Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Interview Jean d'Ormesson. Exit n°2 | Page d'accueil | David Hallyday... met le turbo! »

20 juin 2007

Amel Bent... artiste en pleine mutation!

da29b1f877fc6a87af670e0fdff7d28c.jpgAllez, un coup de pub… et je fais dans la variété aujourd’hui… ça faisait longtemps non, que je n’avais pas parlé d’une Chimène Badi, d’un Christophe Maé, d’un Christophe Willem, d'un Thierry Amiel ou d'un Emmanuel Moire...

Le 5 novembre 2004, dans les locaux de sa maison de disque BMG, je rencontrais Amel Bent.

A 19 ans, elle avait déjà tout d’une grande. Son premier album Jour d’été était un mélange de soul, de R’n B, teinté de variété classieuse.

Devant moi se tenait une jeune fille à la fois timide et assurée. Le mastering était en cours de finition, elle sortait85f0af5dff53d049d961436837be1e42.jpg tout juste du studio d’enregistrement. Nous avons écouté son disque ensemble. Devant moi, elle chantait, mimait les paroles, semblait impressionnée de s’entendre. Je lui en ai fait la remarque.

-Quand j’entends de la musique, quand je chante, je ne suis plus maîtresse de moi. Je rentre dans un état proche de la transe.

Comme elle le dit dans son premier single Ma philosophie (co-écrit avec Diam’s), viser la lune ne lui faisait pas peur.

- Il faut laisser l’artiste chanter comme il le sent, le laisser s’épanouir. Je fais des concessions sur des trucs tels que les photos, la promo, les interviews. La maison de disque connaît les rouages de l’industrie. Artistiquement, je gère, le reste  je ne veux pas m’en occuper !

6d9422a37dfd72e384f7026a91a11a74.jpgJe la devinais un peu effarouchée par le succès à venir. Elle jouait le jeu de la « gloire » avec parcimonie. Amel Bent, un peu mélancolique, semblait en retrait de ce tourbillon.

- J’avais un rêve, maintenant, je l’ai réalisé. Je n’en n’ai plus. C’est triste !

Il lui tardait de monter sur scène, sa passion absolue.

- J’ai tellement envie de concert, qu’il m’arrive d’aller dans des karaokés. Les gens hallucinent quand ils me voient. Après moi, personne n’ose plus chanter. Ca me fait rire ! Allez, il est 14 heures. J’ai faim.

Amel Bent, ce jour là, alors qu’elle n’avait encore aucun succès, m’a congédié sans aucune forme de procès. Elle m’a lancé un simple :

 -Et merci, c’était sympa ! J’ai de la chance, les gens sont gentils avec moi ! 

Oui, Amel... mais de toute façon, moi, je suis gentil avec tout le monde.

ce568d0b046bf7e829d807cde928d527.jpg
97f79617187ed6655ccba2fc1da0f744.jpgC’était il y a plus de deux ans… Depuis, une certaine presse et TF1 n’ont pas été très tendres avec elle.

Et elle s’est endurcie. Pour tenir le coup, certainement.

Tout ça pour dire que le deuxième album de cette chanteuse est sorti avant-hier…

A 20 ans ! est réalisé notamment par Kore et Volodia. Ont collaboré : Pascal Obispo, Lionel Florence ou bien encore Diam's sur trois titres, dont un duo.

Une artiste à fleur de peau avec une voix superbe. Mais, bon, cela reste de la variété R’n’B à la française. Rien de révolutionnaire en quelque sorte… un petit aperçu, ici, sur son MySpace officiel.

Au programme des jours qui arrivent: David Hallyday, MC Solaar, Boris Bergman (auteur de chansons) et Virginie Talavera...

Commentaires

"A 20 ans ", soit la moitié de ... Oui, et tout ça, sans utiliser ma calculatrice !!! A mon âge, cela relève de l'exploit.
Mon sixième sens koryféen m'a dit qu'aujourd'hui deux fois vingt , nous dirons 04 (voilà qui m'arrange aussi ), avait un rapport avec toi. Mes baguettes sont magiques, n'oublie pas, donc elles m'informent de tout !
Alors KORYFIMESQUE ANNIVERSAIRE, Mandor !!! Et puisque ton Mandor express signale qu'aujourd'hui est la journée de tous les dangers, je vais agiter mes baguettes pour que tu affrontes tous les éléments et en ressortes victorieux, parole de Koryfée.
Et , pour préparer ton entrée ce matin en maternelle supérieure (logique à 04 ans), où je t'ai précédé en avril dernier ( je te garde ta place, le pupitre à côté du mien, même d'abord !), je t'offre un cartable avec tous les autocollants de tes héros préférés (Spiderman, Albator, Goldorak, etc.). Bleu le cartable, il va de soi. Moi, j'en ai un rose avec Candy et la famille Ingalls. :)))
Allez, hop, vite à l'école à présent que tu as reçu mon super présent avec à l'intérieur, outre la trousse et un petit cahier, mille et un voeux de bonheur et de réussite dans tous les domaines. Allez, fonce Mandor, va jusqu'au bout de tes rêves !

Happy Birthday to you, Mister President
Happy Birthday tou you
Happy Birthday to you, Mister President
Happy Birthday tou youuuuuuuu !

Bises+++++++++++++++++

Signé : koryfée-sa-marylin-monroe

Écrit par : Koryfée | 20 juin 2007

Bonjour Mandor

C'est un très bel article sur une stricte inconnue de moi mais que je connais nettement mieux à présent, par ta grâce.

Petit bémol néanmoins, si je peux me permettre, cher, la photo où tu apparais aux côtés de la belle, est particulièrement infortunée.

