Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Il faut se méfier de Largentula! | Page d'accueil | Geoffrey Oryema... l'envoûtant! »

08 mars 2008

Edouardo... auteur masqué!

729984388.jpg
Bien sûr, on a joué le jeu...
On a fait les cons.
Parce qu'il est connu pour ça et parce qu'il ne parvient pas à faire autrement.
Un peu enfermé dans ce personnage.
Il m'a embarqué dans son délire.
Mais, je vous assure, Edouardo est un vrai artiste.
Un poète situationniste.
Pas une star de pacotille.
Non, un type qui m'impressionne.
Juste, il faut un peu gratter derrière l'apparence.
Une immense culture et un livre qui m'a presque fait pleurer.
Oui, parce qu'il dit beaucoup de choses.
Mine de rien.
Des phrases qui rentrent dans ta tête et qui n'en sortent plus.
Des phrases, courtes, incisives aussi pathétiques parfois qu'émouvantes tout le temps.
J'ai refermé ce livre et maintenant, j'aime et je soutiens Edouardo.
Surtout, je vous en conjure, ne le regardez pas comme il se montre... mais plutôt comme il écrit.
Son livre, c'est le vrai Eduardo Pisani.
Celui qui mérite autre chose que la réputation qu'il s'est lui même infligée.
 

Deux articles auxquels j'adhère. Celui-là et celui-ci.

Son site officiel.

Son blog.

Les frères Etienne.

 

(Et si le coeur vous en dit, Edouardo dédicacera son livre au salon du livre de Paris 2008.

Stand S58, le vendredi 14 mars à 18h et le mardi 18 mars à 20h sur le stand des Editions Le bord de l'eau.)

Le livre est accessible, ici.

Commentaires

Dire que j'ai décliné l'invitation pour y être, au salon du livre...
Des bizettes

Écrit par : Mélina LOUPIA | 08 mars 2008

Belle oeuvre que celle de réhabiliter un artiste méconnu et largement mesestimé comme Eduardo ... (Y's'bonnifie grave le Mandor !)

Écrit par : boronali | 08 mars 2008

Edouardo a un vrai problème avec la communication.
Son image publique dessert son oeuvre littéraire et conceptuelle. C'est en effet un poète situationniste décalé.

Il se cache sans cesse, comme le dit Mandor, derrière un pitre houellebecquien à l'italienne alors que c'est un grand contempteur de son époque, de son siècle et de ses misères.
Son acuité est remarquable et il a aussi le sens de la formule.

Edouardo est un hyper sensible dépressif, ultra créatif qui mérite mieux qu'une image de ringard pathétique. Edouardo est son pire ennemi, il faut faire un effort pour le décoder.

c'est pourquoi il faut lire ce livre qui ne triche pas et qui est un fantastique témoignage dur la précarité de l'artiste et de l'homme...

Écrit par : fv | 08 mars 2008

Dire, redire comme les mélodies d'Edouardo sont jolies, mettent le morale... A écouter et à lire pour retrouver un peu le goût de vivre pour les déprimés...

Écrit par : Stéphane | 08 mars 2008

Excellente cette vidéo ! Je vous ai trouvé un air de Deschiens ;) Par curiosité je vais tenter de lire son livre, des fois que tu ais raison (cela changerais:)).

Écrit par : Ceucidit | 08 mars 2008

olala, merci pour ce moment!

Écrit par : magwann FAPM | 08 mars 2008

Entre un qui est vraiment barré, et l'autre qui à l'oeil vitreux...
...
enfin, Excellent, j'aime beaucoup !

Écrit par : Largentula | 08 mars 2008

en fait, il va falloir que je revois ce videodcast (c'est un peu comme un podcast mais en vidéo) avec un peu moins de genépi dans le sang pour voir si je me marre toujours autant ou si juste j'étais.. comment dire... sur la même longueur d'onde que toi... (t'as vu, j'ai trouvé une belle formule pour ne pas dire que t'étais fait comme un Mickey pendant l'intervoi !)

