Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2010-01 | Page d'accueil | 2010-03 »

25 février 2010

Coup de fil à Yves Jamait!

topjamait.jpg

yves-jamait-concert-L-1.jpgYves Jamait, chanteur, auteur, compositeur et réalisateur des illustrations de l'album, puise l'inspiration de ses textes au coeur de la vie quotidienne. Angoisse existentielle des veilles de lundi, joies et déchirements amoureux, coups de gueules sur la société défilent au gré des sentiments de l'auteur. Yves Jamait insiste sur ce point : il n'est pas un chanteur engagé. Il écrit au fil de ses impressions sur tout ce qui fait la vie : un jour l'amour, l'autre le travail, mais toujours, toujours, ce qu'il y a au creux du ventre.

Sur scène et sur ses albums, Jamait s'éraille la voix, s'extirpe les mots nés au fond des entrailles, fait grincer les dents et verser les larmes, mais ne se départit pas non plus de la gaieté des bals populaires, de cette douce lumière des souvenirs d'enfance en noir et blanc devenus jaunies. À la lumière du pourpre, Jamait ravive les émotions. De valses tristes en clin d'oeil de java, un autre rock'n roll y résonne.

Récemment, pour Culturissimo, j'ai chroniqué son récent "Yves Jamait en concert".

Vous le savez si vous êtes lecteurs fidèles de ce blog, de temps en temps, je passe un coup de fil à un artiste pour prendre rapidement de ses nouvelles. C'est ce que j'ai fait cette semaine avec Yves Jamait...

Première partie:

-Comment tout a commencé?

-Yves Jamait : chanteur de scène?

-Que pense-t-il de sa réputation?
podcast
Deuxième partie:

-La rock attitude à la Jamait!

-L'humour pendant les concerts.

-Prochain disque.

-La création.

-La condition de chanteur.
podcast

Pour finir, voici un extrait de Jamait en Concert: "Je passais par hasard".

Une chanson qui tombe à pic en ce jour où l'Assemblée Nationale doit adopter des mesures contre les violences conjugales. Parmi elles, la mise en place du port du bracelet électronique pour éloigner les hommes violents de leurs compagnes. Rappelons que chaque année, en France, près de 160 femmes meurent sous les coups de leur conjoint.



Yves Jamait en concert - Je passais par hasard
envoyé par wagramlabel

21 février 2010

Bilan du Salon du Livre de Provins!

Provins2010.jpg

« Le contact avec des gens rencontrés sur l’instant et dont il faut tenter de retirer des informations essentielles, quasiment à la chaîne. Rentrer dans des univers différents en faisant semblant de connaître l’œuvre des auteurs interrogés, en les mettant en avant, en tentant de comprendre leur fonctionnement, c’est un loisir auquel je m’adonne avec un plaisir fou. Même si, je le sais parfaitement superficiel. Je n’abhorre rien de plus que d’interroger un écrivain sans avoir lu son livre. Et pourtant, hier, je n’ai cessé d’être en mode apparence. Parce qu’un animateur, dans ce cas de figure professionnel, ne peut faire autrement. Et ce n’est pas si désagréable. »

C’est ce que j’ai écrit le 22 novembre dernier pour évoquer le Salon du Livre d’Ozoir-la-Ferrière que j’ai animé toute une après-midi (voir ma note là et notez au passage que j’adore m’autociter, cas rare de mégalomanie galopante !).

La semaine dernière, c’était celui de Provins que l’association « Encres Vive »s m’a proposé d’animer. Je ne retire donc aucun mot de ce que j'écrivais il y a 3 mois.

Cette fois-ci, deux jours complets d’animation. Non-stop.

Il y avait du beau monde et beaucoup d’activités annexes… comme en témoignage « Le Pays Briard » du vendredi 12 février.

Scan10006.JPG

 

Je ne suis pas peu fier d’avoir participé à cette manifestation littéraire.