Pourquoi, mon dieu, pourquoi, es-tu coiffé d'une gondole vénitienne carrossée en dimanche ?

Merci pour ta réponse.

Écrit par : Cath | 20 juin 2007

Ma fille serait rouge de jalousie en voyant cette photo !

Sinon Mister Président, bon anniversaire ! 40 balais ça se fête ! Au prochain diner de la FAPM...

Et aussi je croise les doigts pour le çapassouçakass :-)

Écrit par : 4largo | 20 juin 2007

Mais c'est bien vrai çà.... j'allais oublier... donc HAPPY BIRTHDAY TO YOU !!!! Bon, on arrosera çà samedi...

Écrit par : La Louve | 20 juin 2007

Heureux Anniversaire Mandor !!! Tous mes voeux t'accompagnent pour cette journée de tous les dangers et pour tes 40 printemps... Cheers !

Écrit par : Bridget | 20 juin 2007

ben aloàrs, j'apprends que c'est ton anniv' ? Et bien, bon anniversaire cher Mandor ! 40 ans, c'est pas rien, c'est le bel âge et... la descente, petite à petit, de l'autre côté de la vie ;o) Pardon, j'pouvais m'en empêcher ;o)))
Moi, j'aime bien cette fille, Amel Bent. Pas trop ce qu'elle chante. Mais elle a une voix superbe et j'aime bien le personnage : nature, fragile et forte. Quant à une certaine presse qui la critique... c'est banal, méchant et gratuit. Jalousie !

Écrit par : Nathalie | 20 juin 2007

Pffftt, c'est plein de fôôôtes, pardon:(

Écrit par : Nathalie | 20 juin 2007

Kalz a vloavezhioù all ! à répéter 40 fois, a entrecouper de 40 bolées.. heu.. bougies ! ;)

Écrit par : Katy | 20 juin 2007

De la part de tes fans en Amérique du Nord, joyeux anniversaire, Monsieur le président !

Écrit par : marsha | 20 juin 2007

je lève la bras, saisis la coupette pleine d'un breuvage pétillant, souris et chante en coeur (avec moi-même) un Happy Birthday pour tes (pff non mais les autres... je rêve, il a pas 40 ans, hein, il en a... euh... il a... bref...) on s'en moque du chiffre d'ailleurs!!!!

40 bisous pour tes (et merde j'ai gaffé!!) 40 ans :)

Écrit par : Dorothée de la FAPM | 20 juin 2007

je voulais faire comme Koryfée...mais comme je suis trop lente (et merde, déjà trop suisse...)...ben euh...bon!

JOYEUX ANNIVERSAIRE PRESIDENT VENERE!!!

:D

Écrit par : balbc, suissesse FAPMienne | 20 juin 2007

Idée que tt le monde a eu mais bon ...

http://www.dailymotion.com/video/xnlkz_marilyn-monroe-jfk-happy-birthday

Bon anniversaire, Président !
:)

Écrit par : LudoFJ(FAPM) | 21 juin 2007

Désolé, appé par la machine j'ai oublié cette info de premier ordre, bon anniversaire Mister President of Mandorstate... La prochaine fois qu'on se voit, donc, c'est pas Monaco mais Champagne !

Écrit par : Denis_m | 21 juin 2007

@Koryfée : Dis donc, là, en te lisant, un doute m’interroge (j’adore cette expression !) : ne serais-tu pas en train de me traiter d’adulescent ?
Je ne sais pas, il me semble…
Merci à toi.
@Cath : Je me coiffe comme je l’entends ! Et toc ! Et aussi, je voulais rendre hommage à Sheila et Ringo…
Petite précision pour apprécier cette blague tordante à sa juste valeur : il faut juste savoir que dans leur répertoire commun, il y a une chanson qui s’intitule Les gondoles à Venise… et là, vous devriez vous gondoler de rire.
Normalement.
Mais pas sûr.
@4largo : Dis, donc, si je comprends bien, ta fille aime M Pokora et Amel Bent… Tu es certain que ce n’est pas toi qui lui inculques ces bases culturelles judicieuses ?
;o)
Merci m’sieur de ton gentil mot.
@Bridget : Je ne vais pas arrêter de dire merci, je sens ça. Mais merci, ça me fait bien plaisir.
@Nathalie : Tu sais parler aux gens qui vieillissent toi. Tu viens de me donner un coup de blues, là !
;o)
@Katy : Sur tes bons conseils, j’ai fait ça hier soir. Merc...hips !
@Marsha : La grande classe internationale… j’ai des fans en Amérique du Nord ! A partir d’aujourd’hui, c’est décidé, je deviens crâneur. Hop ! C’est dit.
Thanks !
@Dorothée (FAPM) : Dorothée, là, je crois que tu viens de m’achever…
;o)
Merci pour les coupettes, tu le sais, toujours largement apprécié de moi.
@balbc (suissesse FAPMienne) : « Président vénéré ! » Hum ! C’est bon, j’aime ça !
Continue…
Je t’embrasse à la mode suisse. Lentement mais sûrement.
@LudoFJ (FAPM) : Tu sais que je prendrais presque cette vidéo pour moi ? A la force de la regarder… Merci à toi, l’homme qui dit qu’il arrête un moment mais qui revient tous les jours. C’est marrant, d’ailleurs, ce concept.
@Denis_m : Ah, te voilà devenu raisonnable ! Tu m‘as fait peur. Sinon, bravo pour la deuxième place de Fragil(e)s… Hier.

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 21 juin 2007

Les commentaires sont fermés.