Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« dEUS: interview pour Keep You Close | Page d'accueil | Delphine de Vigan : interview de la lauréate du Prix du roman FNAC 2011 »

11 septembre 2011

Interview de Mandor sur RGB (pas tout à fait en direct).

rgb,interview mandor,françois alquier,philippe raimbault,marie-laure bigand« Les Mots Migrateurs », qu’est-ce que c’est ?

Une ligne de force, une émission de radio, une association loi 1901, … et une maison d’Édition associative en Val-d’Oise.

Attardons-nous sur l’émission de radio diffusée sur RGB le 1er mardi de chaque mois de 22h à 23h30 et rediffusée le mercredi de 14h30 à 16h (puis à écouter pendant deux mois sur le site de l’association Les Mots Migrateurs)

Dans cette émission littéraire animée avec brio (et beaucoup de justesse) par Philippe Raimbault et Marie-Laure Bigand, il y a une première partie qui évoque textes de chanson, nouvelles, pièces de théâtre, conférences, articles de presse, essais, romans, bandes dessinées, poésies, airs d'opéra, correspondances, contes, mots d’arts, et autres écrits...

Dans la seconde, il y a un invité pour parler d’un livre. Mardi dernier, c’était donc moi.

rgb,interview mandor,françois alquier,philippe raimbault,marie-laure bigand

C’est Marie-Laure Bigand (romancière et surtout amie) qui m’a fait rencontrer Philippe Raimbault au dernier Salon du Livre de Paris. Je me souviens qu’elle m’avait proposé d’être leur invité, mais elle a ajouté. « Quand Philippe aura lu le livre et seulement s’il l’a apprécié ! ». Je n’étais guère optimiste. Philippe Raimbault est un poète qui écrit depuis 20 ans des poèmes à multiples niveaux de lecture, sous le nom de V. Gabralga. J’ai toujours l’impression que les « intellectuels » ne seront pas touchés par les écrits d’un type qui écrit ses aventures professionnalo-personnelles dans un livre.

A tort.

rgb,interview mandor,françois alquier,philippe raimbault,marie-laure bigandPhilippe Raimbault a tout fait pour que je puisse participer à cette émission. Dans un premier temps, il était question que je me rende à Cergy-Pontoise en semaine dans les locaux même de la station, puis se rendant compte que mon emploi du temps était ce qu’il était, il s’est proposé de venir à ma rencontre, dans le 10e arrondissement de Paris. Je n’ai pas refusé. Effectivement, ce gain de temps énorme m’arrangeait considérablement.

Le 2 septembre dernier, Philippe Raimbault et Marie-Laure Bigand m’ont rejoint à l’agence pour laquelle je travaille. Puis, nous nous sommes installés dans un café à proximité. Un café qui habituellement est calme.

Habituellement…

Percolateur et bouteilles entrechoquées ont orné cette belle interview (dans laquelle on remarque que je suis très à l’aise pour parler de mon livre et de moi… #ironie#).

Merci encore à Marie-Laure et Philippe...

Pour écouter cette demi-heure de discussion, il faut cliquer ici !

Les commentaires sont fermés.