Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« "Mille feuilles"... la deuxième : Tatiana de Rosnay | Page d'accueil | Les Plastiscines répondent aux questions des lecteurs de MusiqueMag »

19 avril 2010

Mon Printemps de Bourges 2010!

Scan10001.JPG

printemps-de-bourges-2010.jpgQuand à la rédac de MusiqueMag, on a décidé de se rendre au Printemps de Bourges, j'ai sauté de joie en l'air, me suis balancé aux nombreux lustres en diamant qui ornent notre open space en effectuant un saisissant cri de Tarzan, puis ai dansé complètement nu sur ma table  une rumba chaloupée qui a fait défaillir la gente féminine des bureaux adjacents...

Je tiens à les remercier pour leur discrétion, d'ailleurs, car personne n'a rien remarqué.

Bref, l'idée de passer deux jours à Bourges était loin de me déplaire.

J'ai choisi d'y aller le jeudi 15 et le vendredi 16 avril.

C'est-à-dire, en plein bouclage du magazine des espaces culturels Leclerc (dont j'écris les pages « Musique »).

Ma secrétaire de rédaction préférée a apprécié ma plaisanterie.

Caroline à beaucoup d'humour.

Et les nerfs bien accrochés.

« Promis, je te fais mes cinq derniers articles quand je serai à Bourges, juré, croix de bois, croix de fer...etc. Tu me connais, Caro, je ne reviens JAMAIS sur une promesse!»

Évidemment, sur place, je n'ai pas écrit une ligne pour le journal.

Parce que sur place, c'était du non-stop.

Bon, je commence par quoi ?

Mon départ en voiture, le jeudi, à 7h du matin et mes 3 heures pour sortir de Paris, pour finalement arriver à 13 heures (6 heures pour faire 250 bornes...) au superbe hôtel Logitel de Saint-Doulchard (pardonnez-moi de vous faire rêver, mais quand on mène, la vie que je mène, il est de son devoir d'en faire profiter tout le monde).

Bref, donc, je dépose mes bagages dans la chambre. Deux de mes collègues étant déjà sur place, le patron me demande, un brin suspicieux : « C'est vous qui payez ? ».

« Ca va bien, merci et vous ? » ai-je répondu.

Il n'a pas goûté mon sens de la répartie.

« Vous êtes combien au juste ? ».

Je lui explique que c'est le journaliste qui arrive le vendredi et qui reste jusqu'à dimanche qui réglera.

Il n'a pas dit « Mouais », mais je l'ai entendu dans ses yeux.

Je reprends ma voiture (ravi du sens de l'hospitalité de la région), pour me rendre à Bourges.

Vous expliquer que je me suis paumé et que je me suis garé dans le centre-ville à l'exact opposé du lieu des festivités ne serait pas tout à fait un mensonge. Mais, oubliez tout ça... ce n'est pas bon pour l'image du journaliste fringant et irréprochable que je suis.

D'abord, trouver mes deux acolytes déjà sur place. J'appelle Guilaume Fouqué (éminent journaliste, tendance rock, de la rédaction. « 'tain, je suis perdu là, vous êtes où ? C'est petit Bourges, mais c'est un grand bordel de crotte de bique ! ».

Parfois, je perds le flegme qui pourtant me caractérise fortement.

(Sans me vanter).

Tant bien que mal, je parviens à trouver l'espace pro. Guillaume vient me chercher (il n'a que ça à faire après tout... finir un montage urgent et caler 25.000 interviews n'est pas une tâche complexe et longue quand même !) afin de retirer mes accréditations. Ensuite, direction la salle de presse où se trouvent tous les journalistes accrédités pour le festival. Et notre caméraman/monteur, Vincent Bergeron (d'un calme proche du zen absolu, surtout lorsqu'il bosse sur un logiciel qui lui est étranger !).

P1020331.JPG
Guillaume Fouqué, Vincent Bergeron et Mandor en plein boulot dans la salle de presse.

Première journée (jeudi), avec un programme chargé.

Ma feuille de mission : interviews de Cœur de Pirate, de Revolver et de JP Nataf dans l'après-midi et captations des concerts de BB Brunes et du groupe Soma. A ce propos, c'est aux « 3 P'tits Cochons » qu'a eu lieu, sur les coups d'une heure du matin le concert de ce groupe de rock. J'ai les tympans explosés, l'estomac sponsorisé par Heineken et les jambes en compotes, mais tout va bien.

Dodo à trois heures, réveil à sept.

Quelques photos de la journée...

P1020313.JPG
Coeur de Pirate par Mandor (tentative désespérée de photo artistique!)
P1020317.JPG
Coeur de Pirate, toujours (tentative de photo alors qu'elle me parle!)
P1020335.JPG
Avec JP Nataf avant la conférence de presse... (au concours de la barbe fleurie, j'ai perdu!)
Et voici un acoustique pour le site de L'Express.


