y a-t-il eu déjà des premières retombées suite à votre article du Midi Libre.

Oui, du coup la Carsat de l’Hérault s’est penchée sur le dossier de Manitas. Le souci est qu’il n’avait jamais demandé cette retraite, il n’a donc jamais eu la retraite « droits ouverts » du régime général de la Carsat. Là, du coup, ses droits vont être activés. À partir du mois prochain, il va toucher quelques centaines d’euros en plus. C’est le premier effet positif. D’autres organismes m’ont signalé des aides ponctuelles possibles prévues dans leur fonctionnement standard et dont Manitas n’avait jusqu’à présent pas bénéficié.

Si les gens veulent donner de l’argent, il faut procéder comment ?

Nous venons d’avoir le certificat de dépôt auprès de la Préfecture pour « Manitas de Plata Association ». Pour l’instant le plus simple est de faire un chèque à l’ordre de « Manitas de Plata Association » et de l’adresser à « Manitas de Plata Association - Le Temple du Soleil - Bât. F - 272 rue F. Mistral - 34280 LA GRANDE MOTTE ». Le site de l’association est en cours de création, nous proposerons très bientôt d’autres modes d’aide. Web à venir : http://www.manitasdeplataassociation.com.

Manitas joue pour Brigitte Bardot dans les années 70.

Nathalie, que fait La Grande-Motte pour lui ?

A la mairie, ils me répondent que c’est un luxe de vivre chez soi quand on est plus autonome et qu’il a les moyens d’aller dans une maison de retraite. Une mairie n’a pas de fonds prévus pour aider les personnes dans sa situation à vivre chez elles.

manitas de plata,appel à l'aide,nathalie stickelbaut,la grande-motte,mandorManitas, vous avez envie de rejouer de la guitare ?

Bien sûr.

Vous rejouez ?

Ça m’arrive. En 5 minutes tout revient.

Vous vous sentez bien ?

Oui. Je suis un peu fatigué, mais ça va.

Ca vous plait de rencontrer des journalistes ?

Oui,  je vois des gens, c’est bien. Ça me plait beaucoup. Je sais que vous venez pour m’aider.

Vous êtes bien dans ce studio ?

Oui, mais personne ne vient me voir. Je suis tout le temps tout seul.

En Camargue, Manitas de Plata improvise avec Bambo, Manuel Arenas, son neveu et les siens, une rumba dont il a le secret.

Nathalie, pourquoi vous êtes-vous lancée dans ce combat ?

Je connais très bien Manitas, j’ai partagé sa vie pendant 10 ans : je sais qu’il ne pourrait vivre ailleurs. J’ai pu constater après ses 4 jours d’hospitalisation en début d’année dans quel état il est revenu : il ne parlait plus, il ne bougeait plus… C’est revenu petit à petit. Mais j’ai pris encore plus conscience à quel point c’était important qu’il puisse continuer à vivre chez lui. Il a des besoins simples : ses cigarettes, ses souvenirs autour de lui et la vue sur la mer. Mais il n’est plus autonome et personne ne peut trouver seul les moyens nécessaires pour assurer son maintien à domicile en toute sécurité, alors avec son plus jeune fils Fernando nous avons décidé de rendre cette situation publique pour mobiliser un maximum de personnes.

Pour l’image de Manitas, tous ces articles dans la presse, ce que je vais faire sur mon blog, ça ne va pas donner une image négative du personnage ?

Certains articles avec des titres à sensation ont pu choquer. Mais, au final, on retiendra tout ce qui a été bénéfique, à commencer par l’élan de générosité des gens, les témoignages de sympathie, les aides des uns et des autres. Vous savez, ça faisait longtemps que Manitas ne voyait plus grand monde. Là, il rencontre du monde et ça a pour effet de lui apporter de l’énergie supplémentaire. Ça l’oblige à être toujours impeccable, à bouger, à sortir... Mais je pense qu’il préférerait revenir à la lumière pour une raison plus artistique.

