Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 18 auteurs pour "les ptits courageux" (bilan et photos) | Page d'accueil | Vincent Baguian : Interview vérité, clips et photos... et une sacrée Java ! »

14 décembre 2010

Jenifer : article, photos et interview à propos de "Appelle-moi Jen"

jen.jpg

Jenifer a sorti son quatrième album, Appelle-moi Jen, le lundi 29 novembre dernier. Je ne m’attarde pas sur le contenu puisque je vous livre ma chronique écrite pour le magazine des espaces Culturels Leclerc, daté des mois de décembre 2010/Janvier 2011.

Scan10001.JPG

 

Le 7 novembre 2010, Jenifer nous a donné rendez-vous chez son manager.

Appartement cossu et chaleureux. Elle, mince et chaleureuse. Elle m’assure qu’elle lit souvent MusiqueMag.

Elle est polie.

La jolie niçoise, nouvellement statufiée en cire au Musée Grévin (entre Mireille Mathieu et Claude François, dont il est question dans la vidéo) me semble un peu fatiguée (journées de promo qui s’enchaînent), mais disponible. Elle a parfaitement joué le jeu en répondant aux questions, pas toujours très fines, de la fameuse boite à questions de MusiqueMag.

La photo mandorienne...

Jenifer 07.11.10 2.JPG

Bonus track :

Jérôme Attal 09.11.10 1x.jpgDans l’interview, Jenifer évoque un de ses auteurs, Jérôme Attal. Il est l'un des paroliers les plus prisés de la scène musicale française (Pierre Guimard, Florent Pagny, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Michel Delpech, Mareva Galanter, Marie Amélie Seigner, Constance Amiot). Il poursuit de son côté une carrière d’auteur, compositeur, interprète (tendance rock underground). Jérôme Attal est aussi connu pour ses livres poético-romantiques élégants. Les habitués de ce blog le savent bien, c’est un ami. Pour Appelle-moi Jen, il lui a écrit cinq chansons : "La vérité", "L'envers du Paradis", "Le risque", "C'est quand qu'on arrive" et une autre qui sera peut-être dans une nouvelle édition…

J’ai demandé à Jérôme, lors d’un de nos derniers déjeuners, qu’il nous dise ce qu'il pense de Jenifer, jeune femme aux antipodes de son univers musical personnel : "Je ne la connaissais pas du tout. Je l’ai rencontré sans a priori. Elle a été d’une gentillesse et d’une bienveillance rare. Nous étions dans un état de confiance totale et elle m’a donc donné envie de la servir au mieux. Je voulais lui faire quelque chose de terrible, mais dans le bon sens du terme. Il y avait une réelle émulation entre nous. Il était important pour moi de faire un texte dans lequel elle puisse s'abriter, et qu’elle ait la place de donner toute l'émotion requise pour que les gens puissent faire aussi leur vie dans la chanson. Pour résumer, je peux dire que je lui ai fait des textes ouverts, avec failles et respirations, des textes qui prennent beaucoup d'ampleur servis par son interprétation".

Je lui ai aussi demandé quelle est la chanson qu’il préfère parmi celles écrites pour Jenifer: "J'adore "L’envers du paradis". J’ai essayé de lui écrire un texte avec une sobriété poétique dans les mots. Même si elle donne l’image d’une jeune fille très combative, je décèle en elle une fragilité touchante. Je savais que ce texte pouvait infuser en elle et qu’elle allait en faire quelque chose de superbe". Et Jérôme Attal de conclure : "Ce que j’ai aimé aussi chez Jenifer, c’est qu’elle m’a laissé libre. Il y avait beaucoup de confiance entre nous. J’ai senti que je pouvais emmener dans ses chansons qui j’étais".

Commentaires

on a envie d'appeler Jen !
(c'est le but non ?)

Écrit par : wictoria | 14 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.