Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2009-10 | Page d'accueil | 2009-12 »

22 novembre 2009

Bilan du Salon du Livre d'Ozoir-la-Ferrière 2009.

P1010491.JPG

Je n’avais pas encore animé un Salon du Livre en intégralité, du matin au soir.

Des forums, des débats, des interviews en tout genre, ça, ma sacoche de travail en est bourrée… mais généralement, ces activités sont concentrées en un moment. Hier, je suis rentré chez moi vidé, fourbu, mais heureux. Parce que j’aime ça. Le contact avec des gens rencontrés sur l’instant et dont il faut tenter de retirer des informations essentielles, quasiment à la chaîne. Rentrer dans des univers différents en faisant semblant de connaître l’œuvre des auteurs interrogés, en les mettant en avant, en tentant de comprendre leur fonctionnement, c’est un loisir auquel je m’adonne avec un plaisir fou. Même si, je le sais parfaitement superficiel. Je n’abhorre rien de plus que d’interroger un écrivain sans avoir lu son livre. Et pourtant, hier, je n’ai cessé d’être en mode apparence. Parce qu’un animateur, dans ce cas de figure professionnel, ne peut faire autrement. Et ce n’est pas si désagréable.

Le salon était plein à craquer l'après-midi...

Salon du livre116[1].JPG
(Crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière)

Hier, à Ozoir-la-Ferrière, c’était une journée jubilatoire. Parce que j’aime passer un moment avec Madeleine Chapsal, délirer avec Véronique Genest, déjeuner avec quelques jeunes pousses de la littérature d’aujourd’hui et leur éditeur Stéphane Million, bavarder en off avec Yves Simon, rencontrer pour la première fois un écrivain blogueur (Jérôme Cayla) que je lis depuis longtemps, rassurer/consoler les auteurs esseulés, observer sans cesse le comportement des uns et des autres, me mettre à la disposition des organisateurs… liste non exhaustive.

Salon d'Ozoir 077 - 21.11.09.jpg

Avec Madeleine Chapsal en haut et en bas Gérard-Hubert Richou (photos Philippe Schroeder)

Salon d'Ozoir 101 - 21.11.09.jpg

Je me sens bien dans la diversité des rapports humains. Je me sens bien, mais à la fin de la journée, je n’ai plus aucune énergie.

Vidé, fourbu, mais heureux, disais-je.

Le public présent était curieux, attentif et acheteur...

Salon du livre054[1].JPG
(crédit: mairie d'Ozoir-la-Ferrière)

Encore une fois, merci à Luc-Michel Fouassier pour son indéfectible confiance et merci aussi à la mairie d’Ozoir-la-Ferrière pour son accueil chaleureux.

Quand on est au cœur de l’action, difficile de s’occuper de son blog. Je me voyais mal sortir mon appareil entre deux interviews pour alimenter ces chroniques…

Pour les photos, je compte sur les nombreux photographes présents (certains sont des lecteurs de ce blog…). J’en ai déjà reçu quelques-unes ce matin. Je les publie et les commente.

Salon d'Ozoir- 045 - 21.11.09.jpg

Avec le maire d'Ozoir-la-Ferrière, Jean-François Oneto (crédit : Philippe Schroeder).

Ici Georges Flipo, gagnant du prix Ozoir'Elles, pour son recueil de nouvelles "Qui comme Ulysse" (éditions Anne Carrière). Un écrivain, drôle, chaleureux, aussi profond que parfois second degré. Le monsieur a un blog.