(Dernières informations qui m’ont été confiées pratiquement sous le sceau du secret: Manitas de Plata souhaite s’entraîner à la guitare chez lui, mais il aurait besoin d’un petit ampli pour mettre sur sa guitare sèche…  là, aussi si un bienfaiteur pouvait faire quelque chose. Il aurait aussi besoin d’un fauteuil roulant plus confortable pour pouvoir sortir plus.)

065.JPG

Nathalie Stickelbaut, Manitas de Plata et Mandor dans le studio de l'artiste le 31 juillet 2013.

Commentaires

Touchant, très touchant
Et puis François tu réussis avec tes mots si bien choisis sur l'importance de savoir choyer un artiste qui a su tout au long de sa vie donner du rêve et du bonheur avec son génie, éviter l'écueil du "pourquoi ? Pourquoi lui ? ..."
Tant qu'il y aura des Hommes comme toi et comme Nathalie, les gens comme Manitas auront une chance de pouvoir vivre au sens plein du terme jusqu'à leur dernier souffle. Merci

Écrit par : Emmanuelle Branger | 17 août 2013

François tu es un merveilleux journaliste du cœur et cela fait un bien fou, merci à toi :-)

Écrit par : Marie-Laure | 18 août 2013

françois change rien !

Écrit par : legras | 18 août 2013

Les yeux brillaient en ces temps là,
les Dieux veillaient peut-être, ou pas !
Il s'en foutait, il vivait le quotidien,
et c'est vrai qu'il aimait bien ça,
sans jamais s'inquiéter du lendemain...
Ainsi était cigale ...Manitas de Plata!

Écrit par : albatros | 23 août 2013

bonjour je mapelle franck jai 48 en jecoute manitas depui lage de 14 ans jai achete mon 1 disque a 14 ans jai beaucoup de peine pour lui jai beaucoup de photo avec lui surtou au sainte marie depui temp d'annee que je vie que pour sa musique jai du mal a lire sa et a acsepte jaimerais temp faire pour lui jabite a canet en roussillon a cote de perpignan donner moi des nouvelle si ses possible sa ma ferrais enormement plaisir franck

Écrit par : franck | 03 novembre 2013

a ces soirées de soutien de ce grand homme, éseulé et malade... avec un ticket à 10 euro, une buvette présente...tous ces Chiffres d'affaires se sont envolés dans les frais de l'organisation de l'association!! que penser, si ce n'est, mauvais gestion des frais annexes, chacun et chaque artiste y a fait sa promotion, même dans le domaine politique. Manitas de plata aurait été "mascotisé" par tous ses intervenants. Manitas de plata s'est vu attribuer la somme de :....................0 euro pour améliorer sa santé et harmoniser sa fin de vie!!??? à bon entendeur
Le bilan des 3 soirées est nul, et loin d'être glorieux et valorisant pour ce grand personnage et "ce vieux" personnage!!...
A vos réflexions, merci

Écrit par : bacher | 08 novembre 2013

bonsoir au Maestro si je résidais non loin de la grande motte, j'aurais tout fait rencontrer Manitas de Plata...pour moi, c'est le dieu du flamenco...j'ai 50 ans et je me décide enfin à apprendre à jouer de la guitare ; je viens d'acquérir ma deuxième guitare une blanca pour le plaisir et j'espère un jour jouer un 1/1000 ème du talent de Manitas de plata...j'espère vivement qu'il pourra rester dans son studio ...merci à toutes les personnes lui apportant de l'aide et merci encore d'être emporté dans de longs rêves en écoutant sa musique bravo et merciiiii encore

Écrit par : delahaye isabelle | 08 novembre 2013

Manitas à toujours été un merveilleux guitariste. Il a tourné partout, mais qu'a t-il donc fait de ses sous ?
Pourquoi se retrouve t-il dans cette situation ?

Écrit par : cresus | 25 janvier 2014

je suis une fan absolue de sa musique si singulière où les ordres semblent venir d'en haut ...
Madame STICKELBAUT : respect et gratitude pour votre action
Un grand merci au journaliste de coeur pour cette très longue interview qui a permis de savoir
L'épisode des 3 soirées est vraiment lamentable , à l'image de notre époque
Que devient MANITAS, où en est-il en janvier 2014 ?
Quid des aides ...

