Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Philippe Lavil... il tape sur des congas! | Page d'accueil | Le mystère Pelot! »

18 septembre 2007

Knud, Wrath et moi...

7fa831531d80f3b0a5359d095ff60b60.jpg 

Bon, je ne vais pas en faire un fromage, mais quand même je suis content.

ca34febdbf03af03c26361812b759ea2.jpgHier soir, je me suis rendu à une rencontre entre blogueurs, animateurs de sites web, libraires et un auteur danois, Knud Romer (dont je suis en train de terminer la lecture de son bouleversant Cochon d’allemand) accompagné de sa très sympathique éditrice, Brigitte Bouchard.

Au Zango, l’ambiance était bon enfant. Je suis venu avec Anne-Sophie Demonchy et Franswa P. et j’ai fait la connaissance notamment de Thibault Malfoy, Nathalie Six, Emma B., EmilieMarc Villemain et Lucien Cerise.

Pardon pour les autres que je n’avais jamais lus et dont je ne connaissais même pas1ab2b0f97745b696bf8781a971a73858.jpg l’existence sur Terre.

Mais comme, il y a une certaine réciprocité, disons « un partout, la balle au centre ! ».

Voyez-vous, je suis ravi d’être allé à cette soirée littéraire (oui, il faut bien l’appeler ainsi) car j’ai pu obtenir le scoop du siècle littéro-blogospho-interplanétaire.

J’y ai vu la fille qui est en photo depuis le début de ma note et que j’ai photographié comme un minable paparazzi (de loin, en prétextant une photo de l’assemblée présente).

Admirez le fourbe que je peux être parfois…
866d66d25606626495ec9a6244e611d3.jpg

Oui, tout à fait à gauche, c’est elle.

Nous nous sommes reconnus. Je me suis installé à côté de la demoiselle.

Extraits du dialogue:

-Dis donc Wrath, ne sommes-nous pas dans une soirée littéraire ?

(Pardon, avant de continuer, je vous demande de lire la lettre suivante afin de comprendre ce dialogue. Sinon, je vous connais, vous allez prétendre que tout ceci n’a aucun intérêt alors que si, je trouve…)

-Non, pas tout à fait, Mandor, c’est une rencontre avec un auteur.

Je ne relève pas la mauvaise foi. Je suis toujours gentil avec mes interlocuteurs, je n’y peux rien, c’est ma nature.

-Mais il y a pas mal de journalistes, de blogueurs, d’écrivains, de libraires et surtout une éditrice.

Je ne relève pas que je l’ai vu remettre « quelque chose » discrètement à l'éditrice. Je suis toujours gentil avec mes interlocuteurs, je n’y peux rien, c’est ma nature.

-Excuse-moi, Wrath, mais je tiens à te prévenir que tu seras l’héroïne de ma note dès demain matin. Je trouve ça trop bon de te voir là. Après tant de notes anti-soirées littéraires, anti-copinages, anti-mélange des genres… (mais pas anti pasti, d’après ce que je constate de visu).

19293c11444290772e20f6bdaa311792.jpg

Une espèce de jubilation complètement inexplicable m’envahit. Je ne jouis pas (faut pas déconner non plus !), mais je me réjouis (ce qui est plus raisonnable et déjà pas mal).

-Je ne pousse pas le vice jusqu’à te demander de prendre une photo avec moi. Hein ?

-Non, moi, je ne montre jamais en photo.

Moi non plus, d’ailleurs.

Manquerait plus que ça !

Bon, je passe la conversation intégrale, mais elle m’apprend que son Pod Wrath avec David Foenkinos enregistré dans l’après-midi s’est très mal passé. Il n’était pas content du tout. J’ai hâte de voir ça.

À la question, « ça ne te dérange pas de te faire étriller dans tes commentaires ? », elle me répond que non, elle a l’habitude et que, je cite, « je dois être un peu trop agressive ».

Peut-être.

À la question posée par elle, « pourquoi tu n’es jamais méchant et tu dis toujours du bien sur ton blog », j’ai répondu que, je me cite, « je suis toujours gentil, je n’y peux rien, c’est ma nature ! ».

En fait, j’ai bien aimé rencontrer Wrath. Elle a été très souriante, aimable même (allez, je vais le dire, à la limite de la gentillesse. Si, si, je vous assure).

Il résulte de cette discussion impromptue que nous aimons nous envoyer quelques vacheries par blogs interposés, mais que nous nous respectons.