P1010496.JPG
Ici, en pleine interview...
P1010492.JPG
Et là, lors du discours de la remise du Prix Ozoir'Elles (au côté de Jean-François Oneto, maire d'Ozoir-la-Ferrière)
Salon du livre080[1].JPG
(crédit: mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
Parfois, dans une foultitude de rencontres, on tombe sur des gens avec qui le feeling passe immédiatement. L'auteur de polar, P.J Lambert ("Le Vengeur des catacombes" chez Fayard, Prix du Quai des Orfèvres 2008 et "Morofisc" chez Plon) et l'écrivain pour enfants/ados Claire Didier ("Le livre des trous", Prix Presse des Jeunes-Enfants 2006 et Prix Sorcières-Documentaires 2008 et "Le livre des têtes" chez Nathan Jeunesse) en font partie. Ils m'ont tous les deux extraits de mon rôle d'animateur du salon. J'apprécie quand les gens grattent un peu et cherchent à savoir qui se cache derrière certaines façades.
P1010499.JPG
P1010501.JPG
Le plus jeune auteur français, Charles-Antoine Cros (10 ans). Il a signé "La Fleur de Lys à Noirmoutier" et "Le retour de la Fleur de Lys".r
P1010503.JPG
P1010502.JPG
Charles-Antoine Cros à sa table avec sa maman Anna Cros, elle même auteur de livres pour enfants.
Salon du livre124[1].JPG
(crédit: mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
Après un débat en compagnie des auteurs des éditions Stéphane Million. De gauche à droite : Jérôme Attal (dont beaucoup savent l'admiration et l'amitié que je lui porte), Roxane Duru et Alexandra Geyser... l'occasion pour que chacun puisse évoquer leurs ouvrages respectifs.
Et je suis resté bluffé par leur éditeur, Stéphane Million. Un type généreux, pour des raisons que je tais ici... mais alors là, chapeau!
P1010497.JPG
Les deux photos suivantes de cette fine équipe sont signées Philippe Schroeder...

Salon d'Ozoir- 086 - 21.11.09.jpg

Salon d'Ozoir- 087 - 21.11.09(2).jpg

Au premier étage, il y avait les maisons d'éditions "indépendantes", qui, elles aussi, ont rencontré un franc succès (mais qui se sentaient un peu éloignées du coeur vibrant de la manifestation).
Salon du livre039[1].JPG
(crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
Lors de la remise du concours de nouvelles, de gauche à droite, Luc-Michel Fouassier (conseiller municipal délégué à l'événementiel littéraire), Yves Simon (président du Jury) et Jean-François Oneto (maire de la ville).
Salon du livre013[1].JPG
(crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
Salon du livre023[1].JPG
(crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
C'est beau un public qui écoute des discours...
Salon du livre106[1].JPG
(crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
Madeleine Chapsal, présidente du salon, version 2009.
Salon du livre099[1].JPG
(crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
Et hop! La médaille de la ville pour Madeleine...
Salon du livre103[1].JPG
(crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
Véronique Genest qui improvise, mais qui improvise avec intelligence et drôlerie.
Salon du livre088[1].JPG
(crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière)
Salon du livre067[1].JPG
(crédit : mairie d'Ozoir-la-Ferrière) 

20 novembre 2009

Stuck In The Sound en tournée!

StuckintheSounD135MEDIUM_by Vincent Lignier[1].JPG
stuckinthesoundshoegazingkids.jpgStuck In The Sound est un quatuor parisien de rock-indé formé en 2002, révélé en 2004, par les Inrockuptibles et sa compilation CQFD, et quelques mois plus tôt par le réseau Pince Oreilles à travers sa compilation La Pépinière.
Leur MySpace.
Ils ont sorti leur deuxième album en janvier dernier et sont sur la route pour une longue tournée française...
Toutes les dates sont indiquées ici.
L'occasion pour Mandor d'appeler l'un des membres de ce groupe.
Le batteur fou, François Ernie.
Interview Express:
podcast
Le tout nouveau clip : Shoot shoot.

"Ouais", c'était le premier clip tire de ce second album...

STUCK IN THE SOUND – OUAIS (CLIP OFFICIEL)
envoyé par Discograph.

