Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Olivier Bas : interview "les équipements audio qui traversent ma vie" | Page d'accueil | Pierre-Yves Tinguely : interview pour Codex Lethalis »

09 mai 2013

Bilan du salon du livre de Provins 2013!

46905_553828887982473_1059012266_n.jpg

Les 13 et 14 avril dernier, j'ai animé pour la 4e fois consécutive, le Salon du livre de Provins. Ici la première (avec l'invitée d'honneur Simone Veil), là, la deuxième (avec l'invité d"honneur Michel Drucker), enfin la troisième (avec les invités d'honneur Albert Jacquard et Pierre Bellemare).

Une centaine d'auteurs interviewée en deux jours...

Je le répète chaque année:

"Le contact avec des auteurs rencontrés sur l’instant et dont il faut tenter de retirer des informations essentielles, quasiment à la chaîne, rentrer dans des univers différents en faisant semblant de connaître l’œuvre des personnes interrogées, en les mettant en avant, en tentant de comprendre leur fonctionnement, c’est un loisir auquel je m’adonne avec un plaisir fou. Même si, je le sais parfaitement superficiel  (je n’abhorre rien de plus que d’interroger un écrivain sans avoir lu son livre). Mais ce que j’apprécie, dans ce cas de figure, c’est la performance. L’exercice de style. Le combat. Ce n’est pas désagréable, juste exténuant à l'issue du deuxième jour."

Je remercie ici Jean-Pierre Mangin qui a shooté à tout va pendant ce week-end et m’a suivi dans quasiment toutes mes pérégrinations « interviewgatives ». Le photographe m’a fait parvenir un CD avec près de 500 photos. J’ai eu du mal à en sélectionner.

Les seuls photos qui ne sont pas de lui, celles en noir et blanc, sont signés Luc Doyelle. Merci à lui aussi.

Evidemment, je tiens aussi à remercier David Sottiez, son père Jean-Patrick et l'ensemble de l'association Encres Vives qui me font confiance depuis 4 ans. Cette fidélité me touche.

Commençons par la première journée, le samedi 13 avril 2013...

Irène Frain, une invité d'honneur du festival Encres Vives 2013.

DSC_3505.JPG

DSC_3555.JPG

DSC_3554.JPG

A droite d'Irène Frain (et de profil, donc) Arthur Dreyfus.

535882_10200098110349602_48135905_n.jpg

 France Cavalié.

DSC_3511.JPG

France Cavalié (bis) et mon idole (enfin, bon, quoi, j'aime tout ce que le monsieur écrit: romans, nouvelles, chansons...), Jérôme Attal.

6664_10200098110189598_181355992_n.jpg

Jérôme Attal, l'auteur le plus mandorisé du monde...

DSC_3510.JPG

Fabien Hérisson, auteur, mais aussi organisateur de l'espace consacré au roman noir. L'humain parfait (rien que ça!). L'altruisme, ça devient rare...

11689_10200098024747462_1387040970_n.jpg

Il n'y a pas de doute, Fabien Hérisson et l'éditeur Sébastien Mousse savent s'amuser.

10089_10200101508994566_1860005729_n.jpg

Sébastien Mousse a peur de mon micro (sans mousse). Pardon, Sébastien, c'était tentant (mais, je t'assure, j'ai honte).

551284_10200098112509656_1291634779_n.jpg

DSC_3527.JPG

De gauche à droite, Bob Garcia, Fabien Hérisson et Sébastien Mousse. Leur point commun: un beau sourire et... je ne sais pas. (Qui a dit "une chevelure abondante"? Dehors!)

DSC07469.JPG

Bob Garcia (rencontré la première fois dans des circonstances particulières).

DSC_3526.JPG

Claire Favan.

DSC_3514.JPG

Claire Favan et Johann Etienne.

563248_10200098007267025_2106600619_n.jpg

Gaëlle Perrin, une désormais amie que je ne vois qu'à Provins, mais que j'aime bien voir à Provins et que je reverrai sûrement à Provins.

541665_10200101599036817_472214487_n.jpg

DSC_3528.JPG

Alors là, j'avoue, rencontrer Stéphane Bourgouin (écrivain, journaliste, criminologue et, surtout, spécialiste international des tueurs en série) faisait partie de mes projets professionnels. Parce que son travail et son trajet personnel me fascinent. Voilà, c'est fait. Et dans de très bonnes conditions.

DSC_3486 3.JPG

On a commencé par l'interview "salon", mais en version assez longue.