Écrit par : Largentula pas de la fapm donc aucun respect ! | 08 mars 2008

Cher François Alquier dit "Mandor",
Merci de vous intéresser à notre ami Eduardo Pisani... il en vaut la peine et je pense que vous vous en êtes rendu compte vous-même, en l'interrogeant. Oui, Edouardo est plein de talents qui ne sont pas mis en avant et c'est dommage. Celles et ceux qui dirigent nos chaînes de télé ou qui règnent sur le monde très fermé du "showbiz" occultent volontairement ce personnage qui est pourtant une vraie bouffée de fraîcheur et d'authenticité. C'est vrai qu'Edouardo ne ressemble à personne... parce qu'il est unique et que malheureusement il ne rentre pas dans les nouveaux critères de ce monde surfait et sans âme (seul Frédéric Vignale a su le mettre en valeur et continue à le faire)... mais je ne désespère pas que des gens de qualité, comme vous Mon Cher Mandor, puissent enfin lui remettre le pied à l'étrier... on ne sera pas déçu et on va enfin se bidonner dans ce monde de tristesse. Il me suffit de regarder et d'écouter Edouardo pour me sentir bien et je ne me prive pas de rire, ne serait-ce que dans cette interview que vous venez de réaliser avec lui et dans laquelle vous n'avez pas beaucoup la parole. Merci Mandor... vous ne (m'endor)mez pas!
Ci-joint le lien d'une chronique sur Edouardo, écrite par moi et sur Le Mague en 2007.

http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article4299

Écrit par : CHAUVEAU-BEAUBATON Philippe | 09 mars 2008

@Mélina Loupia: C'est bien dommage, car nous serons beaucoup de tes lecteurs à nous y rendre...
@Boronali: Je me bonifie! Je te remercie. Je vais encore plus me bonifier grace au livre sur les "113 mantras pour le rockeur moderne" que je suis. 1000 mercis, cher Boro! Je l'ai dévoré en une heure. Tu es de plus en plus surprenant!
@fv: Pas mieux!
;o)
@Stéphane: Pas mieux! (bis)
@Ceucidit: Euh... comment dois-je prendre ta dernière remarque?
;o)
@magwann FAPM: oui, on appelle ça une fulgurance.
Ca va toi?
@Largentula: Mais enfin... n'exagère pas! J'étais dans un état tout à fait normal. Que vont penser mes lecteurs? Tsss...
@Philippe Chauveau-Beaubaton: Pas mieux! (ter)

Écrit par : mandor, président de la FAPM | 09 mars 2008

Comme le signe que je prends du plaisir à te taquiner :)

Écrit par : Ceucidit | 10 mars 2008

Oh non Mandor ! Je ne peux pas croire que tu trouves un quelconque intérêt à ce pitoyable et consternant personnage. Il est profondément stupide, arrogant, irrespectueux. Quant à son bouquin, il ne vaut absolument pas la peine qu'on s'y attarde plus d'un quart de seconde.
Pitié, cessons de l'élever au rang d'artiste, ce n'est qu'un sombre pitre.

Écrit par : Vanessa | 10 mars 2008

@ceucidit: J'préfère...
@vanessa: Si. Je trouve de l'intérêt (et pas que quelconque) à ce personnage. Il faut voir plus loin que le bout de son nez d'intello... Excuse moi, mais j'ai un peu de mal à supporter ces jugements sans appel: "stupide, arrogant, irrespectueux, sombre pitre." Non, mais, pour qui tu te prends?
Ne pas gratter derrière un type qui fait le pitre, prendre tout au premier degré n'est pas faire preuve de grande ouverture... Ne pas aimer quelqu'un, c'est une chose, le descendre ainsi, en une autre. Tu veux que je te dise, tu m'as foutu de mauvaise humeur ce soir.

As-tu lu son livre?
Non, évidemment.
Clap Clap!

Écrit par : mandor, président de la FAPM | 10 mars 2008

Désolée, le but n'était pas de te mettre en rogne. Je ne suis pas une intello, je pense avoir pas mal d'humour, je n'ai pas non plus pour habitude de juger froidement mais en l'occurence, Eduardo est actuellement en train d'écumer et de phagocyter les divers forums "littéraires" en tentant de réaliser une pseudo promo très lourdingue, en insultant tous les participants qui osent lui faire la moindre remarque... Si au départ je n'avais aucun à priori sur lui, désormais, il me gonfle carrément.
Voilà, mais ne nous fâchons pas, ça n'en vaut pas la peine, et si je suis passée sur ce blog, c'est bien parce que j'apprécie ce que tu fais.

