Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Olivia Baum... ce soir au Réservoir! | Page d'accueil | Rencontres aux Muzik'Elles 2008 (1) »

02 octobre 2008

Nelly Olson Vs Mandor: match amical (très)!

Scan10008.JPG

C’est amusant, j’ai rencontré un paquet d’artistes de tout poil et de tous les horizons sans que cela m’émeuve particulièrement.

J’aime les artistes et je passe ma vie à les rencontrer, c’est un fait établi.

Mais là, je dois dire… j’étais un peu ému.

La Nelly Oleson de mon enfance.

Celle qu’on a aimé détester en regardant La petite maison dans la prairie

Cette tête à claque de petite garce qui faisait rien qu’à embêter Laura Ingalls.

Un rendez-vous avec elle.

Hier soir.

Dingue le truc !

Tout ça parce qu’elle passe à Charny (Seine et Marne) le 17 octobre prochain.

Oui, parce que maintenant, Nelly Olson a grandi.

Et Nelly Olson, c’est pas son vrai nom.

Non.

En vrai, c’est Alison Arngrim qu’elle s’appelle.

Elle est toujours comédienne.

En ce moment, elle joue Confessions d’une garce dans la prairie dans quelques petits villages français. Comme elle me l’a expliqué, c’est un choix volontaire de sa part d’aller dans des endroits où personne ne vient jouer. Elle souhaite « une tournée familiale dans l’esprit de la série dans laquelle elle a joué et de son petit village de Walnut Grove. »

confessionsprairie.jpg

Donc, me voici à Montreuil city.

C’est là que loge provisoirement l’ex-petite peste.

Chez une sympathique personne répondant au prénom de Gérald (et dont je n’ai pas bien compris qui il était dans l’histoire, à part un ex-fan et mon sauveur es-traductions quand je ne comprenais pas la dame.).

Accueil chaleureux, malgré mes trois quarts d’heures d’avance.

Ils venaient de rentrer de je ne sais où.

La table du salon était encore pleine de miettes.

Bon, au début, il y a eu un micmac.

Gérald pensait que je causais bien l’Angleterre.

Je cause bien mieux la France.

Donc l’interview a été réalisée dans un franglais des plus surprenants.

Mais Alison Arngrim s’est débrouillée comme elle a pu.

Bien.

Dans ce modeste appartement, je vous assure, cela me fait tout drôle de discuter avec elle.

Elle représente tellement une part d’enfance. Elle me raconte que lorsqu’elle tournait, les gens dans la rue (et principalement les jeunes) lui crachaient dessus et l’insultaient. Elle a souffert de ne pas avoir été aimée. Aujourd’hui, les choses ont changé. C’est l’effet inverse. Les gens l’adorent.

nelly-oleson.jpg

Alison Arngrim ponctue l’interview d’interjections, de rires, de grands yeux ouverts. Elle me raconte ce qu’il y a dans son spectacle, sorte de stand up, intégralement en langue française, of course. C’est l’adaptation par elle-même et Patrick Loubatière (biographe officiel de La petite maison dans la prairie), d’un spectacle américain à succès.

sleeping.jpg
Avec Michaël Landon...

Dans ce spectacle, elle raconte comment on peut grandir avec une étiquette de garce, quelques anecdotes du tournage de la série, sa vision de la France, ses rencontres avec les célébrités françaises, les différences culturelles avec les États-Unis…le tout interrompu par des extraits sur écran géant des scènes les plus drôles de la série.

Bref, on se marre et on se souvient.

Une soirée drôlo-nostalgique.

Je tente de creuser un peu la vie qu’elle mène aujourd’hui, sa carrière de comédienne.

 

Elle me raconte le tournage du film de Mocky, Le deal (sorti en mars 2007).

18749364.jpg
Avec Jean-François Stévenin dans Le deal.

Rien sur ce qui est d’ordre privé.

Tant mieux.

Je ne suis pas du genre.

Puis nous évoquons le fait qu’elle soit élue « garce la plus populaire de la télé » par une chaîne suisse (TV8). Edie Brit des Desperate Housewives arrive en deuxième position.

Alison Arngrim a une seconde vie. Plus humanitaire, celle-ci.

Elle est ambassadrice de la lutte contre le sida depuis 1986, et instigatrice de nouvelles lois américaines pour la protection de l’enfance (pédophilie…).

« C’est atroce, toutes ces choses ! »

Elle vient de recevoir la première « Protect National Leadership Award » et elle est la marraine de l’association belge Celebrities Unit for Child Protect.

Voyez qu’il faut gratter pour voir ce qui se cache derrière les apparences (voir note précédente).

Après l’interview, elle s’en va dans une autre pièce et reviens tout sourire avec des photos d’elle époque « petite maison ».