JP Nataf en Toy Session au Printemps de Bourges
envoyé par LEXPRESS. - Regardez d'autres vidéos de musique.
P1020312.JPG
Le groupe Revolver pendant la conférence de presse.
P1020319.JPG
Petite pause avant de réattaquer : Vincent et Guillaume (deux membres éminents de la dream team MusiqueMag!)
P1020321.JPG
Dans les rues de Bourges, la musique est partout!
P1020329.JPG
Petite halte d'une heure aux "3 P'tits Cochons"... pour la bonne cause! Capter un concert des Soma!
P1020326.JPG
Le concert des Soma à une heure du mat aux "3 P'tits Cochons"

Le compte rendu du jeudi filmé pour MusiqueMag :

Le vendredi, programme tout aussi conséquent que la veille.

J'ai interviewé Gaëtan Roussel (deuxième fois en un mois, autant dire que l'on est les meilleurs amis du monde...), John Butler Trio (avec une traductrice of course, parce que je parle anglais comme une vache espagnole qui aurait appris l'Égyptien hiéroglyphique en 3 jours avec la méthode Assimil !), Alex Toucourt, nouvel artiste qui sort son premier album en juin et que je n'ai cessé de croiser à Bourges en train de coller ses propres affiches, les Plastiscines,  à qui j'ai posé des questions proposées par les lecteurs de MusiqueMag. Elles ont bien joué le jeu. Merci à elles !

Et puis aussi, j'ai assisté à la conférence de presse des Françoises (où les caméras et appareils photo étaient strictement interdits sous peine de se faire lyncher en public... Imaginez ma frustration !). Tenez, j'en parle là!

P1020332.JPG

Les Françoises, ce sont six représentantes, à succès et à forte personnalité, de la jeune scène française, qui se sont réunies pour un show unique (qui s'est tenu le soir même: Camille, Jeanne Cherhal, La Grande Sophie, Emily Loizeau, Olivia Ruiz, Rosemary Standley (chanteuse du groupe Moriarty).

AFP.jpg
Photo du concert : AFP
Et un extrait du concert : Olivia Ruiz reprenant une chanson de Camille : "Ta douleur".
(Ceci est un document... donc image moyenne...)

Allez, quelques photos de la journée...

P1020336.JPG
Gaëtan Roussel lors de la conférence de presse.
P1020339.JPG
Gaëtan Roussel et la cohorte des journalistes...
Petite page de publicité pour un type bizarre que je n'ai cessé de croiser, mais toujours masqué.

P1020334f.jpg
Janski Beeeats, c'est lui! On ne voit jamais sa vraie tête (comme le faisait Mandor au début de son blog, soit dit en passant!)
Il est cette année "découverte électro du Printemps de Bourges 2010"
Voici un extrait de sa prestation à Bourges:


Janski Beeeats
envoyé par LePrintempsdeBourges. - Clip, interview et concert.
P1020341.JPG
John Butler Trio en conférence de presse.
P1020342.JPG
On a eu le droit à un titre acoustique des John Butler Trio.

Le compte rendu filmé du vendredi pour MusiqueMag :

Ce même vendredi, Guillaume Fouqué est rentré chez lui dans l'après-midi dans le secret espoir de prendre un avion pour la Thaïlande (Wouarf ! Mort de rire !) et Aurélien Kievitch est arrivé vers 16 heures pour nous succéder et ainsi clore le festival durant le week-end. Après avoir aussi salué Vincent, je suis reparti vers la capitale, des souvenirs plein la tête et le ventre repu.

(À ce propos, est-ce que quelqu'un sait si le docteur Dukan préconise le régime Kébab/bière pendant 3 jours ?)

P.S : J'interdis formellement à Guillaume ou Vincent de prétendre que je n'ai aucun sens de l'orientation et qu'en pleine nuit, je suis incapable de retrouver ma voiture pendant une heure, alors que nous passons à côté d'elle maintes fois.

PS 2 (qui n'est pas, dans le cas précis, une console de jeu) : J'interdis également à Guillaume ou Vincent d'affirmer que ma blague « j'éteins-la-lumière-de-la-salle-de-bain-de-la-chambre-d-hôtel-pendant-que-mes-collègues-prennent-leur-douche » n'est pas carrément irrésistible... surtout quand elle est redondante.

Commentaires

Ah JP Nataf, Béatrice Martin, les "Françoises"... que du bon ! Merci pour ce moment partagé !

Écrit par : Neil | 19 avril 2010

Eh bien François quel travail, bravo :-)
Je connais la soeur de Janski Beeeats, talentueuse auteur(e), quelle famille !

Écrit par : Marie-Laure | 21 avril 2010

Les commentaires sont fermés.