Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Tété... interview (écrite et orale)! | Page d'accueil | Christophe Maé en interview! »

10 mars 2010

Pollux : Moby fredonne encore sur sa chanson Everloving

l_8026e8b7ed69402790927a49d9a84497.jpg

Il y a quelques jours, Guillaume Chassang, le directeur des éditions Praelego m’appelle.

 

-Bonjour François, Pollux a sorti récemment un nouveau livre. « Moby fredonne encore sur sa chanson Everloving ». Ça vous intéresse de recevoir le livre ? Bon, en plus, vous y figurez…

-Comment ça j’y figure ?

-Pollux vous a donné un petit rôle dans son roman. Il vous nomme carrément.

-Ah bon ? Mais, il nomme Mandor ou François Alquier ?

-François Alquier.

-Bien et que fais-je précisément ?

-Oh, c’est très court ! Vous prenez un jeune stagiaire dans votre radio… je vous fais parvenir ce livre, vous verrez vous-même…

 

l_4edea6aea0ef43ef898663ffbeadec0f.jpgEffectivement, si Pollux avait été un parfait inconnu de moi, ce procédé aurait été idéal pour que je m’intéresse à cet auteur.

Mais, je le connais parce que je l’ai déjà reçu et Mandorisé pour son premier roman : « J’étais sur le chemin du retour, et j’étais libre ».

J’aime l’écriture de ce garçon.

Un John Fante à la Française. Dans ses livres, les gens banals sont sublimés.

Je lui ai donc demandé de revenir à 77FM pour enregistrer un podcast sur lui et son œuvre (ce que je n’avais pas fait la première fois)…

C’était deux semaines avant mon départ.

Le 26 février 2010.

Et toc, j'ai scanné le passage de "Moby fredonne encore sur sa chanson Everloving" dans lequel je fais une apparition fugace.

(Egotrip, quand tu nous tiens!)

Scan10003.JPG

Avant d’écouter le fruit de notre entretien, voici sa présentation (présente sur sa page Facebook, son Myspace)…

 

« Pollux est né..., et c'est déjà pas si mal... Après des études universitaires de Lettres Modernes, il chemine quelques années dans le domaine de l’Éducation, avant de goûter au monde des bibliothèques. Aujourd’hui écrivain, auteur de plusieurs romans et nouvelles, il s’adonne à toutes les formes d’écriture (poésie, pièces de théâtre, textes de chansons, scénarios...). Il est aussi connu pour son travail en tant que photographe, et représenté ce jour par la Toast Gallery, vitrine où une partie de ses œuvres sont exposées. Il voue aussi un véritable culte à la musique, et se régale en créant des chansons sur une vieille guitare folk qu’il affectionne. »

 

Voilà un résumé de ses trois livres :

14995_1385918090262_1301333400_31087507_6476604_n.jpg"Cherche petit coin de ciel bleu loin du périphérique"
Nouvelles. Février 2010. Editions Praelego.

 

Résumé : Les personnages de ces nouvelles ne sont pas des héros. Ils sont comme nous, et tentent seulement  d’être heureux. Ils ont renoncé depuis longtemps à changer le monde, mais jour après jour, font preuve de courage pour donner un sens à leur vie, et cherchent seulement à être rassurés et aimés. Ils espèrent, se désespèrent, pleurent  et rient. Ils construisent leur vie avec des grains de sable et de folie, forts et fragiles, grandioses et minuscules. On les croise tous les jours, sans forcément les remarquer. Ils sont autour de nous… dans le miroir qui nous reflète.

 

 

 

 

 

 

 

14995_1385918050261_1301333400_31087506_2785661_n.jpg"Moby fredonne encore sur sa chanson Everloving"
Roman. Novembre 2009. Editions Praelego.

Résumé : « Moby fredonne encore sur sa chanson Everloving » est une invitation à la vie, à celle qu’on doit poursuivre au-delà de la mort de sa femme et de son enfant dans un accident de voiture. Une série de plusieurs personnages qui se côtoient, se soutiennent, parfois s’emmêlent, tous reliés par un fil. Un roman sur un sujet grave, ponctué d’instants burlesques, décalés, qui trace un sillage jusqu’au dénouement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l_a615609e53784df983f8f6b5de4e1d2a.jpg"J'étais sur le chemin du retour, et j'étais libre"
Roman. Février 2009. Editions Praelego.

Résumé : M. Jaspe aspire seulement à un peu de tranquillité, et s'apprête à profiter de sa première journée d'une année sabbatique bien méritée. Tout irait pour le mieux si la crise de la quarantaine ne venait le chatouiller, sous les traits d'une jeune femme convoitée. A son trouble obsessionnel, viennent s'ajouter d'étranges livraisons quotidiennes de bouquets de fleurs, aux messages anonymes et exaltés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26.02.10 Pollux 5.JPGPremière partie :

-Son recueil de poésie, « Cherche petit coin de ciel bleu loin du périphérique ».

-Ses inspirations.

-Forme d’écriture variée : romans, poèmes, nouvelles, textes de chansons.
podcast
Deuxième partie :

-Le deuxième roman : « Moby fredonne encore sur sa chanson Everloving.

-Chercher l’âme sœur.

-L’humour pour s’en sortir.

-L’émotionnel plutôt que le cérébral.
podcast

Troisième partie :

-Le résumé du roman.

-Écrire des chansons.

-Ses goûts musicaux.
podcast

26.02.10 Pollux 6.JPG

Quatrième partie :

-Ses goûts littéraires.

-L’importance de la langue française.

-L’auteur, maître du monde.

-Pourquoi aime-t-il les gens banals.
podcast

Cinquième partie :

-Les gens banals sont malléables.

-François Alquier, mentionné dans le roman.

-Projets littéraires.
podcast

26.02.10 Pollux 1.JPG
Petite pause après l'interview... (les cigarettes sont en chocolat, évidemment...).
Pour finir, voici la version live du titre dont il est question dans le deuxième roman de Pollux.


Moby Everloving
envoyé par thunder72fr.

Commentaires

Rien de tel pour se stimuler qu'une bonne petite musique. C'est fou la dose d'énergie et de motivation que cela peut nous apporter. Une vraie petite bulle de voyage et de nostalgie :)

Écrit par : Maquillage | 09 avril 2010

la musique est une grande

Écrit par : Fifi | 28 février 2011

Les commentaires sont fermés.