Écrit par : jocelyne | 28 janvier 2014

C'est extrêmement touchant et... lamentable... puisque la solution existe.

Si les hommes qui l'aiment sont généreux, il y en aura au moins 5000 qui donneront 1 euro par mois. Il y a bien plus de 5000 GITANS comme lui sur terre, non ? Sa grande générosité l'a entrainé dans cette situation, c'est maintenant à nous de faire quelque chose pour lui. Si l'association s'en occupe c'est très bien : maintenant par rapport aux frais, pas besoin de papier, le bénévolat, le bouche-à-oreilles et le web suffiront.

J'espère avoir parlé pour beaucoup.

Écrit par : Philippe | 29 janvier 2014

Voila,je ne comprend pas pourquoi la famille de manitas quii on surement plein de sous ou meme les gypsi king ne l"aide pas s il en son la c est grasse a manitas

Écrit par : stephan | 14 février 2014

Cresus , tu trouveras ici partie de réponses à tes questions
http://www.jeanmarcmorandini.com/article-307523-herault-ruine-et-handicape-le-celebre-guitariste-manitas-de-plata-en-larmes-lance-un-appel-a-l-aide.html

Écrit par : abby | 01 mars 2014

Je me rappelle qu'il avait animé une soirée flamenco chez Brigitte Bardot , Je ne sais si elle pourrait être informée de la situation .

Écrit par : abby | 01 mars 2014

A Manitas :
Bonjour Manitas.
Moi même en fauteuil roulant, si je le pouvais je ferais tout ce que je pourrais pour vous aider.
je le ferais de tout mon coeur car vous avez ensoleillé mes 15 ans.
C'est grâce à vous et à votre talent que j'ai découvert la musique gitane.
Je vous écoute encore aujourd'hui.
Je vais essayer de voir ce que je peux faire à mon niveau.

Merci de tout coeur pour la joie que vous avez apportée autour de vous.
Courage.
je vous embrasse.
Marie

Écrit par : Marie | 22 mars 2014

Je suis Abdulhamid Musa un prêteur de prêt de ABDULHAMID FINANCES, Nous offrons des prêts personnels et commerciaux avec la base du capital entre la somme de 1,000.00 euro à 300,000,000.00 euro, US Dollars, Euros européennes ou livres sterling pour les particuliers, les entreprises et à coopérer corps, quel que soit leur état ??matrimonial, sexe, la religion, l'emplacement, mais devraient être les moyens légaux de remboursement du prêt dans le délai prévu et doivent être dignes de confiance avec des taux aussi bas que 3% d'intérêt.
e-mail: abdulhamidfinance@yahoo.com

Écrit par : M. Abdulhamid | 14 avril 2014

bonjour le maitre de nos emotions
si j'ecris ce petit mot, c'est qu'un jour j'irais rencontrer ce genie de la musique avant qu'il aille dans sa derniere demeure
j'aimerais
avoir l'adresse de manitas de plata
je vous donne la mienne
mme poirier éliane
43 bd collas
14170 st pierre sur dives
meme son numero de telephone
merci

Écrit par : poirier | 18 mai 2014

Dimanche 25/05/2014 lors de la fête des gitans aux sainte j'ai reconnu Manitas qui était poussé dans son fauteuil roulant autour de l'église pendant la messe et les gens qui le photografiaient comme une bête curieuse, il était ,comme d'habitude, vêtu de blanc avec son chapeau et ses lunettes noires et j'ai eu mal au coeur de voir la déchéance de ce très grand artiste, abandonné par ses pairs, les artistes qui brassent des millions d'euros, c'est triste

Écrit par : TAILLANDIER | 30 mai 2014

toutes mes salutations au grand maître de la guitare et de la musique gitane, que j'ai eu l'honneur de rencontrer une fois aux saintes Maries de la mer, pourquoi ne pas demander de l'aide a Chico du groupe Chico et les Gipsys, je pense qu'il aurait même dut l'aider de lui même! Manitas lui aillant offert sa roulotte et son amitié
je n'ai pas les moyens financiers de vous aider étant moi même malade et sans emploi, je vous souhaites de trouver de l'aide autant financière que des présences pour vous tenir compagnie.

