Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vincent Ravalec (2eme partie) | Page d'accueil | La société du spectacle selon Jean-Marie Catonné! »

23 février 2007

Un ex FUTUR PAPA nommé Fabrice Florent...

medium_346585206_71e85ca3cc.2.jpg 

Nous nous connaissions par lecture réciproque, anonyme et silencieuse.

Lui par le biais du blog de Ron l’infirmier lorsque ce dernier m’avait ouvert ses portes 3 jours et moi par Deedee qui avait écrit une note dithyrambique sur son blog : Futur Papa.

Un blog qui racontait pendant 9 mois les émois, les doutes, les tracas, les observations et les joies d’un type tout à fait normal qui voit sa vie se bouleversifier pour cause de femme enceinte… 9 mois de grossesse racontés par un mec, c’est franchement très drôle.

medium_couv_futurpapa_170.2.jpgCe blog est devenu un livre.

Et le livre possède désormais son propre blog et son site officiel...

(Ca devient compliqué !)

Un jour, je reçois un gentil mail de sa part. Il me propose de me rencontrer lors d’un prochain aller-retour à Paris. Il habite Lille.

J’accepte. Le personnage Fabrice Florent me paraît très sympathique. Je l’ai vu dans l’émission Les maternelles sur France 5 et dans quelques magazines. Sa tête est sympa et je me fie beaucoup au physique des gens.

Parfois, c’est une grossière erreur.

Pas là.

Rendez-vous est pris pour le jeudi 15 février. Il me propose de le rejoindre à la gare du nord à 10h02, heure d’arrivée de son train.

L’idée d’aller récupérer quelqu’un que je ne connais pas personnellement sur un quai m’amuse.

Il ne m’en faut pas beaucoup, je sais.

Pour tout dire, j’habite une petite commune du Val d’Oise et il y a une gare qui est directe avec celle « du nord » en 20 minutes.

L’aubaine.

Je vais laisser ma voiture et y aller en train.

Il faut savoir parfois de grande décision dans la vie.

Et vivre courageusement aussi.

Ainsi donc, Mandor se retrouve avec le peuple et il est ravi.

Car, j’ai beau être le président de la FAPM , je n’en suis pas moins normal.

(Ceci est du second degré. En fait, dans la vraie vie, je suis parfaitement imbuvable....)

medium_346585189_9473655079.2.jpgMe voici donc devant le quai n°18. Le train arrive à l’heure pile ( la SNCF assure souvent quand elle n’est pas en grève). Fabrice Florent ne connaît pas mon visage ce qui me permet de l’observer un peu avant de le héler. Il cherche qui je peux bien être. Pas longtemps parce qu’il passe devant moi.

Je me présente et lui s’étonne de ne distinguer aucun trait sur mon visage (je l‘ai déjà dit ici, j’ai perdu mon visage un beau matin de juillet 2006, sans aucune explication et personne ne me croit). C’est quand même curieux que cette mystérieuse disparition coïncide au jour près avec la création de ce blog.

Lien de cause à effet ?

Bref, nous nous enfuyons dans le premier bar respectable venu avant que les enfants ne me jettent des pierres.

Je suis coutumier du fait. Les enfants sont méchants avec les personnes « différentes ».

 

Nous nous installons dans un coin discret du Terminus Nord et je commence mon entretien.

medium_15.02.07_Fabrice_Florent_2_.2.JPG

En fait, nous conversons sur nos expériences respectives de futur papa. J’ai eu quelques mois d’avance sur lui et je me suis bigrement retrouvé dans ses écrits.

Tellement universelle comme expérience !

Tous les hommes futurs papas devraient lire ce livre.

Parce qu’il est tendre, émouvant, ludique, riche en informations, sarcastique parfois et surtout drôle à chaque page. De plus, l’auteur n’hésite pas à faire preuve d’auto dérision.

Tiens ! Il donne envie d’être son ami. Je veux dire, un vrai pote quoi !

Je lui dis qu’en le lisant, j’ai l’impression de ne pas avoir été moi-même un bon futur papa.

medium_346585141_78cf2b690a.2.jpg-Il ne faut pas dire ça. Le fait d’écrire au quotidien cette expérience m’a mis constamment dans une situation d’éveil…

Je prends des nouvelles du bébé et de sa maman.

Ils se portent comme des charmes, merci !

 

Pour moi, ce livre est, avant tout, une formidable lettre d’amour à sa femme. Des passages sur elle sont à pleurer tellement on sent la puissance de son amour.

-Il faudra lui dire… Franchement, tout ce qui m’importait, c’est que ce que j’écrivais lui plaise, je me moque complètement des autres critiques. Que cela devienne un livre, alors là, c’est la cerise sur le gâteau.

Et, évidemment, elle a aimé.medium_346585169_51338e67b9.3.jpg

Elle a découvert les écrits de Fabrice après l’accouchement. Elle n’a rien lu pendant la grossesse.

C'étail un deal.

Une belle histoire.

Pendant que nous devisons, Dominique Strauss Kahn s’installe avec un ami juste à la table voisine. Je ne peux m’empêcher de la zieuter.

Et si je lui demandais de venir à notre table pour parler paternité?

Non, le concept serait un peu brouillon, il me semble.

Fabrice respire.

