Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ladylike Dragons... leur premier album sort aujourd'hui! | Page d'accueil | L'interview de Michaël Furnon! »

14 octobre 2009

Cécilia Bartoli, divine diva!

0002894781523_600.jpg

Il y a quelques jours,  j'ai interviewé une chanteuse d'opéra. Une des plus grandes au monde.

La diva Cécilia Bartoli. A l'occasion de la sortie de son nouvel album évènement: Sacrificium.

Présente-t-on encore Cecilia Bartoli ? La star du chant n’a plus besoin de se montrer. Ses concerts affichent plus que complet, ses disques s’arrachent. Elle triomphe partout. Elle pourrait s’enfermer dans la tour d’ivoire qu’on bâtit autour d’elle. Se rendre inaccessible. Si elle reste discrète, secrète, elle ne rechigne jamais à donner de sa personne pour offrir sa passion : la musique.

Pour Virgin, j'avais rendez-vous avec elle dans un palace parisien. Malheureusement, j'ai chopé un virus quelques jours avant. J'ai donc dû déclarer forfait pour un tête-à-tête. L'attachée de presse m'avait pourtant prévenu: "Cécilia n'aime pas les interviews par téléphone!". J'ai rétorqué que « moi non plus ! », mais que  j'étais encore contagieux.

Donc, quand deux personnes qui n’aiment pas causer à travers un combiné causent dans un combiné, ça donne un bon moment quand même. Cécilia Bartoli semble symboliser la gentillesse personnifiée.

Avant d’écouter, voici le résultat de notre entretien pour le journal :

Scan10027.JPG
Scan10028.JPG
2%253A13%2520CeciliaBartoli_02.jpg
Scan10029.JPG
Le version intégrale de l'interview (téléphonique, donc).
Première partie: Intro-hommage aux castrats? - des jeunes garçons sacrifiés...

podcast
Deuxième partie: L'école de Nicola Porpora - le mystère de la musique des castrats - Farinelli: Michaël Jackson de l'époque...

podcast
Troisième partie (et dernière): L'émotion et l'expressivité des castrats - la pochette du disque - les prochains concerts...

podcast
Avant de se quitter, une page de pub:
sacrificium_specs_content_19.jpg

Les commentaires sont fermés.