Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Lola Lafon : interview pour La petite communiste qui ne souriait jamais | Page d'accueil | Romain Monnery : interview pour Le saut du requin »

04 mars 2014

Nougaro... 10 ans déjà!

nougaro,maurane,le coq et la pendule,nougaro ou l'espérance en l'homme,chronique,culturissimo

nougaro,maurane,le coq et la pendule,nougaro ou l'espérance en l'homme,chronique,culturissimo
Il y a 10 ans, le 4 mars 2004, disparaissait Claude Nougaro.
Je reviens donc aujourd'hui sur mon unique rencontre avec lui.

C'était à Cayenne, en Guyane française, le 25 octobre 1991.

Je me souviens qu’il ne voulait pas donner d’interview.

Aucune, à personne.

Le hasard a fait que l’organisateur du concert, Thierry, était un pote doublé de mon voisin du dessous.

Une semaine avant l'arrivée de ce monument de la chanson française, j’ai donc pratiqué du harcèlement. Du vrai.

J’ai fait le forcing chez lui quotidiennement…

 Las de mes assauts répétés, Thierry a fini par me dire :

-Si j’accepte pour toi, les autres journalistes vont me le reprocher… Je ne peux pas me permettre de me froisser avec le peu de médias importants qu’il y a à Cayenne. 

-Et bien, tu n’as qu’à choisir deux autres confrères et on l’interroge à trois.

Scan10006.JPG

Ainsi fut fait.

Je me suis retrouvé pour RFO dans une petite salle de l’aéroport de Cayenne Rochambeau avec mes confrères de CFM100 et Radio Caraïbes International.

Je n’aime pas du tout exercer mon métier dans ces conditions, mais ça s’est plutôt bien passé.

Très bien même.

Scan10004.JPG
Scan10005.JPG

nougaro,maurane,le coq et la pendule,nougaro ou l'espérance en l'homme,chronique,culturissimoMes deux confrères et néanmoins amis, n’ont fait que tendre les micros. Pas une question. Ils étaient certainement un peu intimidés (ou alors, j'ai monopolisé tout le temps de parole, je ne sais plus bien.)

Je n'ai aucun souvenir de l'échange avec lui... mais je me rappelle d'un Claude Nougaro aimable, bien qu'un peu fatigué par le voyage.

Après l'interview, un petit verre avec l’artiste.

De l’eau, je crois… (je ne parlerai qu'en présence de ma vodka!)

Scan10007.JPG

Donc, merci Thierry d’avoir capitulé...

Concert intégral de "Hombre et Lumière", un film de Maxime Ruiz.

Commentaires

Merci pour ce témoignage . l'échange devait être bon et convivial si j'en juge par les photos. J'ai eu la chance de voir Claude Nougaro sur scène à l'époque de son disque "Embarquement Immédiat" (en 2000 je crois) un grand moment de swing, de jazz, de samba , de chanson avec un Humain avec un grand H .

Écrit par : Jerry OX | 16 février 2015

Les commentaires sont fermés.