Je n’ai pas cédé à cette envie que je lui ai pourtant suggéré.

medium_15.02.07_Fabrice_Florent_3_.2.JPG

En fait, je n’ai pas pu interviewer sérieusement Fabrice Florent parce que j'arrive après la bataille.

Tout a été dit sur son livre.

Je n’aime pas la redondance.

Alors, voilà, aujourd’hui, c’était juste une présentation d’un personnage très intéressant.

Simple et modeste.

Et travailleur…

Fabrice Florent est le fondateur du magazine en ligne pour les jeunes femmes, madmoizelle.com et de l’agence de communication Ah ! Les jeunes…
medium_15.02.07_Fabrice_Florent_1_.2.JPG
Petite précision primordiale:
Les photos en gros plan sont signées Jean Delmarty, les autres sont de la jeune serveuse souriante du Terminus Nord et de bibi.
Dernière minute: Fabrice me signale que les photos en gros plan ne sont pas de Jean Delmarty (je n'ai donc rien compris) mais d'un de ses potes (à Fabrice, pas à Jean Delmarty... Vous ne suivez pas?)
Jean Delmarty est donc cité 4 fois dans cette note mais c'est un erreur de ma part car il n'est pour rien dans ces photos.
Mais Jean Delmarty (5 fois) mérite quand même un coup de projecteur.
Vive Jean Delmarty! (6 fois)

 

Fabrice Florent est un gars bien.

Son prochain souhait artistique serait que son livre soit décliné en mini série télé (genre « Un gars, une fille »).

Ce serait sacrément une bonne idée !

Parce qu’il y a beaucoup à dire sur cette période là de la vie.

Intense.

 

Tiens, je viens de trouver une photo de Jean Delmerty!(7 fois)

medium_380524809_fdc1939080.jpg
J'espère que j'ai bon cette fois ci...

Commentaires

Un grand merci mon cher Mandor ! :)

Juste une précision : ce n'est pas "un souhait artistique", l'histoire de la série télé...
Juste une idée-à-la-con qui m'est passée par la tête un jour où j'écrivais Futur Papa et "Un gars une fille" passait à la télé. J'ai trouvé que je tenais un parfait rôle de Chouchou tout au long de la grossesse :)

Écrit par : Fabrice (ex Futur Papa) | 23 février 2007

Et oui, la dernière photo est bien de Jean Delmarty (ce jeune homme gagne à être connu, tu as raison :))

Écrit par : Fabrice (ex Futur Papa) | 23 février 2007

@Fabrice (ex Futur Papa): C'est tout moi, ça, faut toujours que j'exagère!
Merci à toi, en tout cas, pour ce que tu m'as proposé et que je n'ai pas écrit dans ma note... mais qui finira bien par se voir.
Je sais, ce n'est pas sympa pour les autres, les non dits...

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 23 février 2007

Arrghh...le futur papa et son corollaire, la femme en corolle... Tiens, je vais aller me commander un baby au bar, le seul que je supporte!

Écrit par : Laurence Pernoud | 23 février 2007

Un sympathique "Futur Pépé", d'ici là qu'il s'amuse bien. Toi aussi. Tu serais pas en train de te mettre à faire des répétitions pour les moteurs de recherche ? Bel article.

Écrit par : Fishturn Fapm en we | 23 février 2007

Vais être un brin chauvine là mais ravie qu'un gars de Lille trouve sa place dans ces colonnes ! La note donne envie de découvrir les états d'âme de ce futur papa en tout cas !
Et l'idée de la série TV n'est peut-être pas si "à-la-con" que ça...

Écrit par : Bridget | 23 février 2007

Je n'ai qu'une envie à la lecture de cet article : foncer sur ce livre ! D'ailleurs, que fais-je encore à sillonner le ciel de cet écran alors que je devrais être en chemin pour la librairie ?!!

Hum, en ce qui concerne le diagnostic de votre "perte de visage", je pencherais plutôt pour une autre piste : n'auriez-vous pas rencontré Dany Lari un jour de juillet 2006 ? Quant à la méchanceté des enfants à l'endroit de votre "différence", rassurez-vous cher Mandor : on apprend beaucoup au contact des personnes différentes ! (sourire) Et ce "handicap facial" ne vous a pas ôté votre courage : tel Indiana Jones (on a la culture qu'on peut), vous avez emprunté la jungle des transports parisiens et avez débarqué dans ce milieu hostile qu'est la gare du Nord ! Trop fort. Vous m'impressionnez .
Bon week-end !

Écrit par : Koryfée | 23 février 2007

Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty
... pardon, je sais pas ce qui m'a pris

Écrit par : Mesuline MPAF | 23 février 2007

@Laurence Pernoud: Tu crois qu'il y aura des Baby's au bar du salon du livre???
@Fishturn FAPM en WE: Tu sais, je ne fais rien dans ce blog pour ruser... je ne sais même pas ce qu'il faut faire pour attirer du monde.
Ton président naïf...
@Bridget: VIVE LILLE! C'est joli, il paraît... Quant à la série, cela ferait un carton. Si, si.
@Koryfée: Je suis impressionnant, c'est vrai...
Un doute? Vos propos ne seraient pas ironique?
Non.
Hein?
;o)
@Mesuline: Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty Jean Delmarty
Un de plus que toi, na!
Non mais! on ne défie pas le président de la FAPM!

Écrit par : Mandor, président de la FAPM | 24 février 2007

Les commentaires sont fermés.