Il est question dans l’article ci-dessus du Salon de Soisy-Bouy. L’année dernière déjà, le président d’Encres Vives, David Sottiez, m’avait contacté pour en être l’animateur. Je ne sais pas pourquoi, j’avais un peu compris de travers et j’avais décliné l’offre. Par l’entremise d’ami(e)s commun(e)s, Élisabeth Robert et Luc Doyelle, David a récidivé.

Et bon sang, que je ne le regrette pas !

Difficile de comptabiliser les mini interviews réalisés... une centaine, peut-être.

Ces deux jours furent admirablement organisés. Tous les auteurs, éditeurs, illustrateurs… rencontrés étaient impressionnés par l’accueil, la fréquentation du salon (plus de 3000 personnes) et l’organisation sans failles de l’évènement.

Je remercie donc officiellement l’association « Encres Vives » et les Sottiez père et fils qui étaient mes principaux interlocuteurs durant ces deux jours.

Et je vous propose, (comme Mandor à coutume de le faire), un petit port-folio commenté du week-end dernier à Provins.

Le samedi 13 février:

19262_303538498431_540498431_3429225_831920_n.jpg
Commençons par la présidente... Simone Veil en pleine séance de dédicaces. Plus de 200 signatures et une amabilité constante avec tout le monde. Grande dame!
sv.jpg
Du monde pour Simone Veil...
P1020041.JPG 
Christian Jacob et Simone Veil... après la séance de dédicaces.
19262_303538468431_540498431_3429220_1033981_n.jpg
Simone Veil et Christian Jacob (Ministre délégué à la Famille (2002-2004); ministre délégué aux PME, au Commerce, à l'Artisanat, aux Professions libérales et à la Consommation (2004); ministre des PME, du Commerce, de l'Artisanat, des Professions libérales et de la Consommation (novembre 2004-juin 2005) et maire de Provins.
19262_303538718431_540498431_3429251_6942559_n.jpg
Interview filmée de Christian Jacob.
19262_303538483431_540498431_3429223_2018654_n.jpg
Interview de Dominique Dyens.
19262_303538598431_540498431_3429238_7003871_n.jpg
Dominique Dyens et Harold Cobert.
19262_303538493431_540498431_3429224_2994417_n.jpg
Avec Harold Cobert et Elisabeth Robert (dont j'ai préfacé le livre "Voyages de toi").
23439_307388393673_538708673_3412705_4202539_n.jpg
Emportés par la foule...
19262_303538713431_540498431_3429250_3194775_n.jpg
19262_303538503431_540498431_3429226_6209129_n.jpg
Alexandra Geyser et mon ami, Jérôme Attal lisant le livre de l'autre...
19262_303538648431_540498431_3429244_5059306_n.jpg
Les livres des auteurs figurant sur la photo précédente...
19262_303538663431_540498431_3429246_3709644_n.jpg
Ce qui est écrit malicieusement sur la table est rigoureusement exact. A tel point que Jérôme Attal n'échappera pas à sa cinquième mandorisation.
Le pauvre.
P1020039.JPG
L'éditeur Stéphane Million (en haut à gauche) avec quelques uns de ses auteurs : Arnaud Le Guilcher (en haut à droite), Alexandra Geyser et Jérôme Attal.
23439_307367738673_538708673_3412621_3622091_n.jpg
Interview de Jocelyne Sauvard.

salon du livre de provins,bilan,association "encres vives",françois alquier

Interview d'Edith.