17 novembre 2009

L'emPIAFée répond à Mandor!

affiche.jpg

L'emPIAFée est un " One Woman Show Musical " unique en son genre : avec du stand up, un scénario bien ficelé bourré de surprises et de rebondissements, une grande complicité avec le public, beaucoup d'humour et des tubes d'Edith Piaf revisités à toutes les sauces. Christelle Chollet va vous faire pleurer de rire. Cette comédienne hilarante est aussi une chanteuse exceptionnelle.

3191_christelle_chollet-373bc.jpg

Pitch de la comédie (de Rémy Caccia):

Un pianiste ensmokingué, très classe, attaque les premières notes de L'hymne à l'amour. Son envolée est interrompue par l'arrivée volcanique de Mopi, une blonde en mini-short, bas résilles, bottée et casquée style livreur de pizzas.
Elle affirme être envoyée par sa boîte, " SOS chanteuse ". D'habitude spécialiste de Lorie et de Dave, elle vient remplacer au pied levé Edith Piaf et se laisse vite aller à des confidences sur sa vie de trentenaire célibataire.
Avec sa gouaille et son franc- parler, l'humoriste chanteuse refait le monde en mariant stand up et tubes de Piaf qu'elle revisite à toutes les sauces : Claude François, Blues, Slow, Broadway, Reggae... et même Rap ! Un scénario bourré de surprises et de rebondissements !

200907040707_zoom.jpg

Comme j’ai beaucoup aimé ce spectacle, que ma vie professionnelle a traversé celle de l’auteur de cette comédie, Rémy Caccia (nous étions sur RTL2 en même temps, lui animateur, moi journaliste) et que Christelle Chollet est une femme talentueuse, charmante et sympathique, je lui ai passé un coup de fil pour parler de sa tournée qui a lieu en ce moment.

Première partie: L'historique du spectacle - "l'emPIAFée", c'est qui exactement-un spectacle au service du rire. 
podcast
Deuxième partie: Le pianiste du spectacle - spectacle en perpétuelle évolution - Grippe A, vaccin ou pas?
podcast
La bande annonce de l'emPIAFée:

14 novembre 2009

Retour un mois après sur la Foire de Meaux 2009.

f6F8tEOC.jpgBon, je n'avais aucune photo de notre participation à la Foire de Meaux 2009.

J'ai tout reçu cette semaine.

En voici quelques unes...

Parce que ce blog est un blog personnel dans lequel je dévoile tous les aspects de ma vie professionnelle. Il n'est pas uniquement un blog musical et littéraire... là, précisément, ça me permet de vous présenter le petit monde dans lequel j'évolue depuis un peu plus d'un an.

J'adore animer des émissions en direct et en public.

C'est même une des activités que je préfère dans mon métier.

Signer des autographes, poser avec des fans, faire le malin avec des groupies... tout ça, tout ça...

(Euh... chers esprits chagrins, ça s'appelle du second degré.)

D'abord, voici un hommage de mes amis journalistes de La Marne.

