Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2 minutes avec... Michèle Bernier! | Page d'accueil | Ju'L... »

07 novembre 2009

Jacno est mort.

 

jacno.jpgJacno est mort.

Merdouille !

52 ans.

Le crabe…

Encore.

 

Guitariste au sein des Stinky Toys, dès la fin des années 70, Jacno est l'un des premiers punks français. Avec la chanteuse du groupe, Elli Meideros, sa compagne d'alors, il forme en 80, le duo Elli et Jacno, et enregistre le titre Rectangle. Devenu producteur, il décide d'entamer une carrière de chanteur en 88. La même année, il enregistre un premier album T'es loin, t'es près. Suivent les disques Une idée derrière la tête, Faux témoin, La Part des Anges et French Paradoxe. Son dernier disque en date est Tant de temps.

Pour ce dernier disque, je l’avais rencontré dans un bar du 9e arrondissement de Paris. J’étais impressionné. Une espèce de mythe pour moi, le Jacno.

Voilà le court article qui en a découlé, puis son parcours musical en quelques clips. Choix non exhaustif.

 

Scan10003.JPG


Jacno - Le Sport
envoyé par Yoda63.

1980 - nesquick (musique signée Jacno)
envoyé par fifitou. -

Stinky Toys 'Plastic Faces' 1977 (avec, en sus, Jean-Loup Lafont en train de galérer pour interviewer Elli.)
envoyé par giomog.

Lio - Amoureux Solitaire (paroles : Elli Medeiros, musique : Jacno)
envoyé par wonderful-life1989.

Bande Originale du film d'Eric Rohmer "Les nuits de la pleine lune", sorti en Août 1984. Musique de Jacno.
725741188_l.jpg
On termine avec une curiosité: Les derniers mots.
Une féroce virée funèbre où l'on sniffe de la cendre de défunte. Pas très catholique... Film de Yannick Saillet (1995) avec José Garcia et Jacno.
Dialogues du film: Jacno.

Commentaires

T'as oublié de dire que c'est Edith Fambuena, aussi, dans le court ... !
Il est trop bon, d'ailleurs ce court, je ne l'avais jamais vu, mais je me suis payée un tranche de rigolade .. merci ! J'hésite encore à la poster telle quelle sur FB ... parce que j'ai une paire d'amis cathos cathos qui risquent de trouver ça moyennement drôle ... ;-))))

Écrit par : Manue | 07 novembre 2009

Assurément, Jacno avait de la classe, de l'élégance... Et surtout, il y avait vraiment un "son Jacno"
Tristesse.

Écrit par : Luc-Michel | 09 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.