19669_108903715788140_100000055360488_244049_5139993_n.jpg
Vraiment du monde...
22575_1273917421218_1628411894_669323_7512755_n.jpg
Avec mon amie Elisabeth Robert.
19262_303538508431_540498431_3429227_6261488_n.jpg
Avec le président de l'association "Encres Vives", David Sottiez.
19262_303538518431_540498431_3429228_6443397_n.jpg
Avec l'écrivain/photographe Luc Doyelle et l'écrivain/éditrice Elisabeth Robert, lors du coktail dinatoire organisé pour les écrivains et éditeurs (et accessoirement, l'animateur!).
19262_303538473431_540498431_3429221_1870091_n.jpg
L'écrivain Marie-Laure Bigand et son éditrice Laura Mare, ainsi qu'Elisabeth Robert. Mandor cache son verre... pas bien!
Le dimanche 14 février:
P1020058.JPG
Philippe Grimbert, que je ne cesse de croiser depuis deux ans.
19262_305320593431_540498431_3436069_735731_n.jpg
Non, cet homme n'est pas Harold Cobert... mais mon ami auteur Stéphane Nolhart (à qui je trouve un talent fou et dont j'ai préfacé son dernier livre en date "Je ne vous voyais pas comme ça".
23439_307446348673_538708673_3412932_5252513_n.jpg
Avec Denis Seznec, petit-fils de Guillaume Seznec, dont l'affaire m'a toujours intéressé. Il faut dire que j'ai passé 6 ans de ma vie en Guyane Française...
Salon_du_livre_de_Provins_2010_006[1].jpg
Douglas Brosset, le plus jeune écrivain de France (1ere partie).
23439_307388343673_538708673_3412703_2746499_n.jpg
Charles-Antoine Cros, plus jeune auteur de France (2eme partie).
Ses deux auteurs sont revendiqués comme tel.
19669_108904232454755_100000055360488_244055_1117222_n.jpg
18664_316816913673_538708673_3445727_3246019_n.jpg
Le poète Italo Desantigny, déclamant ses propres vers...
23439_307446378673_538708673_3412933_1939282_n.jpg
Interview du dessinateur et patron de Charlie Hebdo, Charb.
Voici un film dégoté sur Daily Motion... l'auteur Carmen Desor a filmé l'interview en douce...
23439_307388378673_538708673_3412704_1086742_n.jpg
Philippe Sternis, dessinateur, scénariste...
18664_316816918673_538708673_3445728_7863451_nf.jpg
Mandor vous présente son nouveau livre... en compagnie d'Italo Desantigny et Jean-Claude Diez.
(En vrai, c'est le livre et la place de Sarrouss...)
(Excellente blague! Merci Mandor!)
Voici un reportage de TV77 sur le salon...
Et merci à tous mes amis "Facebook" à qui j'ai piqué sans vergogne dans leurs albums une grande partie des photos ici présentes .
(En particulier dans celui d'Elisabeth Robert-Mozzanini).
(Et sans aucune autorisation...)
(En plus.)
(J'ai honte!)

Cette note est susceptible d'évoluer en fonction des photos que l'auteur de ce blog recevra ou puisera encore chez les autres sans demander.

Il n'est pas interdit de penser qu'elle (cette note) évolue de manière stupéfiante, avec l'ajout de lien sur les noms de famille sus mentionnés ou la possibilité de la voir en 3D.

Il faut vivre avec son temps.

Pour les lunettes... prenez vos Ray Ban, on ne sait jamais, ça peut marcher (mais, je n'en suis pas tout à fait certain!)

Mandor vous remercie cependant de votre passage ici.

Amen!

19 février 2010

Fred Ricou et "les histoires sans fin"!

LHSF[1].JPG

Fred Ricou, je ne le connais pas depuis longtemps. Ma rencontre avec lui est même plutôt récente.

Le 5 février dernier, dans les locaux de 77FM.

P1010987.JPG
"Geek attitude, quand tu nous tiens!"

Je crois bien que c’est mon amie, l'éditrice Elisabeth Robert qui m’en avait parlé pour la première fois, ensuite, j’ai lu son nom dans l’ours des magazines pour lesquels je bosse.

Nous sommes effectivement collègues es-écriture et je l'ai appris tout récemment.

Fred Ricou (accompagné de Daniel Henocq) a fondé un site consacré à la littérature jeunesse :

Image 1[1].JPGLes Histoires Sans Fin

"Il s’adresse aux lecteurs qui aiment cette littérature et aux parents qui se sentent perdus au milieu de cette culture foisonnante.