Scan10002.JPG
Le pire c'est que c'est vrai. Nous sommes restés sobres.
Hips!
Allez un peu de fromage: ici avec Daniel Troublé, Grand Chambellan de la Confrérie du Brie de Meaux.
Sans rire, je souhaite intégrer cette confrérie.
Je suis très ambitieux.
Foire de Meaux 17.10.09 Troublé 1.JPG
Foire de Meaux 17.10.09 28 Troublé.JPG
Conversation avec le Chef de l'Elysée. Depuis 4 ans, c'est Bernard Vaussion qui règne sur l'estomac présidentiel, mijotant déjeuners de travail, repas officiels et privés. Pour l'assister, une équipe de 24 professionnels.
Foire de Meaux 18.10.09 47 Vaussion.JPG
Foire de Meaux 18.10.09 42 Vaussion.JPG
Foire de Meaux 18.10.09 44 Vaussion.JPG
Foire de Meaux 18.10.09 45 Vaussion.JPG
Oui, je vous l'affirme haut et fort : la photo suivante est une photo artistique.
P1040673.JPG
Ici, Raphaël Tual, mon stagiaire à moi que j'ai et que je ne cesse de martyriser (évidemment!).
(Pourtant, il a du talent, le salaud... c'est pour ça qu'il m'énerve...)
P1040682.JPG
Ici, avec Richard Jabeneau, mon boss à moi que j'ai. Enfin, un de mes boss (j'en ai deux trois...), mais avec celui-ci, je passe les trois quarts de mon existence professionnelle, ça crée des liens.
P1040664.JPG
Allez, on fait une pause musicale avec mon chanteur préféré des années 80 à moi que j'ai!
David Koven.
Qui ne donne aucune interview (jamais, jamais) à personne parce qu'il n'aime pas parler de lui.
Sauf à Mandor (mais, c'est parce que c'est un ami de Richard...)
P1040716.JPG
P1040705f.jpg
Foire de Meaux 17.10.09 38 Koven.JPG
David Koven, c'est lui... avant dans l'un de ses 10 tubes: Marvin.
Pour finir, voici quelques membres de la mairie de Meaux. Interlocuteurs fréquents...
Sylvie Chapon,
Maire-adjoint délégué au Commerce, à l’Artisanat, aux Foires et marchés.
Donc, l'organisatrice de la Foire.
P1040685.JPG
Avec le docteur Christian Allard,
Maire-adjoint délégué aux Sports, à la Santé, à la Prévention et à l’Action humanitaire.
Foire de Meaux 15.10.09 23 Dr Allard.JPG
Foire de Meaux 15.10.09 22 Dr Allard.JPG
Avec Jean-François Copé,
Maire de Meaux,
Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Meaux
(et je me suis laissé dire qu'il avait quelques activités politiques...)
En attendant le top départ de l'interview.
P1040653.JPG
Foire de Meaux 15.10.09 2 (bis) copé.JPG
Top départ!
Foire de Meaux 15.10.09 2 (quarte) copé.jpg
Foire de Meaux 15.10.09 7 copé.JPG
Foire de Meaux 15.10.09 10 copé.JPG
P1040654.JPG
Quelques vidéos de ces interviews, ici...

10 novembre 2009

Pascal Obispo : Welcome to the Magic World of Captain Samouraï Flower!

 

Scan10003.JPG
Voici mon article sur le nouvel album de Pascal Obispo paru dans le Culturissimo du mois dernier.
Suit le podcast de mon entretien avec lui... et la version filmée et montée.
(Comment décliner une interview en 3 médias : presse écrite, radio et webtv...)
Scan10004.JPG
Scan10005.JPG
Scan10006.JPG
Et voici l'interview intégrale (dont je me suis inspiré pour écrire cet article).
Pascal Obispo m'a reçu le 21 septembre dernier dans son studio d'enregistrement perso (le Studio O) à Suresnes.
csfplateforme.jpg
Première partie : le point de départ du projet "Captain Samouraï Flower". Pourquoi un super héros pour évoquer l'écologie? Pascal Obispo est-il un super héros pour son fils, Sean?
podcast
Deuxième partie : le travail du graphiste/illustrateur Mark Maggiori. Que va-t-il se passer sur scène? L'année 1967, l'année idéale de la musique. Petites piques sur ses collègues chanteurs français...
podcast
02072016-photo-pascal-obispo-alias-le-captain-samourai-flower.jpg
Troisième partie : A-t-il tissé une toile d'araignée depuis le début de sa carrière? Pourquoi a-t-il joué tous les instruments seul pour cet album?
podcast
Quatrième partie : Comment Pascal Obispo a-t-il travaillé ce disque? La musique... est-ce un jeu? Star Wars, film visionnaire.
podcast
Cinquième partie : Comment se prépare-t-on à la guerre pour que l'écologie prime? Pascal Obispo, artiste rock? Son combat contre le SIDA.
podcast
l_80c0fc7b0d244c7a9de84fc9ae78c70f.jpg
Sixième partie : Un artiste sert à améliorer la vie des autres. Pascal Obispo démago?
podcast
Septième partie :
Est-il touché par ce que l'on dit de lui? Pascal Obispo n'a jamais voulu être chanteur. Produire les autres améliore son homme... La scène, essentielle dans sa vie.
podcast
Huitième (et dernière partie) : Ses super héros préférés? Sait-il quand un album est terminé? Être ou (surtout) ne pas être un "people"...
podcast
Sachez pour finir que cette interview a été filmée (en 2 parties, très montées et embellies) pour Musiquemag.com.
La voici :

