Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Week-end spécial Zazie! | Page d'accueil | Florent Vintrigner... Lazare fait bien les choses! »

22 octobre 2007

Benoît Luciani au Parc Monceau avec Mandor!

Oui, bon OK! Je dis à tout le monde que jamais, oh grand jamais je ne ferai de podcasts improvisés (sous le pretexte fallacieux et prétentieux que je suis journaliste professionnel et que je n'aime pas trop l'amateurisme...).

Mais pour Benoît, j'ai fait une exception... parce que je l'aime beaucoup Benoît.

Donc voilà, un rendez-vous filmé et pas préparé pour parler sommairement de son livre Mise à mort que j'ai, contre toute apparence, beaucoup apprécié.


ITV
envoyé par Capra1313

Commentaires

Mesdames et messieurs, je vous annonce que les Tomcasts, les Podwrath, les Deedeecast et autres Seesmicdayvideos viennent de prendre un sacré coup de vieux : voici le Mandorcast !
A déguster sans modération !!!!
Le plus bel exemple d'une belle amitié qu'on aimerait voir de plus en plus sur notre belle et bonne toile !
Chapeau bas les artistes !

Écrit par : Olivier Goujon | 22 octobre 2007

Une interview très vivante qui donne le sourire !

Écrit par : Marie-Laure | 22 octobre 2007

Salut,
tu te remets de tes émotions?
pas mal tout ça...
tu sais que nous avons un projet commun?
on s'y met quand?
je ne bouge plus avant Noël...
début de semaine prochaine?
je t'embrasse
Gilles

Écrit par : Gillou le Fou | 22 octobre 2007

Bonsoir,
Alors je ne sais pas avec quoi vous avez filmé mais il manque des pixels!! On dirait moi avec mon appareil photo numérique!:)

Ensuite, merci d'avoir tellement tourné j'ai eu mal au bide!!:(
Sinon Benoît: C'est pas bien de fumer!!! Mais on se fait un Poker quand tu veux!;)

Les canards sont trés mimis!

Et autre "sinon": Excellent, j'ai le sourire, je trouve ça adorable cette vidéo!;) C'est vraiment n'importe quoi et moi j'adore le n'importe quoi!

Des bises!!

Écrit par : Elisabeth Robert | 22 octobre 2007

J'ai repéré une mare !! ;)
C'est bon de vous voir et de vous entendre vous deux !!
Excellent !
On mise à mort pour toi Benoît !
Je vous embrasse...

Écrit par : Katy FAPMini | 22 octobre 2007

Sympa de voir Benoit habillé et en podcast :D
J'ai trouvé l'interview sympa et donné envie de le lire :)

Écrit par : Stéphanie | 22 octobre 2007

Très sympa cette petite vidéo.
Sinon, moi je croyais que le titre était espagnol "Mis amores day"...
désolé je crois que je mandor
bonne nuit

Écrit par : mistersuperolive | 22 octobre 2007

Oh purée, alors ça, ça mérite un "j'adore" que je n'emploie jamais.
des bizettes

Écrit par : Mélina LOUPIA | 22 octobre 2007

Olivier Goujon: Voilà, tu as tout compris. J'ai fait ça, juste une fois... parce que c'était lui.
Et précisions importantes: je n'ai absolument rien contre les blogueurs qui podcastent, je les regarde quasi systématiquement, mais ce que j'ai mal expliqué dans la vidéo (parce que justement "improvisée"), personnellement, je ne veux pas m'adonner à ce genre là. C'est tout. Si je n'adhère pas à tout ce qu'ils font, pas de confusions pouvant laisser penser que je ne respecte pas Wrath, Thomas Clément ou Vinvin... rien n'est plus faux.
Merci de prendre cette vidéo et ses propos au second degré.
@Marie-Laure: merci... ouf! C'était un peu le but.
@Gillou le fou: pourquoi pas? Je t'appelle.
@Elisabeth Robert: Pour tout problème technique et autres histoires de pixels et de compression, s'adresser à monsieur Luciani, merci.
Et moi aussi, j'adore le "grand n'importe quoi", mais, évidemment, avec modération. Pour tout dire, nous nous sommes bien amusés.
@Katy FAPMini: La mare, c'était un hommage à toi. On a cherché une grenouille sautillante. Pas trouvé, sinon, tu penses, on l'aurait filmée...
@Stéphanie: Je ne vois à quoi tu fais référence... tu as déjà vu Benoît nu?
Ah bon!
http://www.mandor.fr/archive/2007/09/08/benoit-luciani-tout-nu-exclusivite-mondiale-les-chroniques-d.html
@mistersuperolive: Bonne nuit, en effet!
;o)
@Mélina Loupia: ça mérite un "merci gigantesque" qui je n'emploie jamais non plus.
des bizettes aussi.