Une sorte de thèse, anti-thèse.

Je pense que nous allons continuer cette façon de communiquer originale et finalement assez amusante.

1bdf8117fe1ef221c74facda68bbb992.jpgNote à Marie-Anne Lacoma (attachée de presse de la maison d’édition Les Allusifs) :

Ne sois pas déçue de cette note sur cette soirée, j’ai choisi un angle un peu inattendu. Mais sinon, sache que j’ai beaucoup aimé ce livre ce souvenir de Knud Romer. Il provoque en moi quelques sérieuses résonances que je ne tiens pas à expliquer en détail ici. La petite histoire dans la grande, je connais. Ce livre coup-de-poing m’a parlé. Vraiment.

Le type est complètement barré, mais d’une énergie et intelligence folle.

La prochaine fois (si prochaine fois, il y a), j’écrirai une vraie note de journaliste intègre et consciencieux. Je ferai une fiche de lecture de chez fiche de lecture… Promis !

En même temps, mon blog,  (c’est écrit dessus, tout comme le Port Salut !) c’est un peu les coulisses du show-biz…

Et aussi, le planteur était délicieux. Bien dosé. Un travail de pro.

09:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (21)

Commentaires

Marrant les hasards de la vie et des rencontres!;)

Écrit par : Robert Elisabeth | 18 septembre 2007

Ouais. Enfin ce que je constate surtout, c'est que ce parasite de Franswa P. était lui aussi au rendez-vous.
Il en manque jamais une, celui-là. Parait même qu'il se serait réalimenté en livres gratos - moi je vous le dis : ça me débecte, le comportement de ce mec...

Écrit par : Franswa P. | 18 septembre 2007

Rah, la vache, comment je te comprends, Fran-fran, sont insupportables, ces parasites.

(Mandor, désolé, c'est plus fort que moi, j'suis curieux de voir combien de fois tu vas compléter les coordonnées avant de lacher l'affaire :) )

Écrit par : bank | 18 septembre 2007

ça balance pas maaaaal à Paris, ça balance pas mal...
Des bizettes

Écrit par : Mélina LOUPIA | 18 septembre 2007

Hum ! Hum!
Voilà que je tousse, moi ;-)

Écrit par : RonDevu | 18 septembre 2007

Quoi on peut avoir des livres gratos?! Eh moi aussi je veux viendre alors!;)

Écrit par : Robert Elisabeth | 18 septembre 2007

Et bé moi je vois deux petits yeux tout ronds sur un visage lisse de poupée timide. Trop mignon, tant d'énergie (et de mauvaise foi) dans un corps si jeune. La vie est surprenante, et tout ceci est plutôt sympathique. :)

Écrit par : sophie K. | 18 septembre 2007

Ah, Mandor, tu es encore meilleur en version Voici qu'en version Gala !!
Bravo
(j'en reste là, la suite à l'oral ;)
(j'en ris encore)

Écrit par : secondflore | 18 septembre 2007

(Et sinon, sur le fond... un anti-pasti, des pro-pastis ?)

Écrit par : secondflore | 18 septembre 2007

T'es chou, Mandor
(je ne sais pas si ça s'écrit comme ça, désolée, depuis que je blogue mon français "actuel" avance si vite que parfois c'est du n'importe quoi).
Enfin, t'as compris, c'est MERCI dans les livres de français de la ville de Pitesti! Grand Merci!

Écrit par : ecaterina | 18 septembre 2007

Ouais, ben j'aimerais bien écrire en roumain comme toi en français, Ecaterina.

Écrit par : Franswa P. | 18 septembre 2007

La couverture du livre de Knud Romer est sympa ! Le format du livre l'est également. Et d'après ta note, le contenu également ! Va falloir que j'aille faire un tour dans mes librairies préférées...

Écrit par : Olivier Goujon | 18 septembre 2007

C'était ma première soirée littéraire, et il a fallu que je tombe sur Mandor-le-paparazzi...