07 novembre 2009

Ju'L...

l_94b396962c74462e9843473b7d95c339.jpg

Ju’L, je lui trouve un talent fou.

J’ai déjà écrit une note sur elle.

Une mandorisation à l'hôtel Lutetia.

A l’époque, elle n’avait pas encore de disque officiel.

Juste un LP pas hyper bien produit.

Mais qui démontrait que la demoiselle avait une jolie plume, une jolie voix et une certaine allure.

Son premier album va sortir dans quelques mois, mais il est disponible sur iTunes et amazon.com en téléchargement.

l_d40d663381e34f39b5b6cbf792b08e37.jpg

Voici sa présentation sur son MySpace:

Animée depuis l'enfance par le goût de la création musicale et du spectacle, Ju'L (Juliette Tourret de son vrai nom), après 12 années d'études du piano classique se tourne spontanément vers la composition et l'écriture de chansons.

Chemin faisant, après avoir écumé, seule au piano, les bars et cabarets parisiens, elle enregistre une maquette piano voix qui lui ouvre les portes des 27èmes "rencontres d'Astaffort" en mai 2008.
A cette occasion elle fait une rencontre déterminante avec Philippe Balma qui non seulement l'accompagne depuis à la Basse, mais avec lequel elle co-écrit certains de ses titres. C'est lui également qui lui présente Yvan Descamps (batteur) avec lequel ils commencent à répéter...jusqu'au jour où ...

Grâce, notamment, au soutien de Frédéric Kocourek (auteur-parolier, intervenant pour Voix du Sud) qui l'a repérée lors des rencontres d'Astaffort et qui voit en elle une artiste à part, Voix du Sud lui offre l'opportunité en mars 2009 de peaufiner son répertoire, entourée de ses deux musiciens.

Ensemble ils créent un univers unique où l'espièglerie à fleur de peau de la jeune femme explose au bout de ses doigts, illuminée par se voix singulière dans un bouquet de notes et de mots intenses, vifs et inspirés!

Ju'L vous parle d'Amour encore et toujours...de la vie, de ses petites et grandes coupures, avec humour, grâce, sans concession, mélancolie parfois mais sans jamais sombrer dans la noirceur car s'il est une chose que l'on retient chez Ju'L c'est son sourire, son énergie communicative et ses envolées pianistiques dont elle seule a le secret !
Ju'L est une musique qui vous donne la banane en même temps que le frisson !

 

 

Ju'L est venu me voir à 77FM.

Juliette Touret (Ju'l) 14.10.09 2.JPG

Je vous propose l'intégralité de notre conversation:

Première partie : Parcours et influences.
podcast

Juliette Touret (Ju'l) 14.10.09 1.JPG


Deuxième partie : suite du parcours.

 
podcast

Juliette Touret (Ju'l) 14.10.09 6.JPG

Troisième partie : Les Rencontres d’Astaffort.


podcast

l_30540d741c704ec593ad0dfc796a6109.jpg
Aux Rencontres d'Astaffort : Ju'L est en rouge.
l_5a5838710ef6e30331e9cf80a2c274a8.jpg
Aux Rencontres d'Astaffort : Ju'L est à droite, au dernier rang. Francis Cabrel, en bas, à droite.


