Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Marianne Farouch... la swingueuse! | Page d'accueil | Eric-Emmanuel Schmitt... l'homme multiple! »

23 octobre 2006

Jeanne Cherhal... fraîche et liquide.

 

medium_jeanne_cherhal_2.jpg

Celle là, je l’attendais avec impatience. J’ai demandé expressément à mon rédac chef bien aimé de me la réserver sous peine de démission immédiate dans les plus brefs délais (euh…en fait non, je me suis à genoux et j’ai pleuré et prié pour qu’il accepte, non parce que j’aime trop mon boulot pour partir, comme ça, sur un coup de tête !)

medium_j_cherhal_leau_192.4.jpgLe nouveau disque de Jeanne Cherhal, L’eau, sort donc aujourd’hui. J’ai petit déjeuné avec elle le 10 octobre dernier au bar La lubie (comme avec lui). Il faut que je vous dise, la Jeanne, je la kif totale (vous aimez quand je parle djeuns ?). J’aime ses chansons, sa personnalité et…

 

Et en plus, elle est souriante, agréable et polie. Bon, vous allez me dire, elle est normale quoi ! A cela je réponds tout de go. Oui, normale.

Mais, vous savez, dans ce métier, tout le monde ne se comporte pas de la même manière.

Après 12 fois par an, la Victoires de la Musique en 2005, catégorie artiste révélation du public propose un deuxième album vraiment différent et d’une rare sensualité. Il transpire le désir.  

-J’aime bien avancer et profiter des choses que j’apprends au contact des autres artistes. Si j’ai évolué, ce n’est pas délibéré, j’ai juste grandi. J’ai abordé l’écriture différemment, c’est moins concret et donc, très logiquement, plus abstrait.

Jeanne Cherhal est là, calme, réservée mais à l’écoute. Elle semble curieuse de ce que je peux penser de cette medium_jeanne_cherhal_02.jpgévolution. Je lui explique que j’écoute cet album depuis le début du mois de septembre et que je ne m’en lasse pas, quelque part, cela doit bien signifier qu’il est joliment troussé, non ?

Ce que je ne lui dis pas, c’est qu’en fait, il tourne en boucle. Je suis incapable d’en expliquer les raisons… bref, la solitaire a fait du bon boulot.

-C’est vrai que pour cet album, je suis partie m’isoler sur plusieurs périodes et endroits, en véritable ermite. En période de travail, j’ai besoin de me renfermer, je suis une véritable taupe.

medium_jeanne12.jpgElle ne chante plus son petit voisin et elle envoie ses talents de croqueuse de portraits au calendes grecques.

Aujourd’hui, elle nous parle du port de la bourka dans Le Tissu :

-J’ai pris ce sujet avec des pincettes. C’est très délicat en ce moment. Ce n’est pas mon rôle d’écrire des réquisitoires. J’aborde simplement ce sujet avec le regard d’une occidentale qui est complètement étrangère au port du grillage. Moi, en tant que femme ça me dérange et ça me rend triste.

Elle évoque aussi l’excision dans On dirait que c’est normal.

-Là, pour moi, c’est sans appel. C’est le mal absolu. Franchement, j’ai pris conscience de l’horreur de lamedium_jeanne_20cherhal2.2.jpg chose en jouant pendant 3 semaines la pièce Les monologues du vagin. Avant de me plonger dans ce texte, je n’avais pas compris que c’était aussi grave.

Mais, sainte Jeanne, sait aussi se faire plus coquine, dévoiler une part de son intimité. Tu m’attires en est le parfait exemple.

-C’est vraiment le genre de chanson que je n’aurais jamais assumée sur un disque il y a encore un an. C’est quand même très sensuel. Parler du corps, du rapport physique et charnel avec quelqu’un, ce n’était pas ma spécialité.

medium_jeanne.jpgMa chanson préférée de l’album est La peau sur les os. Elle parle de son amoureux (et néanmoins excellent musicien chanteur Albin de la Simone, qui réalise d’ailleurs cet album et dont j'ai chroniqué il y a deux ans son deuxième disque) et en profite pour glisser que la vie à deux n’est pas toujours simple… Qui domine qui ? That is the question.

Disséquant toutes ses chansons, je finis par lui avouer que c’est un truc que je n’aime pas faire : les explications de textes. Initialement, tout devrait être dit dans une chanson. Pas besoin d’appuyer, de surligner, de stabiloter… Mais, en tant que bon connard de journaliste, je le fais aussi, parce qu’il faut que j’écrive un putain de papier le plus précis possible (il est ici medium_cigale.jpgd’ailleurs).