Écrit par : jacqueline | 14 juin 2014

Merci Monsieur Manitas de Plata pour tout le bonheur que vous nous donnez avec votre guitare!!! il est plus que normal que l'on vous laisse chez vous et que l'on vous aide !!! j'ai été très émue de vous voir cette Année aux saintes le 25 mai 2014 et j'espère vous y rencontrer encore et encore !!!! merci !!!! j'espère que tout les Chico et Gypsys vont être généreux avec vous !!!!

Écrit par : Véronique | 05 juillet 2014

Ce serait inadmissible que Manitas aille en maison de retraite, ce serait une honte : il a une renommée mondiale, sa musique fait partie de notre patrimoine et s'il en est arrivé là, c'est qu'il n'était pas gestionnaire : ne sachant déjà pas lire, comment aurait-il pu gérer sa fortune de l'époque ? De rien, il s'est retrouvé avec de l'argent à tout va, en a profité et surtout a beaucoup distribué, ne se rendant pas compte du rapport entrées/dépenses.
Et puis, sa carrière n'aurait jamais du s'arrêter si vite ; que s'est-il passé ? pourquoi ceux qui ont du se faire une fortune sur son dos (imprésario, producteurs, managers...) durant ses années d'intenses tournées l'on laissé tomber ? Vu la manière dont il a joué lors de son passage dans l'émission de Patrick Sébastien à l'âge de 84 ans, il aurait encore pu largement être produit et aurait sûrement rempli des salles.
Comment se fait-il que l'on voit encore certains chanteurs des années 60 - 70 ...sans talent particulier, obligés de chanter en play-back faute de voix et de souffle, faire encore des tournées ?
Manitas ne joue pas en play-back, il est authentique et sa valeur est inestimable.
J'aimerais avoir ses coordonnées et même faire le voyage jusqu'à la Grande Motte rien que pour le revoir, lui apporter un peu de soutien et voir si, avec ma petite entreprise de spectacle, je pourrais organiser quelque chose à son profit.
Je pense qu'il faut faire vite. Amitiés sincères pour lui et tous ceux qui le soutiennent.

Écrit par : SCHAFER Micheline | 24 août 2014

Bonjour Manitas - Je suis venue te voir chez toi à la grande motte mais tu n'étais pas là et c'est dommage j'aurai voulu te revoir au nom de nos souvenirs merveilleux - I'ai appris pour Manéro cela m'a beaucoup peiné j'aimais beaucoup Maneiro- Dis moi ou tu te trouves que je puisse venir te saluer tu me remettras très vite - Je t'adore et jamais je ne veux que tu te sentes seule car je t'aime bien sur quand je dis je t'aime je me comprends - Sandy

Écrit par : REISBERG | 09 septembre 2014

bjrs je suis gens du voyage actuellement je suis a sainte maries de la mers je vous rencontrer manitas de plata a la grande motte voici mon tel 0672173248 car je repart samedi je serais très heureux de le rencontrer

Écrit par : petit eric | 14 septembre 2014

Les nombreuses personnes qu'il a aidé ,gitans ou pas, auraient perdu la mémoire?! et le ministère de la culture est insensible ?! quel monde d'indifférences! c'est PITOYABLE!

Écrit par : jorge | 25 septembre 2014

Mais ou est passé la reconnaissance et solidarité des maisons de disques qui se sont enrichis grace à Manitas!? et les nombreux gitans qu'il a aidé!? quel monde d'égoistes!
ceci dit tout le monde devrait connaitre par coeur "la cigale et la fourmie" de LAFONTAINE!

Écrit par : jojo | 05 octobre 2014

Bonsoir j'ai beaucoup de peine pour mon grand oncle que Dieu le bénisse ... Jino Bissiere

Écrit par : Jino | 13 octobre 2014

beaucoup de peine pour cet homme qui apres un gala aux mardis de lannemezan m avait invite a sa table au mac ben apres le gala quelle soiree inoubliable !!!