(Bon, allez Mandor, je te pardonne. J'irai même jusqu'à dire que tu es "très sympa" :)

Écrit par : wrath | 18 septembre 2007

@Elisabeth Robert: Oui, tu as raison, la vie, c'est parfois du Lelouch...
@Franswa P.: Tu n'es pas un parasite et j'aime ta présence alors, heureusement que tu étais là.
Point barre.
@Bank: Petit galopin! Je suis tenace, tu sais.
Tu m'expliqueras, un jour, (pas devant des toilettes) le but de cette expérience métaphysique....
@Mélina Loupia: Non, c'est une note très tendre...
;o)
@RonDevu: Allergique à quelque chose?
@Elisabeth Robert: Tsss... tu n'es pas comme ça...
@Sophie K.: C'est presque ce que je me suis dit, dis donc.
Bien vu. (Mais ça ne m'étonne pas de toi. Tu es clairvoyante!)
@Secondflore: Pro vin blanc et pro planteur, surtout.
Pour passer à l'oral, on se voit quand cher ami?
@ecaterina: Je te souhaite tout plein de monde... très franchement.
@Franswa P.: ecaterina est mariée, Franswa...
Quoi de quoi je me mail???
@Olivier Goujon: Oui, alors là, tu peux y aller les yeux fermés... euh... non, pour lire, ouvre les bien grands.
Quant à moi, j'avance avec le tien.
;o)
@wrath: Tu sais que nous allons décevoir notre lectorat si nous commençons à devenir aimable l'un envers l'autre.
Mais bon, il faut bien reconnaître que lorsque tu souris, on oublie la Wrath hargneuse... finalement, je préfère nettement Lise-Marie à ton personnage "en colère".

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 19 septembre 2007

En début de semaine prochaine ? (genre en tout début?)

Sinon, j'aime beaucoup le commentaire de miss Wrath sur l'air de "ma première surprise-party"
(Lise-Marie, salut ;)

Écrit par : secondflore | 19 septembre 2007

Raaaaah mais pourquoi j'habite Toulouse raaaaaah, je hais les parisiens (je pousse ce cri car Anne-Sophie m'avait bien su^r invitée mais je n'ai pas pu faire le déplacement).

Écrit par : Dahlia | 19 septembre 2007

Bon, je résume : je me mets au roumain avec Franswa P, je prends la carte de la ligue Pro-Pastis mais Anti6pasti avec Second Flore, j'épouse Anne-Lise et je vais habiter à Toulouse chez Dahlia.
C'est ça chef, j'ai tout bon ?

Écrit par : Benoît FAPM | 19 septembre 2007

Benoît, quand tu veux pour le Roumain.
Mandor, diantre que tu extrapoles sur ce coup là... Non mais c'est vrai, je réagis juste quand des gens dont le français n'est pas la langue maternelle et qui l'écrivent hyper bien s'en excusent. C'est quand même un comble. Ne va pas imaginer des trucs, camarade extrapolateur.

Écrit par : Franswa P. | 19 septembre 2007

Elle est comme tout le monde, la petite Wrath, tu sais :)
On peut aimer cracher dans la soupe et s'en faire une petite de temps en temps...C'est humain.
Enfin du Mandor caustique.

Écrit par : ron | 20 septembre 2007

@secondflore: Ben, on s'appelle dans la journée, jeune homme fringuant!
@Dahlia: Allons, allons, je suis sûr qu'il se passe des choses en province. Surtout à Toulouse, dis donc... ce n'est quand même pas un trou perdu. Mais, la prochaine fois, ce serait sympa de se croiser.
@benoît (FAPM): Quel esprit de synthèse! Tu as tout bon, cher ami dont le prochain livre "Mise à mort" sort le 4 octobre... Très bon livre, l'ai-je déjà dit?
@Franswa P.: Je plaisantais, je connais ton sens aigu du raisonnable.
(Je ne sais pas pourquoi, en ce moment, j'ai envie de te vanner un peu...)
(Mais, en même temps, tu sais que je t'aime, hein?)
@Ron: Tout à fait d'acccord Ron, mais là, je n'ai pas pu laisser passer l'occasion.
Quant à ma causticité, elle est toujours en moi, tu sais... Mais, je la sors ailleurs, d'habitude...

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 20 septembre 2007

A force de voir sur le site de Wrath, le gugus avec les oreilles pointues et en train de se coiffer les cheveux, j'avais fini par l'imaginer comme ça :-). Comme le web déforme la vision qu'on a des gens ;-). En fait, tout ce qu'elle voulait c'était être acceptée ds le petit cercle parsien, hop, une soirée, qqs bavardages et tout s'arrange :-). Ha cette tendance naturelle à faire beaucoup de bruit pour se faire remarquer ;-).

Écrit par : cassiopée | 21 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.