Premier site journalistique sur le sujet animé par une équipe de passionnés, le site Les Histoires Sans Fin propose des critiques positives de livres, d’albums, de bandes dessinées et bientôt de documentaires !

Le site Les Histoires Sans Fin propose aussi du contenu écrit et vidéo pour faire connaissance avec les différents acteurs de l’édition jeunesse : auteurs, illustrateurs, éditeurs, dessinateurs, mais aussi toutes les personnes proches de ce secteur : réalisateurs de films, responsables de salons littérature jeunesse, et les grands évènements (salons, films, expositions…)."

(Dixit le site lui-même qui est rudement bien informé sur ce qu’il propose, ce qui m’impressionne fortement !)

P1010984.JPG

4438_91320758366_567868366_2058324_4061335_n.jpgVoici donc sa mandorisation en podcast  (4 parties de 4 minutes) :

Première partie :

-Présentation de Fred Ricou.

-Pourquoi s’intéresser à la littérature jeunesse ?
podcast
Deuxième partie :

-Pourquoi un site spécialisé dans la littérature jeunesse ?

-Présentation du site.

-Critiques toujours positives.

-Pas de pédagogie, juste du plaisir.

-Fonctionnement du site.
podcast

untitledff.JPG
De gauche à droite : Daniel Henoq, Bryan Perro (Écrivain de la série de livres et bandes dessinées Amos Daragon, romans Wariwulf, BD La Grande Illusion, etc.) et Fred Ricou.

Troisième partie :

-Des vidéos sur le site.

-Présentation de l’associé de Fred Ricou, Daniel Henoq.

-Fréquentation du site.

-Reportage sur le site.
podcast

Quatrième partie :

-Les histoires sans fin des les salons du livre.

-Les appels du pied de la profession.

-Evolution du site.

-Mot de la fin.
podcast

P1010989.JPG
M'sieur Ricou (rédacteur en chef des "Histoires sans fin") et m'sieur Mandor (rédacteur en chef de pas grand chose), le 5 février à Crégy-les-Meaux.

18 février 2010

Coup de fil à F.M...

F-M-sur-Musicblog-fr.jpg
f-m-a-dream-or-two-2480482_1350.jpg"La musique de F.M. aurait pu n'etre que le débalage pompeux d'un savoir-faire et d'une culture qu'on imagine développée. Engagé au contraire dans une recherche d'efficacité qui le rattache au monde de la pop, ce chanteur atypique met à profit d'indéniables talents de compositeur et d'arrangeur pour développer un genre accessible quoique sophistiqué, entre la musique de chambre et la chanson rock. Suspendu aux cabrioles d'une voix à l'envergure parfois impressionnante, l'auditeur prend le risque de s'envoler...haut."
(MySpace de l'artiste
J'aime cet artiste hors du commun. Il parvient à concilier deux approches longtemps considérés comme antagonistes, celle de la pop et la musique de chambre.
Abolissant toute notion de hierarchie entre les esthétiques, F.M recherche plutôt l'excellence dans chacun des genres abordés.
Je l'ai appelé hier pour réaliser une interview téléphonique "sur le pouce".
J'espère qu'en l'écoutant, vous aurez envie de le découvrir plus intensément.
podcast
Voici son clip :


F.M. clip "Certain People"
envoyé par Pop_Music.

11 février 2010

Que devient Jean-Claude Borelly?

photo_de_presse_jean_claude_borelly.JPG
  Jean-Claude Borelly, c’est :

18 albums enregistrés.

Plus de 15 millions d’albums vendus dans 23 pays.

22 disques d’or.

Et plus de 2.000 concerts dans le monde.

Son plus grand succès est Dolannes Mélodie.

En 1975...

 


Jean-Claude Borelly - Dolannes Melodie
envoyé par peter95000.

414973.jpgJe l'ai retrouvé... enfin, je lui ai passé un coup de fil pour prendre de ses nouvelles.