DSC_3485.JPG

DSC_3484.JPG

DSC_3486.JPG

Ensuite, nous sommes passés aux choses sérieuses. J'ai animé un long moment le début de la conférence-débat que Stéphane Bourgoin a donné dans l'après-midi. J'étais ravi de cet exercice qui n'était d'ailleurs pas prévu. Je me sens comme un poisson dans l'eau quand je me retrouve dans ce genre de situation...

560011_547469248618437_1036382456_n.jpg

DSC07464.JPG

DSC_3601.JPG

DSC_3603.JPG

DSC07466.JPG

DSC_3604.JPG

DSC07467.JPG

DSC07468.JPG

Il y avait du monde... beaucoup de monde! (Petit jeu gratis: Où est Charlie/Mandor?).

DSC_3560.JPG

DSC_3562.JPG

Le sourire de Valérie Tong Cuong... et son formidable récent bijou "L'atelier des miracles".

DSC_3549.JPG

Jean-Pierre Huster (qui est bien le frère de Francis).

DSC_3547.JPG

Fanny Salmeron fêtait là "joyeusement" son anniversaire.

67941_10200098110269600_1288246525_n.jpg

Philippe Di Folco (que je ne rencontre pour le moment que de salon en salon) et Fanny Salmeron...

DSC_3529.JPG

Avec une autre invité d'honneur de ce salon, la comédienne, animatrice télé, chroniqueuse et auteur pour enfants, Maureen Dor. J'ai toujours beaucoup apprécié cette personnalité touche à tout et passionnée par ce qu'elle entreprend.

DSC_3501.JPG

DSC_3502.JPG

DSC_3581.JPG

Ariane Charton is back! (Pour mon plus grand plaisir et parce que j'aime son travail).

559938_10200098111149622_1677500326_n.jpg

Sophie Adriansen, qui a largement contribué à la bonne marche du salon puisqu'elle a concocté le programme "littérature générale". J'ai adoré son premier roman, Quand nous serons frères et soeurs. Mais pas que.

(Et puis, elle aussi a donné son point de vue sur ce week-end).

550284_10200098110949617_993618973_n.jpg

Virginie Piatti, très sympahique auteure et illustratrice.

604143_10200102392696658_683255010_n.jpg

Cypora Petitjean-Cerf.

DSC_3497.JPG

Myriam Thibault, fidèle du salon. (Et chouchoute de Mandor).

DSC_3492.JPG

Luc Doyelle, auteur de livres complètement délirants (il m'a même intégré dans l'un d'eux, le fou!) et auteur (car il est aussi photographe) des photos en noir et blanc de cette chronique (sauf, celle-ci, donc).

20995_10200101599716834_347765842_n.jpg

Jacques Saussey.

11024_10200099387341526_879949784_n.jpg

Sandra Martineau (voir plus haut, Gaëlle Perrin... je les vois toujours ensemble!)

DSC_3515.JPG

Armelle Carbonel, très persuasive pour parler de son roman.

DSC_3516.JPG

Pour fêter la fin de la première journée, certains auteurs, libraires et animateur se sont retrouvés dans un restaurant. Ici Sébastien Mousse tente d'utiliser les cheveux de Gaëlle Perrin comme perruque (mais n'a trompé personne!).

DSC07471.JPG

Du coup, Gaëlle Perrin prend en photo Sébastien Mousse qui a tenté cette fois-ci d'utiliser les cheveux d'Armelle Carbonnel comme perruque (bis) (mais n'a toujours trompé personne). Bref, on se marre bien, hein?

DSC07472.JPG

De gauche à droite: Armelle Carbonel, Sandra Martineau, Mandor, Sébastien Mousse, Stéphanie Hérisson (de la librairie Egrevilloise) et Gaëlle Perrin.

DSC07479.JPG

Deuxième jour : l'ingérable Mabrouck Rachedi. Mais que je rencontre toujours avec curiosité.

DSC_3658.JPGLes charmantes et brillantes Ella Balaert et Marie-Laure Bigand.

DSC_3702.JPG

 Marie-Laure Bigand est une amie de longue date. Toujours d'humeur égale et positive. Rayonnante. 

521799_10200101727240022_1461262501_n.jpg

Karine Lebert.

DSC_3740.JPG

Autre invité d'honneur, la comédienne, humoriste, auteure et interprète Sophie Forte. Elle a signé ses livres/disques, mais elle a aussi joué pour le jeune public son spectacle, "J'suis vert" En partenariat avec le festival Tintinnabule 2013 - “Chansons pour l'Enfance”.

