Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Imbert Imbert... le tendre révolté! | Page d'accueil | Ben Ricour... chanteur en lutte permanente! »

11 octobre 2007

Bartone cartonne!

 

83acdf779588ef27986fed99ff8d35ab.jpg

Je le répète encore une fois, j’adore suivre la carrière d’un artiste depuis le premier album. C’est le cas de celui dont je parle aujourd’hui. J’avais déjà rencontré Bartone lors de la sortie de son premier album, il y a 2 ans, Cador (souvenez-vous de la chanson France-Allemagne 82 en duo avec Clarika… un p’tit bijou !).

Il m’avait paru sympathique, mais un peu tendu. Je l’avais senti en mode « observation ». Il faut dire que ce Stéphanois avait été extirpé de sa vie de chanteur dans les bars de sa région pour rejoindre une « major » et devenir professionnel. Et donc, rencontrer des journalistes pour parler de son disque…

Mon article de l’époque 
a14a0bac2875b1a5cb4b09e06f7c41e1.jpg

Je l’ai revu récemment, dans un bar parisien (quoi encore ? Ce n’est pas moi qui décide…). Il me reconnaît aussitôt.

Très chaleureux, cette fois-ci. Je lui raconte comment je l’avais perçu.

-Oui, mais il faut se rendre compte de ce que c’est de quitter sa ville, de venir à Paris et d’être entraîné dans un espèce de tourbillon inhabituel. C’est un truc de dingue. Je ne me méfiais pas des gens, j’apprenais à faire mon métier de «  répondeur de questions ». Ce n’est pas facile de parler de soi.

Je suis bien d’accord avec lui. Le peu de fois où je me suis moi-même fait interviewer, j’ai été assez minable, il faut bien le reconnaître. C’est un boulot.

166bcad331cd6ac49c75bdf0e467a3b4.gifBartone sort donc son deuxième album, Les enracinés. Un disque qui secoue grave.

Plus authentique que le premier…

-C’est normal. Quand tu débutes, tu apprends les rouages du métier. Certes, c’était mes chansons, mais il y avait tellement d’intervenants que j’ai eu l’impression d’être dépossédé. Ce 2e disque est tout à fait le mien. On m’a fichu une paix royale.

Là, donc, guitares électriques à donf’ (comment je parle couramment le verlan !) sur des musiques mélodieuses, le tout sous la direction d’un ex Cri de la Mouche , Alexandre Azaria.

-Je veux être considéré comme un membre de la « chanson française » mais avec un fond musical pop rock. Mais, je ne veux pas faire partie de la troupe des chanteurs très introspectifs, très malheureux, très accordéon, très tradition…Il faut obligatoirement que mes chansons soient toujours un peu légères et second degré…

d3351d6179a9e925308fc306b660713f.jpg

Je lui dis que ses personnages masculins me font bien marrer tellement ils sont complètement barrés et d’une parfaite mauvaise foi, parfois même assez ignobles. Il sourit.

-J’aime bien dénoncer nos petites mesquineries, surtout dans la relation de couple. J’en ai rajouté dans le côté méchant, que je n’ai pas dans la vie.

2308d65b08da328bd69bc2a5c8330b05.jpg
Il m’apprend, au fur et à mesure des Sprite ingurgités, qu’il n’a pas trop le trac avant de monter sur scène, qu’il essaie de faire publier un roman (écrit en 1 mois et demi) qui s’intitule « A quoi jouent les garçons ? », qu’il aime BEAUCOUP Thomas Fersen et Bashung, qu’il a de quoi enregistrer 4 albums « pour moi et pour d’autres », qu’il n’est pas si féru de cinéma que les journalistes le prétendent et enfin, qu’il ne faut pas « se faire un monde de l’industrie du disque »… bref, toutes sortes de choses primordiales.
a6977703cd4ff6c0fa8022fabbd87a32.jpg

Je vous conseille d’aller voir son MySpace et de regarder ses vidéos Ma chère ex (1) et (2)… la chanson de rupture pas classe et jubilatoirement méchante !

Profitez-en pour écouter ses chansons...

L’album sort lundi.

Le 15 octobre.

1e21a271866a8f038da357aaf2a18ad7.jpg

Commentaires

Super et merci encore pour cet artiste que je ne connaissais pas du tout. Bon, de toute façon, je ne connais pas grand chose, c'est facile de m'étonner.
Quant aux sprites ingurgités... je doute de la véracité de ces propos vu la photo, me trompe-je ?

Écrit par : Nath | 11 octobre 2007

Lundi 15 octobre certainement.
Bon, je vais de ce pas écouter ce gentil monsieur.

Écrit par : La Louve | 11 octobre 2007

Ptain y a du bogosse dans les photos... ;)
Des bizettes

Écrit par : Mélina LOUPIA | 11 octobre 2007

Alors, le titre avec jeu de mot limite calembour, les manches de chemises retroussées, l'interview à la 1664 ... J'ai trouvé Sir Mandor :

tu est responsable de la rubrique "Arts" à l'Equipe Magazine ! ! !

Écrit par : boronali | 11 octobre 2007

Tu lui diras qu'il a laissé des trucs tomber de dedans sa valise!!!

Écrit par : Robert Elisabeth | 11 octobre 2007

@Nath: Pour les Sprites, tu as cliqué dessus?
@La louve: Tu devrais apprécier l'humour du bonhomme!
@Mélina Loupia: Merci, ça me fait plaisir que tu parles de moi comme ça. C'est vraiment trop gentil...
Quoi?
Je ne suis pas concerné?
Ah bon!
@boronali: Bingo! Bravo, on ne peut vraiment rien te cacher.
Je pige aussi pour Yorkshire magazine et Le journal de la betterave.
Ma vie est passionnante...
@Elisabeth Robert: Ah oui! Je n'avais pas remarqué. Tu n'es pas sans savoir que tous les artistes sont distraits...

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 12 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.