 

Quatrième partie : Solitaire dans la création, mais entourée pour la motivation. Les chansons de Ju'L.
podcast

Juliette Touret (Ju'l) 14.10.09 5.JPG


 

Cinquième partie : Le statut d'artiste. La scène. La sortie de l'album "Haut les coeurs".
podcast

l_9c85a58182c24f0eb3527058c86fe165.jpg

22:16 Publié dans 77FM | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ju'l, interview, podcast

Jacno est mort.

 

jacno.jpgJacno est mort.

Merdouille !

52 ans.

Le crabe…

Encore.

 

Guitariste au sein des Stinky Toys, dès la fin des années 70, Jacno est l'un des premiers punks français. Avec la chanteuse du groupe, Elli Meideros, sa compagne d'alors, il forme en 80, le duo Elli et Jacno, et enregistre le titre Rectangle. Devenu producteur, il décide d'entamer une carrière de chanteur en 88. La même année, il enregistre un premier album T'es loin, t'es près. Suivent les disques Une idée derrière la tête, Faux témoin, La Part des Anges et French Paradoxe. Son dernier disque en date est Tant de temps.

Pour ce dernier disque, je l’avais rencontré dans un bar du 9e arrondissement de Paris. J’étais impressionné. Une espèce de mythe pour moi, le Jacno.

Voilà le court article qui en a découlé, puis son parcours musical en quelques clips. Choix non exhaustif.

 

Scan10003.JPG


Jacno - Le Sport
envoyé par Yoda63.

1980 - nesquick (musique signée Jacno)
envoyé par fifitou. -

Stinky Toys 'Plastic Faces' 1977 (avec, en sus, Jean-Loup Lafont en train de galérer pour interviewer Elli.)
envoyé par giomog.

Lio - Amoureux Solitaire (paroles : Elli Medeiros, musique : Jacno)
envoyé par wonderful-life1989.

Bande Originale du film d'Eric Rohmer "Les nuits de la pleine lune", sorti en Août 1984. Musique de Jacno.
725741188_l.jpg
On termine avec une curiosité: Les derniers mots.
Une féroce virée funèbre où l'on sniffe de la cendre de défunte. Pas très catholique... Film de Yannick Saillet (1995) avec José Garcia et Jacno.
Dialogues du film: Jacno.

06 novembre 2009

2 minutes avec... Michèle Bernier!

7_200.jpg
Parlons théâtre avec une femme que j'aime beaucoup...
Michèle Bernier.
Elle est en tournée dans "Et pas une ride" (Texte de Michèle BERNIER et Marie-Pascale OSTERRIETH, mise en scène de Marie-Pascale OSTERRIETH).
La fille du professeur Choron nous revient en grande forme, bien décidée à mettre une claque au temps qui passe et à tous ceux qui nous le rappellent !
Pour évoquer ce spectacle, je lui ai passé un coup de fil:

podcast
La pièce:
"Quand les parents sont morts, que les enfants son partis, qu’on s’est fait plaqué par son mari, qu’on a viré quelque amants et qu’on se retrouve seule devant ses 50 bougies… on respire un grand coup et on se dit : je ne sais peut-être pas ce que je veux, mais je sais ce que je ne veux plus !
-  Je ne veux plus être à découvert pour des crèmes antirides qui ne servent à rien
-  Je ne veux pas d’une baignoire avec une porte
-  Je ne veux pas fumer sur le balcon
-  et je ne veux plus obéir !
-  Je veux chanter ma ménopause,
-  Je veux me taper un petit jeune de mon âge
-  Je veux faire la cordillère des Andes sur une chaise à porteur
-  Et surtout je veux qu’on me foute la paix.
 
PS : pour son incinération, ni fleur, ni couronne, seulement du Grand Marnier"
 
 
Tournée d’Octobre 2010 à Février 2011

04 novembre 2009

Bob Garcia contre Moulinsart!

