Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Emmanuel Moire... Louis XIV, sors de son corps! | Page d'accueil | François Berléand... un homme très visible! »

11 novembre 2006

Daniel Balavoine...

 

medium_BAL_N_ET_B.jpg

Je me souviens qu’il était ma seule idole de jeunesse…

Je me souviens que j’aimais ses chansons autant que ses coups de gueule…

Je me souviens que j’avais des posters de lui dans ma chambre…

medium_db.jpgJe me souviens que mon premier disque de lui acheté par maman pour moi était "Le chanteur"...

Je me souviens que je connaissais son répertoire par cœur…

Je me souviens que je chantais devant la glace en l'imitant...

Je me souviens que je voulais lui ressembler…

Je me souviens qu’il était mon exemple…

Je me souviens que j’ai fréquenté (longtemps) sa sœur Claire à Paris…

Je me souviens que j’ai fréquenté (beaucoup) son frère Yves à Cayenne…

Je me souviens que je l’ai rencontré une seule fois, deux ans avant qu’il parte…

Je me souviens que j’attendais devant le Palais des Sports un jour de septembre 1984…

Je me souviens qu’il s’est arrêté devant moi en voiture et qu’il m’a dit de grimper à l’arrière…

Je me souviens qu’il m’a permis de rester avec lui dans la coulisse toute l’après-midi…

Je me souviens qu’il avait été charmant et disponible…medium_daniel4nb.jpg

Je me souviens que j’étais impressionné…

Je me souviens que nous avons fait beaucoup de photos…

Je me souviens que pendant son concert, quelqu’un m’a volé ma pellicule…

Je me souviens que je suis retourné le voir à l’issue de son spectacle…

Je me souviens qu’il s’est marré quand il m’a revu dans sa loge…

Je me souviens qu’il a bien voulu faire un dernier cliché…

Je me souviens que le 14 janvier 1986, j’étais triste…

Je me souviens que je faisais mon service militaire...

Je me souviens que je me suis retenu de pleurer mais que mes yeux brillaient…

Je me souviens que mon général de papa ne savait pas quelle attitude adopter envers moi...

Je me souviens qu'il m'a serré très fort contre lui...

Je me souviens qu'il a compris mon chagrin...

Je me souviens que le soir même, j’étais à la radio pour lui rendre un dernier hommage.

medium_Balavoine_PDS_84_edited.JPG

Daniel Balavoine, je continue à le chercher parmi les nouveaux venus de la chanson française… Pas trouvé !

Non, faut pas chercher… tout le monde est unique.

Commentaires

Bonjour et merci pour ton commentaire sur mon blog dis moi est ce que je peux mettre cet article dans mon blog et je mettrais aussi le lien pour ton site avec ! C'est génial que tu ai rencontré Daniel T'AS BIEN DE LA CHANCE ! Moi j'avais que 5 ans lorsqu'il est parti , j'aurais tellement aimé le rencontré , je vis parlé de ton site dans mon forum sur Balavoine aussi comme ça tu aura beaucoup de visites lol

grosses bises

sabrina

Écrit par : sabrina | 11 novembre 2006

Cette note est superbe. J'ai une petite larme à l'oeil.
Je n'avais que 3 ans, je ne l'ai vu qu'à Biarritz. ;-)

Écrit par : Tybo | 11 novembre 2006

très mais alors très très beau texte. émouvant à souhait...

Écrit par : Dorothée | 12 novembre 2006

@Sabrina: Fais ce que tu veux mademoiselle... Pas de soucis.
@Tybo et Dorothée: Merci d'apprécier ma petite prose les amis. Cette note, je la trouve, après coup, un peu nostalgique en effet...

Écrit par : Mandor | 12 novembre 2006

magnifique texte
moi aussi : Daniel Balavoine, je continue à le chercher parmi les nouveaux venus de la chanson française… Pas trouvé !

Écrit par : jacotte | 16 novembre 2006

@Jacotte: Ah!!! On est donc bien d'accord!

Écrit par : Mandor | 16 novembre 2006

mon idole et mort quand j avais 18 ans depuis nessuno e entrato nel mio cuore grazie daniele

Écrit par : anne | 17 novembre 2006

trop émouvant merci Mandor !!!

Écrit par : sabrina | 16 juin 2009

Les commentaires sont fermés.