Écrit par : Vanessa | 11 mars 2008

@Vanessa: Bon, bon, je me calme... tu as raison, on ne va pas se fâcher, mais, chez moi c'est épidermique... je déteste ce genre de commentaires à l'emporte pièce. Je comprends mieux après explications, mais relis le commentaire de FV, plus haut, je trouve qu'il explique bien le personnage... Je sais, il en fait trop. Mais, derrière les gens qui en font trop, ce cache une énorme détresse.
Et si tu es au Salon du livre de Paris, je passerai te voir.

Écrit par : mandor, président de la FAPM | 11 mars 2008

Je soutiens ma jumelle Vanessa car Eduardo accapare le Forum France 2 et ce n'est pas évident de communiquer depuis.
Pour le reste, je ne l'ai pas lu, je ne juge donc pas ni aujourd'hui, ni le lundi, ni le mari, ni même le mercredi!;)

Écrit par : Elisabeth Robert | 11 mars 2008

Je suis allé voir le Blog de Vanessa, il est assez laid esthétiquement, le design n'est vraisemblablement pas bien maîtrisé (couleurs vieillottes et cucul la praline) et les textes sont enfantins et naïfs, assez proche des mauvaises productions de fin de 3ème.
On sent l'auteur en herbe qui aimerait publier mais qui peine à trouver des lecteurs ou des éditeurs potentiels. D'où une certaine aigreur tristoune qui juge sans connaître avec beaucoup de premier degré pas bien intéressant.
"stupide, arrogant, irrespectueux, sombre pitre" ce n'est pas un jugement artistique mais une série d'attaques personnelles qui ne grandissent pas son Auteure désabusée.
Je suis fier d'avoir éditer le poète surréaliste Edouardo et je n'ai vraiment pas envie de publier quoi que ce soit de cette jolie brune (moi je n'attaque pas la personne!) qui existe davantage par le dégommage de pseudo ringard italien que par sa verve littéraire. Dommage.

Je pense chère Vanessa, sans aucune rancune, que lire le livre d'édouardo t'ouvrirait un peu l'esprit.
Achète-le et si tu le trouves inutile et honteux je te le rembourse...

Écrit par : fv | 12 mars 2008

Mandor, je ne serai pas au salon du livre, mais ce n'est que partie remise. Je suis d'accord avec toi sur le fait que l'excès est souvent une carapace.
Fv, merci d'avoir pris le temps de visiter mon blog. Tant pis s'il t'a ennuyé. "L'auteur en herbe" que je suis n'a aucun souci pour publier, encore moins pour trouver un lectorat dont les retours sont positifs. Point d'aigreur tristoune, ni de désabus, seul un grand plaisir d'écrire des choses légères.
Si tu souhaites vraiment m'offrir le livre de ton poulain, je ferai l'effort de le lire, promis !

Écrit par : Vanessa | 13 mars 2008

Lorsqu'on a été aussi injuste avec un auteur qu'on n'a même pas lu on ne mérite pas de recevoir un livre en cadeau. On l'achète et on fait amende honorable avec un peu d'humilité et d'ouverture d'esprit.

Edouardo n'est pas un auteur autopublié. Il est publié dans une maison d'édition de haute tenue distribuée par les belles lettres. Donc un peu de respect stp.

ps: je n'ai pas trouvé tes textes ennuyeux mais faibles et "affectifs" et pas bien originaux. On peut écrire la légèreté avec talent et même génie, c'est pas interdit.

Saurais-tu lire correctement ?

Écrit par : fv | 13 mars 2008

@ fv : As-tu pris le temps de constater ce qu'est devenu le forum France 2, rubrique livres et émissions littéraires, depuis qu'Edouardo y sévit ? Il a parfaitement saisi le sens du mot "matraquage", ça c'est sûr.
Allez, le sujet est clos, je suis une gentille, je n'aime pas l'acharnement. Je te souhaite une bonne continuation.

Écrit par : Vanessa | 14 mars 2008

@ Mandor : mais de rien (15 jours après ...) quand on peut faire plaisir, pis maintenant que j'ai l'adresse, j'vais t'envoyer .... ben mes écrits personnels sur la musique, ça te fera encore plus plaisir !

Écrit par : boronali | 17 mars 2008

Les commentaires sont fermés.