Écrit par : DEDEBAN | 13 octobre 2014

aujourd'hui triste journee mon ami le gitan est parti je me souviens de lui un jour a la grande motte il m'a donner a manger j'etais avec mes enfants et j'avais perdu mon sac merci a cet homme au grand coeur que je garderais en memoire sa musique est geniale et bien souvent quand j'ai le cafard je l'ecoute mon papa aussi etait gitan alors que dieu te garde et ta famille aussi claudine

Écrit par : pierras claudine | 06 novembre 2014

Cher Manitas,

Je veux ici te rendre un dernier hômmage. Tu as été un immense artiste dont la musique a éclairé toute ma vie. Ce n'étaient pas des mains d'argent que tu avais, mais un don de Dieu et une volonté telle, que tu as su le cultiver pour te hisser au côté des plus grands, alors que tu étais gitan et illettré.
Même si on a beaucoup parlé de Picasso, Chaplin, Bardot, Brando... je pense que tu avais plus de mérite encore, car dans cet art si difficile qu'est la musique, tu es parti de très bas pour te hisser du bout de tes doigts, à leur niveau.
Ton talent t'a donné le courage d'accomplir ce chemin avec pour bagage, juste avec ta mémoire et ton oreille. Je mesure la difficulté du chemin qu'il t'a fallu parcourir.
Tu as déjà inspiré des générations de musiciens et tu as répandu la culture flamenca, ce trésor si précieux à travers le monde.
Je sais que même si tu n'es plus là, ta lumière continuera à inonder les générations futures de musiciens et de mélomanes et je te remercie pour la joie et le bonheur de cette perfection dont as été le père et l'ambassadeur.
Tu as été un monument de générosité et je souhaite que pour l'éternité, les anges t'accompagnent de leurs chants les plus beaux et que tous les hommes de la terre qui t'ont aimé t'escortent au paradis de leurs prières et de roulements de guitare. Je t'aime Manitas, puisses tu trouver la paix éternelle et oublier les soucis de tes vieux jours.

Écrit par : Anna | 06 novembre 2014

courage courage ...y restera toujours dans notre cœur pour tous ceux qui l'apprecier et surtout pour moi qui l'admire depuis mes 14 ans j'en ai 60 aujourd'hui ....
que dieu le recoive pour sa juste valeur.
adieu.

Écrit par : moison | 06 novembre 2014

Manitas
Tu as l'éducation du coeur
Ta générosité qui habille ton extraordinaire grande âme
Comme la douce sagesse de ta bataille au quotidien depuis tous tes temps qui fait la grâce et la force de ton immortel talent
Tu es toujours là parmi l ' exellence
Immense

Écrit par : andreo | 06 novembre 2014

depuis les années 60 j ai connu Manitas au flambeur de loup aux saintes maries
je l ai retouvé fin des années 90 aux saintes allant faire sa prière a l église et faitre le tour de tous les musiciens présents aux fêtes des saintes et quelques fois il reprenait sa guitare
avec ses doigts d or il était et restera unique dans nos mémoires
adieux l artiste nous prierons pour le repos de ton âme et tu enchatera les anges du paradis
comme tu as su le faire de ton vivant aurevoir

Écrit par : leroy jacques | 06 novembre 2014

j'ai connue Manitas j'ai fais un spectacle avec lui, j'ai souviens danser sur les tables des st maries de la mer avec minitas comme musiciens
adios Manitas