Première partie :

-Présentation du musicien.

-Tournée des églises et des cathédrales.

-La relation avec son public.

-Ne plus être en haut de l'affiche...
podcast

Deuxième partie:

-Son duo avec Stéphane Guillon.

-Son nouveau disque : "Du choeur à la lumière".

-Facebook.
podcast

Merci à Jean-Claude Borelly d'avoir eu suffisamment d'autodérision pour jouer le jeu de Mandor. Un jeu qui n'en reste pas moins respectueux.

Allez, on se quitte avec un page de pub!

10 février 2010

Je rigole... groupe en devenir!

jerigole_affiche_430.jpg


Je rigole.

C’est le nom d’un groupe.

Un trio, en fait.

Il y a Andoni Iturrioz au chant et à la guitare.

Christelle Florence à la clarinette et au chant.

Et Xuan Lindenmeyer à la contrebasse.

J’ai reçu à la radio les deux premiers. (Grâce à Sissi... merci à elle!).

Le troisième était excusé.

Leur MySpace ici.

l_87d6a91b53ff4f9b9b15ed6ba1b81834.jpg

Le mot de Claude Lemesle (auteur pour Joe Dassin, Serge Reggiani, Gilbert Bécaud… Il est actuellement président du Conseil d’Administration de la Sacem) :

l_998fe811fc3543baa0531c5b2194c5c3.jpg" Andoni Iturrioz a dans son bagage de baladin la tendresse et la passion des grands. Si ses racines plongent sans réticence dans la tradition qui nous nourrit tous, il déploie toute l’arborescence de son talent dans l’impertinence et la modernité.

Il le fait avec force, avec foi, sans oublier la pincée d’humour sans laquelle il manque aux œuvres une des couleurs essentielles de la vie.

Il le fait aussi avec la complicité sensible et talentueuse de Christelle Florence. Cher Andoni, ça va rigoler pour " Je rigole. ", je le souhaite, je le sens !... "

(Claude Lemesle, le 18 octobre 2009)

Ca en jette, hein?

l_41aa3a381fb64d6f999105ba88d9f626.jpg

Andoni et Christelle sont donc venus le 29 janvier dernier.

Il faisait pluie.

Il faisait glagla.

Mais, il faisait beau dans nos cœurs.

(N’importe quoi!)

Bref, voici donc le podcast en 3 parties de 4 minutes de ces deux artistes fort sympathiques.

29.01.10 Je rigole 2.JPG

Première partie :

-Présentation du groupe.

-Leur rencontre

-Tous les mardis aux Déchargeurs.

-Je rigole, sur scène, ça donne quoi ?
podcast

29.01.10 Je rigole 5.JPG

n552821431_1906345_9738.jpgDeuxième partie :

-Un groupe original.

-Un aspect théâtral.

-Participation de Christelle à "N’oubliez pas les paroles" de Nagui.

-L’identité musicale du groupe.
podcast

29.01.10 Je rigole 1.JPG

Troisième partie :

-Qui fait quoi dans le groupe ?

-Une structure indépendante.

-Leur répertoire et les sujets évoqués.

-Les chanteurs français "réalistes" d’aujourd’hui.
podcast

Et cadeau Bonux :

Un live guitare, clarinette basse, voix de la chanson "C’est tout".
podcast
Voici quelques vidéos...


Dans l'air - Je rigole.
envoyé par -Crim-.


France 3 - Je rigole. 05fév.2010
envoyé par -Crim-.


Crève la France - Je rigole. (clip)
envoyé par -Crim-.


Tout à coup - Je rigole.
envoyé par -Crim-


A l'ancienne - Je rigole.
envoyé par -Crim-.


Je rigole.

Émission "Quand j'entends le mot culture..." (numéro de mai 2009), réalisée par Éric Richard et Thierry Lasson pour IMAGES PLUS.

envoyé par -Crim-.

l_4bc84297bfca41148a7915dd4e787062.jpg

06 février 2010

Emmanuelle Seigner... pas si "dingue" que ça!

