Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Alexandre Kinn... sur la bonne roots! | Page d'accueil | Laetitia Godès... femme aux 1000 vies! »

30 mars 2008

Myrtille Chartuss... humoriste décalée!

1962899387.jpg 

J’ai connu Myrtille Chartuss, il y a un mois. J’étais chez Frédéric Vignale. Quand il me l’a présenté, je l’ai tout de suite reconnu. Je l’avais vu chez Delarue parler de son nez. Oui, Myrtille à un nez qui se voit un peu et elle l'assume complètement. Elle m’avait paru très sympathique, positive, toujours le sourire aux lèvres, bref, je l’avais remarqué.

Je savais qu’elle était mannequin et humoriste, mais, c’est tout.

Et là, je ne sais pas, ni pourquoi, ni comment, nous nous sommes tout de suite appréciés (je m’avance peut-être un peu là, mais, disons que c'était comme si nous nous connaissions depuis des lustres).

On a d’ailleurs fait une séance de photos impromptue pour immortaliser cette première rencontre. Voici deux clichés dont un subversif (en noir et blanc signé Vignale, évidemment)...

894193210.JPG
2001245294.JPG
Je rappelle que les deux personnes sur la photo sont deux comédiens hors pairs...
Donc, là, nous jouons...
Je ne veux pas d'ennuis avec la police, ni avec ma femme.

En rentrant chez moi, je fouine un peu sur Internet et je vois pas mal de trucs sur elle à droite et à gauche. Des extraits de spectacles, des interviews, des dessins animés… Elle semble avoir une forte personnalité et un humour un peu trash. Tout ce que j’aime. L’idée de la mandoriser s’impose à moi, d’autant plus qu’elle est en pleine actu.

Elle se produit tous les mercredis du 2 au 30 avril dans une jonque… La dame de Canton.

Son nouveau spectacle s’intitule : Myrtille donne la banane à ceux qui en ont… dans le citron !?

1481521288.jpg

Le 19 mars dernier, Myrtille me donne rendez-vous en bas de son domicile. Elle me suggère de nous rendre au Chalet des Îles. Il pleut, il fait froid, mais l’idée me tente. Il faut traverser en navette pour accéder à cette petite île « restaurant ». C’est assez sympa. Mais en arrivant, on nous dit qu’on ne fait pas « salon de thé » en semaine… Nous, on s’en fout, on ne vient pas pour boire du thé, mais pour déguster des coupes de champagne.

1624866568.jpg

681583701.jpgOn nous laisse nous installer « très exceptionnellement »… et je sors mon Sanyo. Je lui demande de me raconter ses débuts… parce que j’ai bien compris que parler chez Delarue, ça peut faire accélérer les choses, mais je sais aussi, qu’elle est loin d’être une débutante.

 

-Je joue depuis que je suis toute petite. Ma mère, une femme « originale », sort du TNS (Théâtre National de Strasbourg) et j’ai évolué dans une ambiance de scène toute mon enfance… Magique Lisette est devenue ma « metteuse en scène ».

Je lui demande si la situation n’est pas un peu bizarre. Une mère qui dirige sa fille, dans un spectacle sans concessions…

-On a un amour fusionnel dans la vie, mais elle ne m’épargne pas professionnellement. C’est vrai que nous abordons des sujets comme le SIDA, les MST, certains sont choqués de savoir que ma mère adhère à tout ce que je raconte. Nous n’avons aucun tabou, mais on ne s’en rend pas compte.

271259351.jpg

Myrtille Chartuss évoque aussi dans son spectacle le mal de reconnaissance, un homme violet, une femme amoureuse d’un homme homosexuel et qui ne le sais pas, les femmes battues, j’en passe et des pires.

-Je parle beaucoup de la condition féminine, sous un angle assez tragique, je dois dire. Je prends toujours le pire du pire et je me permets d’en rire. C’est entre le sketch et le slam… la musicalité des mots et le côté drôle font que le message passe, enfin, j’espère… Il y a, en tout cas, une direction dans laquelle je ne veux pas aller, c’est vers le pathos.

912545127.jpg

Je regarde Myrtille s’exprimer. Elle ponctue quelques phrases avec son rire. La joie de vivre personnifiée. Son univers humoristique est 928933123.jpgnoir tandis qu’elle montre une image d’elle resplendissante. Si l’homme est paradoxal, que dire des femmes…

(Ahem… Ca va sinon, chez vous ?)

 

Je demande si la Myrtille de la scène prend souvent le pas sur la Myrtille de la vraie vie… si elle quitte parfois son personnage. Je lui dis ça parce qu’elle est habillée toujours de manière étudiée et originale.

-C’est ma touche graphique. Je viens des beaux-arts, donc, la façon dont je me montre n’est jamais anodine. En société, je ne suis jamais complètement comme on m’imagine. Je suis introvertie chez moi, extravertie dehors… j’ai une vie de moine dans la réalité, mais quand j’enfile la parure, je deviens la Myrtille des spectacles.

348767507.jpg

A un moment, elle me dit que je ressemble un peu à Pierre-Louis Basse (d’ailleurs, grand respect au monsieur !). Mais z’enfin, je ne lui ressemble pas ! Pef encore, je veux bien croire qu’il y a quelque chose, on n’arrête pas de me le dire, mais Pierre-Louis Basse, là, je ne vois pas.