 

Bob-Garcia-Aventures-Saint-Tin.jpg

J'ai reçu avant-hier ce mail de Bob Garcia:

Bonjour,
Pour avoir commis l'irréparable (j'ai publié 5 études tintinophiles - dont deux seulement contiennent des images de Tintin - tirées à qq centaines d'ex par une asso loi 1901), les "ayant-doit" de Hergé m'ont traîné en justice pendant 4 ans et me réclament au terme d'un procès grotesque et injuste fondé sur une somme de mensonges et d'hypocrisies la somme de 48.000 euros.
Comme je ne suis pas en mesure de payer une telle somme (les livres en question ne m'ont pas rapporté un centime), Rodwell m'envoie par huissier un ordre de saisie-vente de mes biens...
j'ai décidé de combattre la bêtise et la cupidité par l'humour.
Je vous invite à me rejoindre sur mon blog : "Bob Garcia et le spectre du tocard" !
http://lespectredutocard.blogspot.com/
Amitié définitivement tintinophile,
Bob
Voir aussi ma page FaceBook et la presse en ligne :
http://www.afnews.info/public/afnews/2009/10/moulinsart-b...
http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/287233/tin...
http://www.rue89.com/2009/10/29/il-ecrit-cinq-livres-sur-...
http://www.facebook.com/home.php#/profile.php?id=11681487...
http://passouline.blog.lemonde.fr/2009/10/27/moulinsart-l...
http://lecomptoirdelabd.blog.lemonde.fr/2009/10/27/moulin...

image002.jpgNi une, ni deux, lundi soir, je file chez Bob Garcia à Chelles.

Je déboule chez l’auteur, à 19h. Bizarre la sensation d’arriver au château de Moulinsart (version minimale, certes, mais quand même).

L’homme est accueillant. Il sait que je viens en ami. Je lui propose de me dire ce qu’il a sur le cœur. Je n'ai entendu aucun podcast explicatif sur cette histoire qui secoue le monde des tintinophiles.

On s’installe dans son bureau et je branche le magnéto (Serge !).

Première partie : la genèse de l'affaire.
podcast

Les albums incriminés:

Ouvrages MacGuffin en proc-s[1].JPG
Deuxième partie : Que reproche-t-on à Bob Garcia? Les complexités de l'affaire et du jugement. David contre Goliath.
podcast
P1010368.JPG
Lundi, chez lui... un peu dépité.

Troisième partie : Dans quel état est-il face à ce rouleau compresseur? Son blog.  Qu'espère-t-il précisement en alertant les médias?
podcast
P1010369.JPG
Avant l'interview, il envoie encore un mail à son avocat (véridique!).

Quatrième partie : Va-t-il encore écrire sur Tintin? Comment va-t-il réagir?
podcast
P1010372.JPG
Après l'interview... la contrebasse a souhaité poser avec nous (ce que je trouve parfaitement ridicule, soit dit en passant. Non seulement, je ne suis pas venu pour rigoler, de plus, vous le savez bien, je ne suis pas très photos photos...).
Voici à présent, un des meilleurs articles sur le sujet.
Celui de Charlie Hebdo.
Charlie hebdo ce jour[1].JPG
Deux documents pour vous faire votre propre opinion:
Le premier communiqué de presse de Moulinsart s.a
La réponse de Bob Garcia à ce communiqué:
Pour finir, je sais que mon statut de journaliste implique un devoir de réserve.
Je ne dis donc pas que je trouve le comportement de Nick Rodwell dégueulasse.
Un peu de coeur et d'humanité, monsieur l'"ayant droit"?
"De quoi, du coeur et de l'humanité? Saperlipopette! on parle bizness Môssieur!"
Pour finir, quelques liens pour découvrir Nick Rodwell:
« Nick Rodwell veut tout contrôler », La Dernière Heure, Frédéric Seront, 9 janvier 2008
Tintin: l'affaire du blog suspendu Nouvelobs.com, par Sylvie Prioul, 11 août 2009
Le « beau-père » de Tintin dérape contre des journalistes, Rue89.com, Augustin Scalbert, 11 août 2009