En ce moment, je sais que de nouveaux lecteurs viennent ici régulièrement (des anciens de Guyane, des nouveaux « amis » Facebook, des gens liés au prochain salon du livre de Provins que j’anime le week-end prochain…). Je leur rappelle que je suis (notamment) responsable des pages « musique » du journal des espaces culturels Leclerc. Voici la une du dernier numéro (qui vient de sortir) ainsi que l’interview d’Emmanuelle Seigner (dont le deuxième album sort ce lundi), version publiée dans le magazine et version podcast.

Scan10001.JPG
Scan10002.JPG
Scan10005.JPG
Scan10003.JPG
Scan10004.JPG
emmanuelle_seigner_9_-c-_yaniv_edry.jpg
(Photo : Yaniv Edry)
La version écoutable à présent...
Première partie:
-L'univers de cet album.
-Keren Annn et Doriand inspirés par Emmanuelle Seigner.
-Textes proches d'elle.
-La façon de travailler entre les auteurs et la chanteuse.
-Un album en français.
podcast
emmanuelle_seigner_1_-c-_Dusan_Reljin.jpg
(photo : Dusan Reljin)
Deuxième partie:
-Les prochains concerts.
-Duos avec Iggy Pop et Roman Polanski.
-Presse dithyrambique...
-La chanson "Petite pédale".
podcast
emmanuelle_seigner_3_-c-_Dusan_Reljin.jpg
(photo : Dusan Reljin)
Troisième partie:
-Pourquoi "Dingue"?
-Qu'écoute-t-elle?
-Que lit-elle?
podcast
Pour finir, voici le teaser de l'album...
Emmanuelle Seigner 13.01.10df.jpg
Emmanuelle Seigner et Mandor le 13 janvier 2010 dans une suite du Plazza Athéné.

02 février 2010

Antoine Dole... laisse brûler.

20279_239811524098_555619098_3002307_5219371_n.jpg
(crédit : Fabrice Manga)

Antoine Dole est un écrivain français âgé de 28 ans.

9782849240328.jpgEt je le suis depuis son premier livre « Les Autopsies intimes ».

C’est un garçon à l’écriture violente, aiguisée, choquante parfois, dont les inspirations sont aux antipodes des miennes (ceci dit, je ne suis pas sûr d’apprécier la lecture d’un roman qui raconterait l’histoire d’un père de famille, journaliste, à qui il n’arrive pas grand-chose…).

J’aime les livres d’Antoine Dole. Son style, ses histoires.

Présentation de l’auteur  (largement inspiré de sa fiche Wikipédia, dont je peux assurer la véracité, puisque je connais un peu le jeune homme).

C’est à travers la littérature des années 90 (Virginie Despentes et Guillaume Dustan, entre autres) qu’Antoine Dole va faire l’apprentissage d’une littérature décomplexée à la syntaxe particulière.

Après des études de psychologie, pendant lesquelles il se fera surtout connaître par le biais de son blog (SeeMeAngry), ce dernier se tourne vers l’écriture avec un premier recueil de textes (Les Autopsies intimes, Editions du Cygne, 2007), véritable boîte noire d’une société à la dérive. Première mandorisation.

60d3dded1f09c25b509542d80bb1b2da.jpgAntoine Dole participe ensuite à différentes revues papiers et est vite repéré par Tibo Bérard. Il publie en 2008 un premier roman (Éditions Sarbacane, collection Exprim), Je reviens de mourir. Deuxième mandorisation.

Des journalistes voient dans ce texte la naissance du digne héritier de Virginie Despentes, le comparant même aux œuvres à l'énergie brute de Larry Clark. Le roman figurera dans la sélection 2008 du prix de l'ARALD.