Pour me venger, je lui rétorque qu’elle ressemble à une fille qui vient d’une autre planète. Elle s’étonne de cette remarque… puis répond.

 

-En tout cas, j’ai l’impression de me dire en permanence que je ne suis pas dans le bon monde. Quand on est un peu décalé, on est vite pris à rebours. Parfois, les gens ne te prennent pas au sérieux sous prétexte que tu ne leur ressembles pas.

1401001005.jpgAprès la deuxième coupe de champagne, je décide d’arrêter l’entretien. Nous parlons un peu de son livre Ni parfaite, ni refaite.

-C’est un éditeur Suisse qui a lu le Psychologies magazine dans lequel je figurais. Cette histoire de mannequin humoriste au physique atypique l’a intéressé. Du coup, j’ai écrit un livre sur mon histoire.

« Elle nous montre, à grand renfort d'humour, d'ironie et de jeux de "maux", comment rire de soi pour ne pas sombrer ou finir clonée sous le diktat de l'image et de la chirurgie.
Dans ce livre, quelques rencontres avec l'anorexie, l'abandon, les complexes, la manipulation, la boulimie, le célibat et les combats à mener pour arriver enfin à s'aimer » (dixit cet article)…

Le temps file à vitesse grand V. Nous devons nous quitter… jusqu’à la prochaine fois. En attendant, nous prenons quelques photos, certes sous la flotte, mais aussi sur la navette…

765917906.JPG
918781586.JPG
448367198.JPG
1517734851.JPG
195254050.JPG

J’ai passé un bon moment avec cette jeune femme drôle, sensible et très attachante.

Un peu surréaliste parfois.

Mais une artiste hors-norme.

A découvrir.

Si vous aimez le « jamais vu » !

Peut-être puis-je ajouter que Myrtille a fait un buzz récemment avec cette parodie du Mépris de Godard.

Myrtille Chartuss et Frédéric Vignale n’en sont pas revenus.

 

 

IMPORTANT: Si vous souhaitez vous faire une idée du personnage avant d'aller la voir sur scène... rendez-vous à la Fnac St-Lazare vendredi prochain (le 4 avril) à 17h30 pour une rencontre et un show case...

Commentaires

Sans vouloir être grossier (moi, jamais !), j'aime beaucoup la tarte à la Myrtille

Écrit par : merlinbreizh | 30 mars 2008

Je ne connaissais pas cette Myrtille, le genre d'artistes que j'aime. Décalée, drôle.Le Mépris: :-))

Écrit par : magwann | 31 mars 2008

Détonante, étonnante, rayonnante, passionnante, ... serait-elle de Nantes ? Blague à part, quel véritable univers elle transporte ! Respect et félicitations pour l'artiste !!!

Écrit par : Olivier Goujon | 31 mars 2008

Un grand Merci à MandOR la plume en or... j'adore, qui sait lire dans le silence est d'or...
-serait-il du Mans ou d'Andorre ?

Gros baisers aussi aux auteurs des commentaires

à bientôt
MYRTILLE

Écrit par : Myrtille dite la Banane | 31 mars 2008

@Merlinbreizh: Tsss...
@magwann: Oui... elle pourrait même faire partie de la FAPM...
;o)
@Olivier Goujon: La dame appréciera.
@Myrtille dite le Banane: Tu as vu l'effet que tu (m'as) fait?
A la revoyure mademoiselle... le 4 à la FNAC!

Écrit par : mandor, président de la FAPM | 01 avril 2008

Nice butt ;-)

Écrit par : Juju le pigiste | 01 avril 2008

MOI JE TROUVE QUE MYRTILLE ELLE EST BELLE ET ELLE FAIT UN SUPERBE METIER

Écrit par : monteil | 09 octobre 2009

c'est la 2ème fois que je la vois à une émission TV ; je suis complexée par mon nez, mais alors là, Myrtille, elle me bat... et quelle personnalité et en plus elle est belle et tellement pleine de charme ; et intelligente. Surtout, qu'elle ne change pas. Je vais certainement allez la voir dans un de ses spectacles. Quelle personnalité en tout cas ! Bravo, Myrtille.

Écrit par : LE CADRE | 11 avril 2011

Bonsoir mon cher Mandor,
Aux chroniques que jadoooore...

On se revoit quand pour une aventure médiatique ?
Un truc au milieu des flots... Comme la dernière fois ! Bon souvenir pour moi.

Je te fais de gros baisers, en espérant sincèrement que tout va bien.

Myrtille
http://www.myrtillechartuss.com
Mail : myrtillechartuss@gmail.com

Écrit par : Chartuss | 26 juin 2012

Chiante, pas marrante, condescendante, peu plaisante... viendrait-elle de Charente? Bref à oublier rapidement au risque d'aller se pendre...

Écrit par : Thierry | 02 mars 2013

Ah Ben enfin un qui me connait bien ahahah !
Myrtille
www.myrtillechartuss.com

Écrit par : Myrtille | 03 mars 2013

Les commentaires sont fermés.