Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Joann Sfaar fait vraiment n'importe quoi! | Page d'accueil | Premier prix Lycéen du cinéma: "Welcome" de Philippe Lioret. »

31 janvier 2010

Interview Chantal Jouanno

29.01.10 Copé Jouanneau 2gg.jpg
(Photo : Mandor)

Ce vendredi (29 janvier) soir, j’ai assisté à une séance publique du Conseil du Développement Durable.

À Meaux.

En présence de Chantal Jouanno.

(Pour d'éventuels nouveaux lecteurs de passage, je rappelle qu’une de mes activités est journaliste localier).

Bon, comme vous pouvez le constater sur cette photo, le sujet me passionne. La concentration d’un journaliste en pleine écoute d’un discours d’une secrétaire d’État chargée de l’Écologie est d’ailleurs assez impressionnante.

Je trouve.

_B110120[1]f.jpg
(Photo : Toutenphoto)

Le sujet du développement durable, j’ai honte de l’avouer, ne m’a jamais passionné.

(Quelques amis blogueurs spécialisés dans ce domaine vont certainement me châtier et m’honnir à vie. Ça va Cédric Errero ?).

"Il faut pourtant s’y intéresser, parce que, le développement durable, c’est quand même : la responsabilité sociale, la responsabilité économique et la responsabilité environnementale."

Et toc !

J’aime faire la morale, principalement quand je suis parfaitement illégitime pour m’adonner à cette activité.

"Il faut vivre, il faut penser développement durable, nom de nom!"

 

IMG_7231[2]vvhh.jpgBon, plus sérieusement, je vais vous faire une confidence.

C’est malheureux, mais parfois, ce qui me fait m’intéresser à certains sujets, c’est l’obligation de potasser des dossiers en fonction des personnes que je vais interviewer.

Je me fais ma culture comme ça.

 Merci donc à Chantal Jouanno (dont voici un portrait) de m’avoir permis de comprendre mieux ce sujet.

Surtout que j’ai posé des tonnes et des tonnes de questions.

Deux.

C’est dire si je maîtrise parfaitement le sujet.

Dorénavant. (Le fruit de mon travail, !)

_B110246[2].JPG
(Photo : Toutenphoto)

Commentaires

Je dois t'avouer que depuis que j'ai appris que madame Jouanno avait été 12 (oui 12 fois !) championne de France de Karaté... Je la trouve carrément : BANDANTE !!!!



(désolé... )

Écrit par : LA MACHINE A ECRIRE | 01 février 2010

Elle n'est effectivement pas en déficit de charme, ce qui rend peut-être le sujet moins aride... Mais quel collectionneur que ce journaliste d'investigation approfondie !
;-)

Écrit par : Olivier | 01 février 2010

Loin de moi l'idée de te châtier. Le DD est une grosse arnaque à ce jour, globalement : on tente de tenir la promesse d'un "faire autrement" en utilisant les mêmes méthodes qu'au 20ème siècle ! Ah ah. La classe.

Quelques uns résistent, mais - scoop - certains vont discrètement quoique radicalement se mettre à distance pour continuer d'essayer de tenir cette promesse de façon cohérente, sans être plus parasités. :)

Marrant d'ailleurs que tu linkes mon blog absolument mort à ce moment précis. Hi hi.

Sinon moi ça va. Un jour, je rebloguerai.

J'adore la photo où tu es passionné !

Et sinon, comment se fasse que sur les deux dernières, un coup elle fait ta taille, un coup elle fait sa taille ?

(je note que tu n'as pas pu t'empêcher de mettre une photo avec Copé ...)

Écrit par : Cedric | 01 février 2010

Mandor - le journaliste de la Renaissance ! Je comprends bien ton sentiment envers le DD. On est censé développer dans une manière responsable donc le fait que cette idée a dû devenir un MOUVEMENT est un peu agaçant. Mais bon. C'est l'urbaniste qui parle et non pas l'oenophile ;-).

Écrit par : marsha | 04 février 2010

Les commentaires sont fermés.