Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ludo Pin : interview et session acoustique d'un brillant et novateur artiste ! | Page d'accueil | Mes livres de l'été 2010 (4) : William Réjault pour "Tous ces jours sans toi" »

21 juillet 2010

Fredrika Stahl : interview d'une chanteuse entre jazz et pop !

 

l_92c216e6e5e94942be41f5fc97d33f1d.jpg

Je connaissais un peu Fredrika Stahl.

Pas bien.

Moyen-moyen en fait.

De nom.

Et encore…

(Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas encore (les malheureux !), voici son MySpace.)

34475_1409628833156_1005537713_31069267_6830024_n.jpgUn jour, j’ai reçu son disque.

Coup de cœur immédiat.

Une voix en sur une musique élégante, mélange de pop, de jazz et de soul, qui charme, qui happe sans jamais lâcher l’auditoire.

Après enquête, j’apprends que la chanteuse d'origine suédoise s'est fait connaître avec deux albums aux compositions jazz-pop léchées. 

J'ai écouté ses trois albums là !

Son nouvel opus est très féminin et très personnel, à la manière des auteurs-compositeurs que Frédrika Stahl admire comme Regina Spektor ou Emiliana Torrini.
Entourée de très bons réalisateurs et musiciens d'origines et de cultures diverses (et qui s'intéressent au groove, aux rythmiques, aux textures et au son), ce disque transforme donc Fredrika Stahl, de chrysalide jazz en papillon pop.

11452_1237329685785_1005537713_30691202_5947945_n.jpg

 

l_e7ecdab375934022abef9763f5fcc8a6.jpgUn peu plus tard, je tombe sur le TomCast enthousiaste de l’ami Thomas Clément.

Dans la foulée, l’attachée de presse (amie de moi depuis un baille maintenant), me demande si je veux la rencontrer pour mes journaux et pour MusiqueMag.

J’accepte.

Le rendez-vous est donné le 25 juin dernier au MK2 Quai de Seine.

J’embarque Sabine (ma stagiaire préférée de la rédaction) et nous filons au rendez-vous.

Il fait beau, tout le monde est de bonne humeur et moi, j'ai oublié mes questions sur le bureau de la rédac.

Pas grave.

J'improvise.

Et voilà le résultat :

Et trois clichés après l'interview (merci Sabine !)

25.06.10 Fredrika Stahl 3.JPG
25.06.10 Fredrika Stahl 1.JPG
25.06.10 Fredrika Stahl 2.JPG
Et une photo du concert sauvage qui a suivi, quelques minutes plus tard, Quai de Seine...
36944_409892937828_19959407828_4262000_473899_n.jpg
Puis, en début de soirée, rue Jean-Pierre Timbaud.
36939_409934387828_19959407828_4262731_5896606_n.jpg
Et 5 jours plus tard... à la Maroquinerie.
Deux extraits de ce mémorable concert !

Commentaires

Joli.
Les photos ne mentent pas - on voit bien qu'elle est fan de Mandor (et on la comprend)

(et je passe une annonce - j'ai tjs voulu écrire des textes de chansons^)

Écrit par : secondflore | 22 juillet 2010

Awesome ! Je ferais un billet un peu similaire car j'ai pu la rencontrer également. Il y aura des revelations sur les hobbies de Fredrika. Et puis on verra surtout qu'elle n'est pas une vraie suédoise... (mais quel teasing!)

Écrit par : osmany | 22 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.