Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bernard Giraudeau : interview pour Les dames de nage | Page d'accueil | Fredrika Stahl : interview d'une chanteuse entre jazz et pop ! »

19 juillet 2010

Ludo Pin : interview et session acoustique d'un brillant et novateur artiste !

JBM-7832-copie-BLOG.jpg
(Photo de Jean-Baptiste Millot (http://www.qobuz.com/blogs/jeanbaptistemillot/, dont l'oeil sur les artistes est d'une parfaite acuité)

Ludo Pin… je l’ai rencontré le 9 décembre 2008.

Pendant une interview, nous avions un peu bu avec le groupe La Casa dans un bar de la capitale.

Ludo Pin (son MySpace) était dans le même. Il nous a rejoints.

J’en avais parlé là… mais pas vraiment en détail.

Bref, j’aime bien le travail de ce jeune artiste depuis son premier album paru fin 2008. Album qui, soit dit en passant, a rencontré un excellent bouche à oreille de la presse et des radios. « Douze chansons qui laissaient le champ libre aux possibles et dessinaient déjà les contours d’un style, d’une pensée et d’une voix » précise le dossier de presse.

Vrai.

fond blogspot.jpg

ludopin.jpgLe 13 juillet dernier, c’est à la Galerie Issue que l’attaché de presse me demande de rejoindre Ludo Pin pour qu’il présente à MusiqueMag son EP 5 titres, annonciateur d’un deuxième album à venir pour cette fin d’année 2010. Je m’y rends avec Julien (qui va filmer). Ça me fait vraiment plaisir de rencontrer de nouveau Ludo Pin, car je trouve que c’est un artiste brillant, bouillonnant, original et dont le son et les textes ont du sens. Ce n’est pas tous les jours que l’on tombe sur un créateur de cet acabit.

Nous arrivons à l’heure dite et sommes accueillis par une charmante demoiselle, Marie Richeux. Après nous avoir installés pour patienter, nous parlons ensemble de cette galerie que je ne connaissais pas. Quand je débarque quelque part, j’aime connaître l’histoire du lieu et des personnes qui y résident où travaillent. Elle m’explique tout sur ce collectif qui n’en est pas vraiment un. Ensuite, je lui pose des questions sur elle, ce qu’elle fait dans la vie. Limite indiscret (mais pas vraiment). Elle m’annonce être auteur d’un blog et, à la rentrée, animatrice de la tranche 6 heures 7 heures sur France Culture. Elle devrait recevoir des personnalités du monde culturel pour des interviews.

Le temps passe.ludo-pin_225.jpg

Un quart d’heure de retard. Je demande à Marie Richeux, le nez collé à son ordinateur, d’aller voir si Ludo Pin peut nous recevoir. Elle revient un peu plus tard, nous expliquant qu’il est déjà avec un journaliste et qu’il n’avait pas vu le temps passer. Ainsi, quelques secondes plus tard, le voici qui arrive, un peu gêné et très souriant. Je ne peux m’empêcher de le trouver sympathique. 

Après l’interview, le chanteur a également interprété le futur premier single : Le temps nous dira. Dans le montage, nous avons intégré l'entretien et la chanson).

ludopin-hz.jpgPour ce deuxième projet, Ludo Pin s’est entouré de talents féminins. L’exigence musicale et la finesse de Bénédicte Schmitt plane sur tous les titres de ce mini disque. On croise aussi Ariane Moffatt, qui chante et coréalise avec eux le morceau Il est probable que, sur lequel elle partage l’incertitude d’une certaine jeunesse désenchantée. Ludo Pin est un artiste qui risque bien de devenir un futur grand, si, évidemment, on lui laisse le temps de s’installer.

A vous de juger !

Cadeau bonus ! Un autre extrait (en intégralité, cette fois-ci) de son deuxième album.

"Les goûts et les couleurs" en version guitare-voix.

Pour clore cette note, comme à l'accoutumée, voici quelques clichés de la session acoustique.

13.07.10 Ludo Pin 2.JPG
13.07.10 Ludo Pin 3.JPG
13.07.10 Ludo Pin 4.JPG
13.07.10 Ludo Pin 7.JPG
13.07.10 Ludo Pin 8.JPG
13.07.10 Ludo Pin 9.JPG
Mandor souhaite une longue route à Ludo Pin ! 
13.07.10 Ludo Pin 10.JPG

Les commentaires sont fermés.