63489_10200101598356800_1713024200_n.jpg

DSC_3707.JPG

DSC_3706.JPG

Gros succès pour Romain Pujol, dessinateur des Lapins Crétins.

DSC_3537.JPG

Magdalena Guirao-Jullien et Nathalie Brisac, visiblement heureuse d'être là.

DSC_3642.JPG

Le dimanche matin... c'est plus calme.

DSC_3749.JPG

Avec Christophe Carlier (Prix du premier roman 2012).

DSC_3750.JPG

Prendre un peu de hauteur...

DSC_3752.JPG

Mercedes Deambrosis et Sophie Adriansen.

DSC_3647.JPG

Sophie Adiransen et Clément Bénech.

DSC_3646.JPG

Clément Bénech dont j'ai beaucoup aimé l'humour et le second degré. Jeune et bon!

DSC_3754.JPG

Laurent Kupferman.

DSC_3759.JPG

William Navarette.

DSC_3667.JPG

Olivier Vogel, l'illustrateur du cultissime Ratus.

DSC_3701.JPG

L'arrivée du parrain de l'édition 2013 du Salon du livre de Provins, Patrick Poivre d'Arvor, accompagné du maire de la ville, Christian Jacob.

DSC_3473.JPG

DSC_3474.JPG

DSC_3475.JPG

DSC_3479.JPG

Interview de Christian Jacob, maire de Provins sous l'oeil de Jean-Patrick Sottiez, maire de Soisy-Bouy (et l'un des organisateurs du salon).

DSC_3482.JPG

DSC_3483.JPG

Interview de PPDA.

DSC_3488.JPG

DSC_3489.JPG

Pour la postérité...

DSC_3572.JPG

DSC07463.JPG

Un chanteur que j'apprécie depuis le début de sa carrière (dans les années 80, tout de même). Cet "homme à failles" publie sa deuxième autobiographie... comment dire? Sans aucune limite! Renaud Hantson n'a pas de frein dans ses propos et c'est un cas assez unique dans cet exercice de style. On n'aime où on n'aime pas, mais cet artiste ne peut pas laisser indifférent.

64275_10200101506794511_1225621450_n.jpg

554847_10200101506274498_1696570829_n.jpg

563048_10200101506874513_1039824161_n.jpg

Renaud Hantson, sous le regard de son éditeur Paskal Carlier.

photo Johann Etienne.jpg

DSC_3800.JPG

DSC_3801.JPG

Charles-Antoine Cros, que je vois grandir d'année en année. Et qui n'est plus le petit garçon que j'ai connu il y a 4 ans.

DSC_3661.JPG

DSC_3730.JPG

Géronimo Stilton en personne, euh... en souris.

DSC_3757.JPG

En dédicaces...

DSC_3755.JPG

Je peux arrêter le métier. Je suis allé au bout du concept. Le rêve de toute une vie de journaliste culturel. J'ai interviewé Géronimo Stilton!

554685_559869734044805_2036377271_n.jpg

Et ça a amusé beaucoup de monde. N'est-ce pas Sophie Adriansen?

526364_10151389915458097_2075401474_n.jpg

N'est-ce pas Frédéric Mars?

Photo Frédéric Mars.jpg

Fin de salon. Bilan (comme chaque année) avec Jean-Patrick Sottiez.

DSC_3809.JPG

(Je dédie cette chronique à ma soeur Florence, disparue à l'âge de 48 ans d'un mauvais cancer, la veille de ce week-end. Animer ce salon m'a curieusement permis d'encaisser (à peu près) le choc de la nouvelle. Penser à autre chose, se concentrer toute la journée, rencontrer des gens bienveillants a été salvateur pour moi. Que l'on comprenne où non ma décision de travailler quand même, je m'en moque. Chacun combat sa peine et sa douleur comme il peut).

Commentaires

Rien à ajouter, François, tout est là. Bravo et merci :)

Écrit par : Sophie | 09 mai 2013

Merci pour ce partage d'images et d'impressions (quant à ta parenthèse, je comprends et t'envoie plein de soleil chaleureux)

Écrit par : lucie | 09 mai 2013

Sacré article !! tout y est, bravo !

Écrit par : lucius | 09 mai 2013

Belle chronique qui donne envie d'être interviewée par vous!

Écrit par : kriss | 09 mai 2013

Toujours d'un grand professionnalisme François, merci pour ce super reportage... On a de la chance de t'avoir :-)

Écrit par : Marie-Laure | 12 mai 2013

Les commentaires sont fermés.