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 23 octobre 2007

Sympa la vidéo, coquin ce Mandor !

Écrit par : Nath | 23 octobre 2007

Très drôle, bravo à tous les deux !

Écrit par : boronali | 23 octobre 2007

Belle improvisisation ! Chapeau les gars, le n'importe quoi c'est fantastique et un régal pour les yeux.

Écrit par : 4largo | 23 octobre 2007

Je m'arrête juste quelques secondes sur l'une des nombreuses raisons pour lesquelles cette vidéo déjà d'anthologie nous plait autant. Nous nous retrouvons tous dans ces moments de "déconnade", dans ces moments de sincérité et d'amitié. Quel bonheur de constater qu'une vidéo "improvisée", non "professionnelle" (j'entends non réalisée dans les "règles" de l'art) puisse autant plaire sinon plus qu'une vidéo "standard". J'ai adoré cette vidéo comme j'ai adoré celle réalisé par Elisabeth avec son jouet. Comme quoi, ce "n'importe quoi" n'est pas... n'importe quoi ! Je dirais même qu'il nous devient de plus en plus essentiel dans notre monde si codifié et si concurrentiel. Puissent ces valeurs perdurer ! Donner et partager pour le fun et la déconnade !!!! Des moments maintenant aussi rares qu'une émission intelligente sur la une...
Signe des temps...

Écrit par : Olivier Goujon | 23 octobre 2007

@ Mandor,
je squatte pour que les gens qui viennent chez toi sachent qui était cet homme formidable.
Je sais que tu ne m'en voudras pas.
Quant à ceux qui aiment s'ils pouvaient faire circuler cela serait formidable.
Merci à vous tous.

Un très triste Lundi...

J'ai appris il y a une heure la mort de notre ami Boris Hoffman. Ce nom ne vous dit pas grand chose, même probablement rien.

C'est pour cela que je voudrais vous en parler...

Boris avait une cinquantaine épanouie rondouillarde et joviale .
Il était agent littéraire, pas un de ceux qui ne savent pas de quoi ils parlent et font ça comme on ferait des boulons, une tradition familiale puisque son père avait fondé l’agence à Munich bien avant la guerre.

Boris ne savait pas quelle était sa langue maternelle. Aussi loin qu’il se souvienne il avait toujours entendu parlé et parlé lui-même l’allemand, le yiddisch, le russe, l’hébreu, l’espagnol ; il savait que sa langue maternelle n’était ni l’anglais , ni l’arabe ces deux là ils les a apprises plus tard comme le portuguais.

Ce multilinguisme, cette ouverture sur le monde grâce aux langues qu’il parlait avait également ouvert son esprit et son âmeà la tolérance et aux autres , même si nous avions des divergences sanglantes sur nos clubs de foot préférés !

Nous vivions, professionnellement, dans la même impasse...
Ce n’est pas un gag, c’est vrai !Ses bureaux qu’ils partageaient avec son frère Georges, ont une entrée Boulevard St-Michel et les fenêtres donnent sur l’impasse Royer-Collard. Comme nous. Il n’était donc pas possible que nous sortions de chez nous sans le voir, et donc sans discuter , et donc sans s’engueuler sur les mérites respectifs de la Bundesliga et du Calcio...
Après un coca et un café nous étions d’accord sur le fait que les éditeurs sont tous des branleurs, moi le premier et que les agents littéraires ne valent pas mieux.

Il était l’agent de John Le Carré mais il était surtout un être d’une gentillesse hors du commun . Il passait sa vie à s’occuper des autres tout en râlant parce que cela « l’emmerdait » comme il disait.

Il était curieux de tout et aussi assez curieux dans son genre. J’ai essayé de lui acheter un livre, n’importe lequel, pendant trois ans...
Cela ne s’est jamais fait. Il était incapable de discuter d’argent tout court, alors avec ses amis cela lui était quasiment impossible.

Cultivé comme très peu, gentil comme personne et redoutablement intelligent, Boris Hoffman a été un ami formidable pour tous les gens du monde de l’édition en France et à l’étranger. Nous étions à Francfort ensemble il y a dix jours et il était partie avant la fin de la foire parce qu’il avait un match de foot à voir.

