Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Soirée Décapage décapante! | Page d'accueil | Bernard Werber, le marathonien... »

29 septembre 2006

Tété... en concert, en disque, en blog!

 

medium_249314734_2c751ea93a.jpg

Evidemment, j’aime Tété. Cet artiste là est une bombe à retardement. Bête de scène, voix aérienne magnifique, compositions et musiques élégantes…etc.  Il est réputé, certes, mais pas encore célébré à sa juste valeur. J’ai tout dit dans l’article que je viens de lui consacrer pour mon magazine (ici !) donc je ne vais pas m’attarder sur son disque (qui est carrément un bijou). Je vais me contenter de vous raconter ma rencontre (contenter, raconter, rencontre : très jolie phrase, pas du tout lourde) avec lui et surtout, vous donner son point de vue sur les blogs, moyens de communication qui le fait jubiler.

medium_PICT0849.JPGJ’arrive lundi dernier à 14h30 au Zébra Square. Il est là, assis à une table entrain de manger du poisson. Avec lui deux autres personnes, un homme que je ne connais pas et une attachée de presse de chez Jive Epic. Cette dernière me demande gentiment de m’assoire et de commencer l’interview.

 

-Vous allez rester là, avec nous, pendant que l’on discute ?

-Oui. Me répond-elle.

-Et bien, je vais vous dire franchement, je ne préfère pas. medium_tete_2006_240x180_1.2.jpg

- ???

-Non, mais restez là, nous on va à une autre table.

Tété me mate interloqué, genre « il n’est pas chier lui ! »

L’attachée de presse regarde son acolyte et hésite.

J’en remets une couche.

 

-Ecoutez, je sais par expérience que l’artiste est plus à l’aise quand il est en tête à tête avec le journaliste… et puis moi aussi je suis plus naturel. Je ne me sens pas épié.

Ils finissent donc par obtempérer mais pas franchement de bonne grâce. Je me confonds en excuse. Je commence en lui demandant pourquoi il n’a pas amené de caméra aujourd’hui. Une amie journaliste m’a expliqué la veille que Tété filmait parfois les entretiens.

medium_tete.jpg-J’ai hésité mais comme nous sommes dans un restau, je n’ai pas jugé opportun d’arriver ici avec tout mon matériel.

-Tant pis ! Je suis allé sur votre blog (www.tete.tv) et j’ai vu plein de vidéos très intéressantes. Notamment l’interview de mon collègue de Rolling Stone, vous en back stage, en studio, sur scène, en répétition, dans la rue … Ca m’aurait bien amusé cette expérience… même si je dois garder l’anonymat.

-Bon, ben, si j’avais su… En tout cas, ce que j’aime c’est l’immédiateté de la vidéo. Avec mon blog, j’aime communiquer avec les gens en direct, sans intermédiaire. Je trouve qu’avoir accès à des outils comme ça et ne pas s’en servir, c’est dommage.

-Ca doit vous demander du temps? J’ai constaté que vous le mettiez à jour fréquemment.

-Mais j’adore ça. Le fait de m’inscrire dans ce domaine m’oblige à plein de nouvelles choses. Dérusher mes images rapidement, décider de quoi je vais parler et comment je vais le faire… C’est finalement assez égocentrique mais à terme, je souhaiterais abandonner ma propre personne pour m’intéresser aux autres, faire des documentaires par exemple. Je m’estime un chroniqueur qui livre des constats avec un peu d’ironie mais désaffectés, comme dans mes chansons.

-Et bien, je vous tire mon chapeau…

medium_V75_Musique_Tete_photo1_Lisa_Roze_.JPGTété sourit.

-Vous savez, c’est la même énergie de proposer des chansons, de la musique, des mots ou de l’image…

Je sais, enfin, je suppose.

Après, nous avons parlé de l’album, de son amour de la scène et tutti quanti.

J’arrête mon magnéto et m’adresse à la table d’à côté.

 

-Ca y est, vous pouvez revenir, nous avons terminé…

Je m’excuse de nouveau pour ma goujaterie du début.

-Ce n’est rien, ne vous inquiétez pas.

 

J’explique à la tablée, de nouveau réunit, l’existence de mon blog… Tété me demande l’adresse et me dit :

 

-Je pourrai laisser un message après lecture ?

 

medium_25.09.06_Tete_1_edited.JPG

Bienvenu cher ami, effectivement, laisser un message est tout indiqué.

medium_0886970176828.jpg

A part ça, Le sacre des Lemmings et autres contes de la lisière est un disque à posséder IMPERATIVEMENT. 

Et moi, je vais l'applaudir lundi soir au Nouveau Casino (à Paris) pour un show case privé. J'ai hâte!

 

 

 

 

________________________________________________________

 

Et au passage je voudrais signaler l’excellentissime initiative des éditions Héloïse d’Ormesson (avec qui je n’ai pas de lien particulier, promis !)

 

J’ai reçu ce mail d’une certaine Anne-Laure Clément cet après-midi. Il était intitulé :

Une info qui mandor (ou pas)

Arf arf !

 

Alors mis à part, ce jeu de mot pourri en guise d'entrée en matière, je

voulais, cher Mandormasqué, te saluer (suis une lectrice qui oeille

régulièrement sans dire mot sur ton blog) et te signaler l'existence de

l'opération Passe-Livre des Éditions Héloïse d'Ormesson ( "la petite

maison d'édition qui a tout d'une grande" -et dont je suis chargée des

relations presse.)

medium_blog_roche2pl1.jpgle Passe-Livre, what is it ? (Un bookcrossing, si, simplement)

Nous avons abandonné, aujourd'hui, une vingtaine de livres (Une petite

fête sur la planète, Corinne Roche) aux 4 coins de la France et du

Québec. Nous avons devancé d'une semaine la sortie en librairie du

titre pour offrir une lecture inédite à ceux qui le trouveront.

Nous espérons créer une grande chaîne de lecture (initiée avec

l'abandon volontaire des Faiseurs de pluie de Tim Flannery, un essai de

géopolitique environnementale dont la lecture est simplement si medium_2350870235.jpg

essentielle qu'il faut qu'il soit lu et diffusé auprès du plus grand

nombre -ainsi nous faisons confiance au hasard des rues et à la

technologie. Un blog est dédié à l'opération

http://editionseho.typepad.fr/passelivre_eho/ comme un point de

rencontre avec nos lecteurs. J’espère que cette opération te séduira !

 

Et ben, figurez-vous qu’elle me séduit, et même drôlement en plus…

Je m’en vais même bientôt enquêter plus précisément sur cette opération. Genre interview de l’initiatrice de ce Passe-Livre qui est une sacrée bonne idée (même si je sais qu'elle n'est pas inédite)…

Les commentaires sont fermés.