Écrit par : jeanine | 07 novembre 2014

Paix à toi Manitas, paix à toi, tu as fait rêver des millions de personne, ta personnalité t'a dépassé, quand on revient de loin comme toi et qu'on a vécu un début de vie difficile, normal
que tu es grillé ta vie par les 2 bouts, comment aurait-tu pu mettre de l'argent de côté, toi dont l'argent venait de tous les cotés et qui à souffert du manque durant le premier quart de ta
vie,investir, épargner, ça s'apprend, c'est presqu'une culture tu étais comme une feuille emporté par le vent guidé seulement par ton instinct de vivre, ce que tu pensais être de bonnes choses. Ton fond de commerce une gratte et ta culture musicale inné incrusté dans tes gênes et qui te permettait de vivre confortablement j'ai connu le flamenco vers 18 ans grace a l'écoute de
ta musique, j'aimais bien ton look de gitan, en plus tu avais une gueule à faire du cinéma. la mode était encore aux dents en or et quand tu souriais (toujours un peu gêné) ça donnait un style. Des gitans que je connaissais ne t'aimais pas beaucoup il y avait un peu de jalousie dans ton succès , tu as connu de grande personnalités, tu as eut cette chance de rencontrer Picasso, te rend-tu compte, maintenant que tu es au paradis des musiciens de ce qu'il t'aurais rapporté et ta guitare dédicacée avec une peinture de Picasso que tu a perdue au jeu, aie, aie aie ... Je te dit pas au enchères à Sotheby, Je t'ai rencontré rue de Seine à Paris en 1976 j'étais étudiant aux Beaux Arts tu portais un manteau de fourrure et tu m'a demandé avec un papier dans la main ou se trouvait une rue et j'ai compris que tu ne savais ni lire ni écrire, cela m'avait fait drôle.
Salut Manitas repose toi dans l'éternité.

Écrit par : rubarts@hotmail.fr | 07 novembre 2014

Ho ! magnifique Manitas, merveille des merveilles des guitaristes de flamenco, je me souviens tant de toi, de ta flamboyance la plus extraordinaire dans les années 70. Je ne t'oublierai jamais.
Que mon coeur est lourd d'apprendre ton infortune avant ta disparition, je suis tellement surprise que la communauté gitane espagnole n'ait rien fait pour le confort de tes derniers jours. Ta générosité était tellement immense et ta bonté encore plus. Ca me fend le coeur !
Je viens d'apprendre ta mort aujourd'hui, je n'ai pas beaucoup écouté le journal télévisé ces temps-ci ! Je pleure de chagrin, je ne savais rien de ton infortune. Si je l'avais appris, j'aurai pu t'aider un peu ! Et je ne suis pas gitane.
Repose en paix mon ami ! Je t'aime !

Écrit par : Patricia Retail | 07 novembre 2014

bonjour a dieu qui quite une etoile

Écrit par : changarnier | 07 novembre 2014

adieu Manitas. Je vous ai connu à la grande il y a 35 ans quand vous jouiez dans les bars. Quel plaisir de vous écouter jouer. J'habite à la grande motte, je vous ai souvent rencontrer en fauteuil roulant et j'ai su qu'il y avait eu une demande de collecte pour vous. Mais j'étais écoeurée.
Qu'a fait la communauté gitane pour vous. Je me souviens qu'à chaqu'un de vos concerts vous présentiez vos neveux' comme vous disiez et beaucoup d'entres eux ont fait fortune grâce à vous. ils étaient où quand vous avez eu besoin.
Je ne comprends pas la communauté gitane!!!!
Je vous ai vu encore l'été dernier autour des chanteurs au bar du temple du soleil. Mais les gens venaient pour vous Manitas!!!
J'ai toujours aimait votre musique et votre façon extraordinaire de jouer. Merci Manitas pour le plaisir que vous avez donné autour de vous et que dieu vous garde. Reposez en paix.
Une admiratrice. Monica

Écrit par : monica | 07 novembre 2014

j'ai eu la chance inouï d'étre pris en stop par Manitas en vacance prés de Carnon,j'avais 16 ans a l'époque et il m'a inviter le soir a un concert qu'il donnait gratuitement et au premier rang,
a partir de la j'ai appris la guitare et je ne l'ai jamais lâcher........
comme quoi il n'y a pas de hasards,il n'y a que de rencontre.......
sacré personnage,et quelle musique
souvent je pense a lui..........
soit au calme Manitas
on t'aime

.

Écrit par : daniel franck | 12 avril 2015

Les commentaires sont fermés.