Il est mort ce week-end chez lui, j’espère que ce n’est pas en regardant vendredi soir Argentine-France de rugby . cela lui ferait de bien mauvais souvenirs pour l’éternité...

Une chose est sûre chaque fois que je rentrerais dans nos bureaux, ou chez nous, et cela pendant longtemps j’aurais envie de frapper à sa fenêtre pour que nous prenions un café ;

En attendant , je pleure.

J’espère que nous serons et saurons être à la hauteur pour soulager, un peu, la douleur de ses fils Danny et Benji .

Boris sera enterré mercredi en fin de matinée. Mais les hommes comme lui ne disparaissent jamais.

P.S : tu me manques déjà enfoiré !

Écrit par : Gillou le Fou | 23 octobre 2007

Je crois que tu tiens le concept du siècle, l'interview avec option canard. J'adore !!! Faudrait voir avec "Chasse et pêche" sur le câble... ou Cuisine TV...
Bon la visite médicale c'est OK, je suis apte !

Écrit par : La Louve | 23 octobre 2007

Un rayon de bonheur cette vidéo! Vous êtes à croquer ! Vraiment extra! Naturels, drôles et pétillants! Bravo!

Écrit par : magwann FAPM (mode on) | 23 octobre 2007

J'imagine la profonde tristesse de "Gillou" ... C'est si difficile de ne plus voir une personne que l'on fréquentait régulièrement et il faut du temps avant de comprendre que l'on ne la verra plus jamais. Courage...

Écrit par : Marie-Laure | 23 octobre 2007

Quelle bande de tueurs !!! Vous me plaisez beaucoup, vous souriez de partout, ca me donne comme une envie de venir jouer avec vous :-)

Écrit par : Sblabla | 23 octobre 2007

Très bon. Frais. Marrant.
Ca change, vraiment.
Ca fait plaisir, même.
Bien ouèj', les amis.

Écrit par : Franswa P. | 23 octobre 2007

:D

Écrit par : Jo Ann v. | 24 octobre 2007

@Nath : Coquin, moi ? C’est mal me connaître. Je suis austère comme ce n’est pas permis… tous mes amis te le diront. D’ailleurs, ce n’est même pas possible, je n’ai plus d’amis.
@boronali : Thanks !
(oui Boro, en plus, je suis bilingue !)
@4largo : Tu dis ça parce que tu veux une nouvelle mission au Maroc, toi. Hein ?
;o)
@Olivie Goujon : Mais sais-tu que j’ai un gros problème avec ça. Ce genre de vidéo, c’est très amusant à faire, facile aussi et je ne veux pas persister dans ce sens. Certains m’incitent à faire des « Mandor casts ». Je m’y refuse mais quand je lis les réactions suscitées à la diffusion de celle-ci, je commence sérieusement à envisager la chose. Je commence, juste…
Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, je sais…
@Gillou le fou : J’avais déjà lu ta note sur ton blog. Triste histoire.
@La Louve : Tu es apte à parler devant un micro... c’est une bonne nouvelle !
@Magwann FAPM (en mode on) : Oh ! Je viens de voir que tu diffuses la vidéo (de l’année) chez toi. C’est gentil mam’zelle…
(Tu veux une mission aux Seychelles ou quoi ?)
@Marie-Laure : …
@Sblabla : « Vous souriez de partout »… j’adore cette expression ! Tu peux venir jouer avec nous. Plus on est de fou…
@Franswa P. : Tu veux une mission ou, toi ? Ah, mince, tu ne fais pas partie de la FAPM, j’suis con.
@Jo Ann V. : Merci pour cette brillante analyse.
;o)

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 24 octobre 2007

Hé hé... ça fonctionne.
Je le rencontrerais bien, tiens, ce Benoît Luciani ;)

Écrit par : secondflore | 24 octobre 2007

Oui, je suis très profonde dans mes analyses, dixit une prof de lettres ;)

Écrit par : Jo Ann v. | 24 octobre 2007

Ça me fait sourire :)
Je veux une nouvelle mission, M le président - il y a trop de fumée en californie.

Écrit par : marsha FAPM | 29 octobre 2007

@second flore: ça va être un peu difficile, il est un peu austère et inabordable. Il n'aime pas beaucoup les "autres", je crois.
@Jo Ann v;:Elle avait raison...
@marsha FAPM: Mais, tu m'as bien dit que tu voulais être avec les stars, non? Bon, je réfléchis...
Mais faut que tu reviennes à Paris, très vite, que l'on parle de ça tranquillement...
;o)

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 29 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.