Mais ce premier roman vaudra aussi à son auteur d’être taxé de misogynie par certains médias, ce dernier étant même accusé d’offrir à ses lecteurs une vision glamour du suicide. La polémique s’étendra à des librairies et bibliothèques qui boycotteront l’ouvrage peu de temps après sa parution, évoquant son caractère "pornographique".

Voir le site du Nouvel Obs.

On en est là.

En mars 2010, un deuxième roman, intitulé Laisse brûler, va paraître aux Éditions Sarbacane, dans la même collection, Exprim. L'auteur continue d'y explorer son obsession pour une société faite d'incommunicabilité et de misère sexuelle. Pour en assurer la promotion, Fabrice Manga (2-35 productions) réalise avec Antoine Dole une nouvelle bande-annonce.

La Voici :


Laisse brûler Antoine Dole, 2-35
envoyé par imyourheroone.

J’ai demandé à Antoine de venir à la radio pour enregistrer un podcast.

Ce qui fut fait le jeudi 28 janvier dernier...

28.01.10 Antoine Dole 6.JPG

Première partie :

-Présentation de l’auteur.

-Ses précédents ouvrages.

-Ses romans dans une collection jeunesse, alors que…
podcast

28.01.10 Antoine Dole 1.JPG

Deuxième partie :

-Présenter son livre dans les écoles.

-La revue « En attendant l’or ».
podcast

28.01.10 Antoine Dole 2.JPG

Troisième partie :

-Il écrit depuis toujours.

-Blogueurs précurseurs.

-La promo…
podcast

28.01.10 Antoine Dole 3.JPG

couv laisse bruler.jpgQuatrième partie :

-« Laisse brûler » : difficile pitch et présentation des trois personnages principaux.

-Un héros « liquide ».
podcast

Cinquième partie :

-Suite de la présentation des personnages.

-Un prochain livre aux éditions Au Diable Vauvert (avec la rappeuse Sté Strausz, ils sont partis à la rencontre de 50 femmes qui ont construit et construisent le hip hop des années à aujourd’hui. L’ouvrage présente, sous la forme de fictions, l’histoire de ces femmes emblématiques de toute une génération. Le recueil paraîtra en mars 2010 au Diable Vauvert et sera illustré par des photos d’Emmanuelle Tricoire.)

-En avril 2010, c'est du côté de l'illustration qu'on retrouve Antoine Dole, pour la publication de sa première bande-dessinée, intitulée Bad Romance (City Editions) où il met sa propre vie en scène. Un extrait :

pepito.jpg

-Un essai sur « les nouvelles virilités » aux éditions de la Musardine.
podcast

01 février 2010

Premier prix Lycéen du cinéma: "Welcome" de Philippe Lioret.

455033654.jpg

welcome-de-philippe-lioret-un-out-of-1500933_jpg.jpgComme il y a le Prix Goncourt des Lycéens, il y a (pour la première fois cette année) le Prix lycéen du cinéma. Ce sont donc 10 films français qui ont été sélectionnés il y a quelques mois, avec le Centre national cinématographique et la revue Studio : Versailles, Stella, Aide-toi, le ciel t'aidera, L'apprenti, Les plages d'Agnès, Louise-Michel, Espion(s), Welcome, Lascars, Adieu Gary.

Ce vendredi (29 janvier), ce sont neuf lycées de l’académie de Créteil qui ont participé à la finale pour laquelle étaient retenus : Les lascars, Stella, Louise-Michel, Versailles et Welcome.

C’est " Welcome " de Philippe Lioret qui a remporté les suffrages du jury par cinq voix contre quatre pour " Versailles " de Pierre Schoeller.

Reportage audio, ici.

29.01.10 Philippe Lioret 4.JPG

Belle coïncidence, puisque s’ouvrait le même jour le festival de cinéma de Meaux (Festi-Ciné Meaux) avec pour invité d’honneur Philippe Lioret.

L’occasion faisant le larron, Mandor a interrogé le réalisateur sur ce prix remporté…
podcast

_B110337[1].JPG

Voici la bande annonce de "Welcome".