Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sarah Zeppilli: interview pour son EP. | Page d'accueil | Emilie Marsh : interview pour La rime orpheline »

17 avril 2013

Tatiana de Rosnay : interview pour A l'encre russe

021 Tatiana De Rosnay © David Ignaszewski-koboy.jpg

DSC07296.JPGTatiana de Rosnay est l’auteur français le plus lu en Europe et aux États-Unis. Sa belle aventure littéro-planétaire a débuté avec Elle s’appelait Sarah. En 2007, elle devient une star des lettres grâce à ce roman vendu à plus de 9 millions d’exemplaires dans 42 pays. Son douzième roman A l’encre russe  a pour origine une mésaventure subie par la romancière elle-même. Dans une très belle mise en abîme, ce livre raconte l’histoire d’un jeune homme, Nicolas Kolt qui, au moment de refaire sa pièce d’identité, découvre la véritable origine de son père mort en mer. À partir de cet événement, il va écrire un roman au succès planétaire. A l’encre russe vaut tant pour son intrigue que pour sa description du milieu littéraire.

J’ai beaucoup d’affection pour Tatiana de Rosnay et cela fait maintenant quelques années que nous nous connaissons. Je l’ai mandorisé de nombreuses fois.

Pour la sortie d’Elle s’appelait Sarah, pour une rencontre à la Fnac Val d’Europe à l’occasion de la sortie de Boomerang, pour une émission de télé sur le web, pour une projection privée d’Elle appelait Sarah, pour une rencontre avec des élèves de Provins et pour un Coca Light au soleil pour évoquer la sortie de La mémoire des murs.

Et, c'est elle qui a eu la gentillesse de préfacer mon livre, Les chroniques de Mandor.

Voici donc notre dernière rencontre. C’était le 19 mars dernier dans un bar situé près de chez elle. Une interview pour Le magazine des loisirs culturels Auchan (daté du mois d’avril-mai 2013)

img312.jpg

img313.jpg

img314.jpg

photo.JPG

DSC07299.JPG

7d1a5dc090bc11e2b85522000a9e28f2_7.jpg

Le 19 mars dernier dans un bar parisien après l'interview...

Commentaires

Merci François pour cette belle interview. Tatiana de Rosnay est une belle personne, son
humanité transparait dans chacun de ses livres. En lisant "Elle s'appelait Sarah, j'ai pleuré des rivières.Aussi avais-je décidé de ne pas voir le film. Je n'ai pas pu résister à son passage à la télé.Le fontaine n'était pas tarie...J'ai adoré l'interprétation des acteurs et je n'ai pas été déçue par l'adaptation du roman.
Je viens de commencer la lecture de à l'Encre Russe et comme à chaque fois je suis accrochée à l'intrigue et je lâche toute autre activité pour m'en délecter.

Écrit par : Dubroca Nicole | 18 avril 2013

Les commentaires sont fermés.