-C’est vrai que la meilleure façon de dire les choses est dans nos chansons. Après, c’est délicat de les justifier. C’est sympa que vous soyez conscient de la chose… »

Ouais, ben, ça ne me plait pas toujours ce rôle là… mais bref, c’est en faisant ce métier que je peux me permettre de passer une heure avec des gens que j’admire, du moins que je respecte.

medium_10.10.06_Jeanne_Cherhal1_edited.2.JPG 

Que dire de plus ? Cet album est (pour moi) un des meilleurs de la production française actuelle. Je ne me lasse pas d’écouter Canicule, Je suis liquide ou Voilà. Le clip de Voilà est visible ici et quelques chansons écoutables là.

Jeanne Cherhal, Merci ! (Titre de l’avant dernière chanson du disque).

Commentaires

" Le clip de Voilà est visible ici et quelques chansons écoutables là." > Tu as oublié les liens !!...que dire de plus ? Que sa soeur chante aussi, au sein du groupe Uztaglot...comme ça pour l'anecdote...

Écrit par : Fishturn | 23 octobre 2006

@Fishturn: Les liens sont mis... Je ne les avais pas oublié seulement, avec Haut et Fort, il faut se grouiller pour mettre en ligne, donc, à chaque fois, j'y vais en deux étapes...
Là, ça y est, tu vas pouvoir voir le clip... et comment tu connais la soeur de Jeanne toi??? (mais je le savais).

Écrit par : Mandor | 23 octobre 2006

ben a force de te lire j'deviens calé en chanson française ! On est chez les patriotes ici ! bien de chez nous ! Tu fais dans l'international des fois ?

Écrit par : Fishturn | 24 octobre 2006

Bonsoir MANDOR.
Plutot sympa, moi j'aime Jeanne Chazal ! Pardon Cherhal... Je la trouve fraîche et liquide à la fois, comme la crème de Normandie.
Du style, jolie physique et tres bonne chanteuse, ce qui est bien avec vos invités, c'est que ma culture musicale Française s'enrichie, me voila content.
Bien si non j'ai entendu parlé que deux personne ayant un projet chercher leur Redacteur en Chef, pour la TV, une sorte de Mandor; pro,délicat,généreux,talentueux,ayant de l'humour et de belles ecriture, en contact avec nos vedettes...
Pas Vous ? Bonne soirée à vos chers lecteurs qui ne manques pas d'humour ! et bon Week-End.
Bonsoir MANDOR - James

Écrit par : James | 24 octobre 2006

Cool ton nouvel habillage, j'aime beaucoup. C'est Fishturn l'auteur ? En passant j'ignorais que le larynx pouvait être aussi inspirant. C'est quoi ce groupe UZTAGLOT ? Des chanteurs de gorge comme les inuits ? Des anciens fumeurs ?

Écrit par : Pascal Evans | 25 octobre 2006

@Fishturn:T'as l'art de me bigophoner quand je conduis (ceci dit, je suis constamment en vadrouille). Quoi? Un kit main libre? Connais pas. Cette réponse n'a aucun rapport avec ta note. M'en fous.
@James: Tiens je viens de voir chez toi que tu as mis en ligne la vidéo dans laquelle Hanouna te piège au Salon du Chocolat 2004. Cette réponse n'a aucun rapport avec ta note. M'en fous.
@Pascal Evans: Ah! 'suis content moi. Je pensais que tu m'avais encore abandonné ;o)
Oui, c'est Fishturn qui a eu l'honneur de me relooker aidé de bout-de-papier (http://www.bout-de-papier.eu/blog/). Paraît que c'est une performance sur mon site hébergeur!
Je ne connais pas UZTAGLOT mais par contre j'ai rencontré récemment quelqu'un de chez toi avec qui j'ai bien sympathisé... Jamil (ici présent d'ailleurs). Tu connais?
Pour les autres nouvelles, je t'envoie un mail.

Écrit par : Mandor | 25 octobre 2006

Ca y est je suis conquise !
Pff pas trop de sous et plein d'envies en ce moment !
Merci pour cet article vraiment !

Écrit par : TheCélinette | 06 novembre 2006

Bonjour MANDOR

Vendredi 24 novembre à Vernon 45 mn de Paris St Lazare : Jeanne Cherhal sera en Concert en Normandie...
Tarif : 20 € - Réservations : 02 32 64 53 16.

Au revoir MANDOR.

Écrit par : James | 09 novembre 2006

Les commentaires sont fermés.