Je n’avais rien demandé, mais elle s’installe et me demande mon prénom.

Elle se met à dédicacer les photos.

La force de l’habitude, je suppose.

HPIM1246.JPG

Je lui en demande une pour ma femme qui n’en pouvait plus de savoir que j'allais rencontrer Nelly Olson.

"Tu lui diras que quand j'étais enceinte, je regardais tous les jours...".

"Oui, mon amour, compte sur moi!"

"Et puis aussi que quand j'étais jeune, je..."

"Oui, oui, promis!"

Evidemment, je n'ai pas dit tout ça.

Juste un peu.

 

(Les femmes sont impressionnables, je sais, je sais… pfff…)

Ensuite, séance photo sur le balcon.

Fait frisquet.

On se marre.

HPIM1247.JPG

Merci, c’était sympa, au revoir.

On se donne rendez-vous après le spectacle du 17 à Charny.

Je dis oui.

Je dis toujours oui.

Avec plaisir.

Mais, je ne viens jamais féliciter les artistes après un spectacle. Je ne sais pas quoi dire. Tout est toujours si convenu, banal que je préfère m’éclipser.

Quand je pense que, marmot, je n’avais qu’un souhait en la voyant. Lui tirer les couettes.

À la place, je lui sers la main chaleureusement.

Quelle girouette, je suis !

HPIM1248.JPG

 

(Spéciale dédicace à Ron...)

(Il existe un groupe rock bordelais qui s'appelle Nelly Olson... à découvrir ici!)

Commentaires

Je comprends très bien ce que tu as dû ressentir à l'idée de la rencontrer et de serrer la pince à un vrai mythe: ça doit faire bizarre de repasser soudain la tête dans la fenêtre du passé et de se retrouver en enfance! Rien que de revoir la tête de Nellie Oleson, j'avais la sensation d'être à nouveau en train de me bagarrer avec mon frangin sur le canapé du salon tandis que Laura Ingalls gambadait au générique de la prairie: "allez, arrêteuh ou je le dis à Maman, arrêteuh, ça commence!" ;)

Écrit par : Kiki | 02 octobre 2008

Je trouve qu'elle a super bien vieilli, ce qui n'est pas le cas des autres stars de la série, notamment de Laura, qui a fini dans des téléfilms débilisants.

En plus, elle a un humour insoupçonné.

Toujours aussi veinard :)

Écrit par : Mélina | 02 octobre 2008

Génial !!!
Chanceux, va ! :))

Écrit par : Agnès A. | 02 octobre 2008

J'espère que tu lui as foutu deux baffes, parce ça, on en a tous révé !

Écrit par : La Louve | 02 octobre 2008

Elle a toujours ce même regard, quand elle sourit et ne joue pas les pestes. Un souvenir d'enfance, c'est certain, de longues heures à regarder cette série-fleuve ! C'est très sympathique, cette rencontre te restera je pense. Quelle chance !

Écrit par : Nath | 02 octobre 2008

Moi, quand j'étais petit, je ne regardais pas trop la petite "garce", oui je l'avoue, je rêvassais un peu de niquer Laura Ingalls en mangeant des chips ! (Mais j'étais petit...)

Écrit par : Lamachine à écrire | 02 octobre 2008

Cela fait drôle de te voir en photo avec un souvenir d'enfance ;-)

Écrit par : Marie-Laure | 02 octobre 2008

Olala, enormeeeee!

Écrit par : magwann à qui son Président manque | 03 octobre 2008

Oh ! Pas tant que ça mag, je te trouve dur avec Nellie ! tu exagères... Triple tabernacle !

Écrit par : MERLINBREIZH | 03 octobre 2008

@Kiki: Moi, ça me rappelle les samedis après-midi, avec papa, maman et ma soeur dans le salon à Baden-Baden...
@Mélina: Oui, effectivement, elle est très drôle la Nelly d'aujourd'hui. Il parait qu'elle rit tout le temps. Ne masquerait-elle pas quelque chose?
@Agnès A.: Tu as vu ça? La classe internationale!
;o)
@La louve: Je suis non violent, tu le sais bien...
@Nath: Oui, cette rencontre viendra s'intégrer dans ma mémoire avec pas mal d'autres.
@La machine à écrire: Tu as un côté poète pouet!
@Marie-Laure: Ca mefait drôle, moi aussi tu sais. On ne s'habitue pas à tout.
@Magwann: Je te défends de parler de moi ainsi!
;o)
@Merlinbreizh: Tsss...

Écrit par : mandor, président de la FAPM | 04 octobre 2008

je voudrais savoir où auront lieu les spectacles de nelly olson en france
merci pour votre réponse
martine brunet

Écrit par : brunet | 21 mars 2010

Les commentaires sont fermés.